fbpx skip to Main Content

Prime isolation toiture : tour d’horizon sur les dispositifs d’aide disponibles

Prime Isolation Toiture : Tour D’horizon Sur Les Dispositifs D’aide Disponibles

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Dans l’optique d’augmenter les performances énergétiques des bâtiments, la prime énergie a été déclinée en plusieurs dispositifs d’aide, octroyés pour les travaux d’isolation, dont celle des combles et de la toiture. Le but étant d’alléger les dépenses des particuliers. Pour y être éligible, des critères que nous vous déclinons ci-après sont à respecter. Outre les conditions d’accès, nous allons également nous pencher sur les procédures des demandes et les montants, etc.

Deux techniques aident à renforcer l’isolation de votre toiture. Plus accessible, l’isolation de la toiture par l’extérieur est idéale si la charpente ne présente aucun dommage. Une isolation par l’extérieur est recommandée en cas de charpente apparente. C’est aussi le cas si les combles ne sont pas accessibles ou perdus. Une solution à privilégier également pour conserver l’esthétique du toit. Afin de rendre les notes finales moins salées pour vos travaux d’isolation de la toiture, choisissez parmi les dispositifs d’aides présentés la prime qui vous convient.

La prime isolation toiture CITE ou crédit d’impôt à la transition énergétique

À compter du 1er janvier 2020, le CITE est assujetti à un montant forfaitaire par type de travaux, si auparavant, il se calculait au pourcentage des factures des travaux éligibles. En ce qui concerne l’isolation de la toiture (isolation des rampants de toiture ou des plafonds des combles), ce montant forfaitaire est de :

–        15 euros/m² d’isolant installé si le ménage a des revenus intermédiaires.


–        10 euros/m² pour les revenus supérieurs

S’il s’agit d’une toiture-terrasse 

–        le CITE s’élève à 50 euros/m² d’isolant installé pour les revenus intermédiaires

–        le montant de cette prime est de 25 euros/m² pour les revenus supérieurs

Le CITE : une prime plafonnée

Notons que le CITE ou crédit d’impôt pour l’isolation de la toiture se plafonne à 2 400 euros pour les personnes seules contre 4 800 euros pour les couples. Une majoration de 120 euros sera effectuée pour chaque personne à charge. L’intervention d’une entreprise certifiée Reconnue Garant de l’Environnement ou RGE sera indispensable pour certains travaux.

Il est également bon de savoir qu’à titre d’expérimentation, l’État donne depuis le début de 2021 la possibilité aux artisans non-RGE de faire bénéficier leurs clients d’une prime à l’isolation de la toiture. A condition toutefois que ceux-ci aient obtenu une qualification chantier, appelée également la certification chantier par chantier, d’après l’arrêté du 24 décembre 2020.

Isolation de la toiture : la prime MaPrimeRénov

Cette prime peut aussi s’octroyer dans le cadre de travaux d’isolation de la toiture et remplace le CITE ou crédit d’impôt pour la transition énergétique. Si à son lancement en 2020, elle se destinait surtout aux foyers les plus modestes, l’aide s’étend désormais à tous les foyers.

Sa particularité est qu’elle n’est pas attribuée sous conditions de revenus. Cette prime d’isolation de la toiture se calcule sur la base des économies d’énergie permises par les travaux et les revenus. Pour cette raison, il faut faire une demande sur le site maprimerenov.gouv.fr pour connaitre le montant que vous allez percevoir.

MaPrimeRénov : conditions d’octroi

Cette prime à l’isolation de la toiture s’octroie sous deux conditions :

–        le logement est un foyer fiscal, une résidence principale achevée depuis plus de 2 années.

–        Aussitôt votre demande approuvée, la réalisation des travaux est à confier à un artisan RGE afin qu’à leur achèvement, vous puissiez recevoir la prime très rapidement et ainsi payer vos factures avec cette aide. Demander plusieurs devis via notre formulaire vous permettra de trouver facilement un artisan qualifié et labellisé RGE.

