Home / Isolation par l'exterieur / Le bardage en PVC

Le bardage en PVC

Actuellement, autant pour l’individu que pour l’humanité, l’isolation de toutes les parois de la maison est cruciale que ce soit en constructions neuves comme en rénovation. Et comme penser l’aspect esthétique importe beaucoup, surtout pour la façade où il est important de choisir les meilleurs isolants tels que les bardages. Ces derniers peuvent se décliner en plusieurs matériaux : en bois, en pierre, en fibre de ciment, en métal, etc., pour l’isolation des murs extérieurs d’une maison. Parmi ces différents types de bardages, on peut très bien opter pour le bardage en PVC pour les avantages qu’il peut offrir.

Qualités et défauts du bardage en PVC

Le bardage en PVC possède une multitude d’avantages. En plus de l’esthétique qu’assurent les bardages, celui en PVC est une valeur sûre en termes de durabilité, d’entretien, de respect pour l’environnement et surtout en tant qu’isolant,  car :

  • Il a une très forte résistance aux chocs, aux intempéries, aux produits chimiques et aux moisissures auto-extinguible. De plus, il est stable dans le temps grâce à son traitement anti ultraviolet.
  • Il suffit d’un détergent doux pour le nettoyer, car sa faible porosité ne retient pas les salissures.
  • Avec ce type de bardage, on ne trouve ni pourriture, ni corrosion, étant donné que le PVC est un matériau recyclable.
  • Il a une propriété isolatrice intéressante étant donné que sa conductivité thermique est comparable à celle du bois.

Mais le bardage en PVC n’est pas parfait, car il possède aussi des inconvénients. Effectivement, il est toxique en cas d’incendie ou de combustion parce qu’il contient des chlorures. Sa fabrication nécessite aussi l’utilisation de dérivés du pétrole. C’est donc un matériau relativement polluant.

Pose du bardage en PVC

Le bardage en PVC est facile à mettre en œuvre, grâce à son faible poids. Il se pose sur une ossature en bois ou en métal, sur une façade saine. L’installation du bardage doit se faire rangée par rangée en utilisant un mètre laser pour s’assurer de l’horizontalité. Ensuite, il est nécessaire de respecter les étapes suivantes :

  • S’assurer des bons mesurages de tous les éléments intervenant dans le travail.
  • Réaliser l’ossature et poser la pare-pluie.
  • Poser le bardage avec des clous, des vis ou des agrafes.
  • Mettre en place les baguettes d’angle.

Prix d’un bardage en PVC

Le coût d’un bardage en PVC varie en fonction de plusieurs paramètres : dimensions, épaisseurs, gamme du produit, etc.

À titre d’exemple de prix, un bardage en PVC cellulaire avec une lame de 25 x 380 x 20 mm coûte autour de 23 euros le m². Quant au bardage alvéolaire, le tarif se trouve aux alentours de 10 euros le m²  pour une lame d’épaisseur de 13 mm et de 25 x 380 mm de dimensions.

Scroll To Top