fbpx skip to Main Content

L’isolation sous carrelage : quelle méthode, quel isolant, comment procéder ?

L’isolation Sous Carrelage : Quelle Méthode, Quel Isolant, Comment Procéder ?

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

L’isolation sous carrelage est une nécessité dans la mesure où, contrairement au parquet massif, les carreaux ne disposent d’aucun pouvoir isolant. L’intérêt de ce procédé est à la fois acoustique que thermique puisqu’il permet de limiter les déperditions thermiques et le transfert des bruits. Notamment si le plancher est directement au-dessus d’un local non chauffé. C’est le cas d’une cave, d’un vide sanitaire…

Effectivement, les bruits occasionnés par le carrelage peuvent aussi se répercuter au sein de la structure du bâti. Avec un carrelage isolé, fini le besoin de surchauffer le logement l’hiver pour lutter contre les sensations de froid. Voici nos conseils pour optimiser votre isolation thermique.

Quand isoler sous le carrelage ?

Une opération d’isolation sous carrelage sera idéalement envisagée en construction neuve. Néanmoins, on peut aussi profiter d’une rénovation complète du sol pour l’effectuer. Si ce projet implique généralement de changer le revêtement existant, on peut poser un isolant à même le carrelage, puis poser un sol imitant celui-ci en cas de budget vraiment serré.

Quelles sont les différentes méthodes d’isolation sous carrelage ?

On compte deux principales techniques d’isolation sous carrelage. La pose d’une sous-couche isolante sur le support avant la pose du revêtement ou bien la création d’une chape isolante. Pour isoler sous carrelage, les carreleurs recourent souvent à l’usage de rouleaux, dalles isolantes ou de plaques. Si l’option choisie est de placer une sous-couche d’isolation, les matériaux couramment utilisés sont le liège, les fibres en polyester, la mousse de polyéthylène.


On a également la laine de bois, la ouate de cellulose, le polystyrène extrudé, le chanvre… Dans le cas où la création d’une chape isolante s’avère être la meilleure méthode d’isolation, on va plutôt se tourner vers l’argile expansée, le béton de chanvre ou un mélange de chaux et de chanvre, la vermiculite… Ces matériaux sont parfaitement adaptés pour servir de support au carrelage. L’intérêt d’isoler le carrelage avec de la chape est que cela permet d’y poser directement le carrelage sans qu’une intervention technique ne soit nécessaire.

On peut aussi créer des systèmes complets qui vont se composer de sous-couche en fibre de polyester sur laquelle on va poser une dalle en bitume. À défaut de dalle de bitume ou de calcaire, on peut aussi se servir d’une natte isolante acoustique que l’on va associer avec un revêtement non tissé.

Les étapes des travaux

Pour isoler sous le carrelage, la première étape des travaux consiste à installer la bande de désolidarisation sur la périphérie de la pièce. Entre le sol et le matériau, posez un film polyane. Cela permet de prévenir les dégâts susceptibles d’être provoqués par l’humidité sur l’isolant avant de placer la couche d’isolation choisie.

Sur un treillis soudé, placez ensuite l’isolant et recouvrez-le de ciment. Terminez par la pose du carrelage après celle de la chape. L’isolation sous carrelage étant des travaux que l’on veut pérennes et solides, faites appel à un carreleur spécialisé pour en assurer la longévité.

Comment isoler sous carrelage mural ?

isolation thermique sous carrelage

L’isolation sous carrelage ne concerne pas que le sol. Il est aussi intéressant d’isoler sous carrelage mural, en posant par exemple, une cloison intégrant de la laine de verre ou des panneaux muraux prêts à carreler. Et si vous voulez vous isoler des bruits des toilettes, le placo phonique répond à cette problématique.

Pourquoi faire appel à un carreleur professionnel pour son isolation sous carrelage ?

Si l’installation d’un plancher chauffant est prévue, il faut nécessairement choisir des matériaux qui soient compatibles avec. Dans certains cas, des chapes drainantes ou perméables constituent une meilleure solution que celles offrant une étanchéité intégrale. Celle-ci aura en effet tendance à entraîner des remontées d’humidité. De plus, si l’épaisseur des isolants minces est de 10 mm environ, une isolation sous carrelage correcte devrait atteindre les 80 mm.

Naturellement, le choix de l’épaisseur va se jouer sur les contraintes du chantier, tenant compte de la hauteur sous plafond et de l’emplacement des ouvertures. Reste en outre la question de la résistance mécanique si la solution choisie est la couche épaisse d’isolant. Il est impératif de recréer une chape en dessus de l’isolant pour supprimer tout risque de cassure. Au-delà de l’indispensable étude ou analyse thermique, l’intervention d’un professionnel est ainsi vivement conseillée. Avec son expertise, il sera à même de déterminer la solution adéquate.

En conclusion

Isoler sous carrelage ouvre droit à des aides financières aux rénovations énergétiques. Nos articles dédiés vous renseignent sur les divers dispositifs et leurs conditions d’octroi. Demander des devis gratuits en passant par notre formulaire vous permet d’être certain sur le prix de ces travaux.  Procéder à des comparaisons est un bon réflexe à avoir si vous voulez bénéficier des meilleurs tarifs pour vos travaux d’isolation sous carrelage.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top