La prime isolation toiture Coup de pouce économie d’énergie

En vigueur jusqu’en fin 2021, ce dispositif se cumule avec MaPrimeRénov et l’Eco-PTZ. Les ménages Français dans leur globalité peuvent en bénéficier. Le coup de pouce économie d’énergie se subdivise en 2 catégories de prime. D’un côté, une prime suite à des travaux d’isolation (isolation des combles et toitures, isolation des planchers bas comme la cave et le vide sanitaire). De l’autre, une prime pour l’installation d’un chauffage performant.

Coup de pouce économie d’énergie : pour quel montant ?

A chaque catégorie de revenu correspond un montant. Globalement, pour l’isolation des combles et de la toiture, les ménages modestes peuvent espérer 20 euros à chaque m² isolé. Les autres ménagers auront droit à 10 euros/m².

Le montant du coup de pouce économie d’énergie est de 30 euros/m² isolé pour les ressources modestes si les travaux concernent l’isolation des planchers bas. Il sera moins important pour les autres ménages : 20 euros le m².

La prime isolation toiture Eco-prêt à taux zéro

Plus connue sous le nom d’Eco-PTZ, cette prime isolation toiture est un prêt octroyé pour financer des travaux de rénovation énergétique. Son taux zéro allège considérablement les charges des particuliers souhaitant remplacer leur système de chauffage ou réaliser des travaux d’isolation. Ceux-ci peuvent se porter sur les murs, la toiture, l’isolation thermique des fenêtres et des portes, etc. Globalement, 7 types de travaux rendent éligible à cette aide dont le montant dépend du nombre d’actions à faire.

En l’occurrence, vous pouvez emprunter jusqu’à 15 000 euros pour uniquement isoler la toiture ou effectuer une action seule. Une exception sera faite d’un changement de fenêtre pour lequel le montant maximum est à 7 000 euros. Le montant de l’Eco-prêt à taux zéro sera de 20 000 euros tout au plus pour 2 actions. Ce sera 30 000 euros si vous réalisez 3 actions et au-delà.

Les conditions d’octroi

Pouvant être collectif ou individuel, l’Eco-prêt à taux zéro exige :

–        Que le logement s’utilise comme résidence principale

–        Que sa construction date de plus de 2 ans

Avec l’obligation de bouquet de travaux supprimée depuis mars 2019, il est désormais possible de n’isoler que la toiture et bénéficier de l’Eco-PTZ. Ce qui n’empêche pas de coupler ces travaux à d’autres actions visant à améliorer les performances énergétiques du logement. L’isolation du toit peut ainsi s’effectuer dans le cadre des travaux d’amélioration des performances du logement, éligible au programme Habiter mieux de l’Anah.

Conformément au décret du 19 août 2019, n° 2019-839, pour souscrire à cette aide, il faut justifier après les travaux d’une consommation en énergie primaire inférieure à 331 kWh/m² sur la production d’eau chaude sanitaire, le refroidissement et le chauffage. En outre, les travaux doivent donner lieu à 35 % de gain énergétique.

Profiter d’une prime d’isolation de la toiture sous forme de TVA à 5,5 %

Cette prime à l’isolation de la toiture vous sera attribuée si l’isolation est installée dans un local affecté à l’habitation. Celle-ci sert de résidence principale ou secondaire. Avant les débuts des travaux, ce local aura été achevé depuis au moins 2 ans. Pour voir s’appliquer ce taux de TVA sur les matériaux, ceux-ci seront achetés et facturés par le professionnel.

Notre formulaire vous permet de le trouver facilement, et d’avoir plusieurs devis à comparer. À défaut de ce dispositif d’aide, le taux à 20 % demeure. En cas de doute, nous recommandons de vous renseigner auprès d’un service des impôts avant de signer quoi que ce soit.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top