skip to Main Content

Pourquoi isoler sa maison

L’on se demande souvent pourquoi isoler sa maison. Et c’est souvent plus facile à dire qu’à faire. L’isolation thermique et phonique est pourtant au cœur des travaux liés à la transition énergétique. De façon globale, elle vise à réduire notre consommation d’énergie. Qu’il s’agisse des matériaux isolants, des origines de déperditions thermiques etc… Si vous êtes de ceux qui y perdent leur latin,  nous vous éclairons sur les jargons de l’isolation.

isolation thermique

Pourquoi isoler sa maison est un enjeu capital pour l’environnement

Environ 63 % du parc immobilier en France ne sont pas encore isolés. La principale raison en est que du fait de leur ancienneté, ces habitations n’ont pas été concernées par l’isolation obligatoire. Elles engendrent de considérables déperditions thermiques. Mais ce problème est encore aggravé par leur chauffage carburé la plupart du temps à l’énergie fossile. Et nous savons que cette dernière est à l’origine d’incroyables émissions de gaz à effet de serre. De fait, ces maisons non ou mal isolées ne font qu’empirer les dérèglements climatiques dont la planète entière souffre aujourd’hui. D’où une préoccupation manifeste de l’Etat sur la réduction de la consommation d’énergie des bâtiments. Cela se traduit notamment par des aides et subventions visant à rénover les foyers en précarité énergétique. En ce sens, la rénovation énergétique s’est certes développée mais beaucoup reste à faire si l’on veut atteindre nos objectifs de 2050. Sans conteste, isoler sa maison est un des moyens d’y parvenir.

Pourquoi isoler sa maison aide à réduire sa consommation d’énergie et ses factures de chauffage

Revoir ses factures à la baisse en souscrivant à un fournisseur d’énergies alternatives à l’électricité ou au gaz peut être une bonne idée pour réduire ses dépenses énergétiques. Vous pouvez tout aussi bien recourir à de l’énergie verte. Mais sans isolation correcte, vos efforts seront vains si toute l’énergie et la chaleur de la maison s’échappent encore par des ponts thermiques. C’est pourquoi il est primordial pour une construction ancienne de procéder à une bonne rénovation de l’isolation, et dans le neuf à une isolation efficace.

Isoler pour avoir un meilleur confort thermique

Sans une isolation efficace, c’est impossible d’avoir la bonne température tout au long de l’année. C’est elle qui va réduire les pertes de chaleur l’hiver et va conserver la fraîcheur durant les fortes chaleurs. C’est en effet en empêchant les transferts de chaleur trop brutales d’un milieu chaud à froid qu’une bonne isolation parvient à réguler la température ambiante d’une pièce. En prime, une isolation réussie agit aussi sur les infiltrations d’eau pouvant causer d’importants dégâts tels que les moisissures ou le salpêtre.

On choisit généralement le produit isolant selon ses caractéristiques pour une application donnée. Mais sur les conseils avisés d’un professionnel, vous pourrez faire d’une pierre deux coups avec des matériaux isolants à double fonction comme la ouate de cellulose etc…  Vous pourrez ainsi bénéficier en même temps d’une isolation thermique et d’une isolation acoustique.

L’isolation pour une valorisation de votre bien immobilier

Une meilleure qualité de vie, moins de frais d’entretien et des factures énergétiques réduits sont autant d’atouts qui valorisent votre patrimoine. Une mauvaise isolation peut en effet occasionner des condensations qui sont les premiers facteurs de dégradation des peintures, des murs et différentes parois du bâti. En étant mieux classé sur l’étiquette énergie (Diagnostic de Performance Énergétique), vous pourrez tirer meilleur parti de votre bien à l’occasion d’une vente ou d’une location.

Comment isoler efficacement sa maison ?

Avant d’envisager tous travaux d’isolation, il serait plus judicieux de déterminer par où proviennent les pertes de chaleur ou déperditions d’une maison. Selon des études, la majorité de ces pertes émane de la toiture :  de 25 à 30 %. Les portes et fenêtres sont responsables des pertes d’environ 13 %, le renouvellement d’air à 20 %, les murs à 16 %. Les restes des pertes viennent du sol et du plancher à 16 %, et des ponts thermiques : à 5 %. D’après ces chiffres, l’isolation des combles et de la toiture est prioritaire car ce sont les parties à l’origine des plus grandes pertes. Mais l’isolation doit être continue. Et sa mise en oeuvre doit généralement se faire du côté le plus exposé au froid extérieur.

Isoler toutes les parois de la maison

L’isolation des murs se fait en l’occurrence par l’extérieur et vous devez isoler tous les postes pour espérer une performance énergétique optimale.  Pour assurer cette continuité, procédez également à l’isolation des sols et des planchers (par le dessous) et des portes et fenêtres.

Le double ou triple vitrage est l’idéal pour les parois vitrées. Outre le choix des matériaux, une ventilation maîtrisée est également importante. Mais aussi, veillez à assurer l’étanchéité des portes, même pour les pièces non chauffées comme les caves, garages etc… Sans oublier que le choix d’un professionnel expérimenté reste le point clé pour réussir son isolation.

Découvrez nos derniers articles
Back To Top