fbpx skip to Main Content

Certification Acermi : généralités, utilités et procédures à suivre pour son obtention

Certification Acermi : Généralités, Utilités Et Procédures à Suivre Pour Son Obtention

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Parce que les nouveaux isolants inondent le marché, apparaissant comme prometteurs sans que leur fiabilité ne soit vraiment garantie, la certification Acermi a été instaurée.

C’est l’Association pour la certification des matériaux isolants, l’organisme indépendant qui valide les caractéristiques et les performances techniques des isolants, qui en a eu l’idée. L’objectif est de renseigner les particuliers sur les données nécessaires dans le choix de leurs isolants.

Comment fonctionne une certification Acermi ?

Dans une optique de suivre les productions, la certification Acermi consiste en des contrôles en usine réguliers effectués par l’organisme du même nom sur les différentes caractéristiques des isolants thermiques.

Apposée sur l’emballage des produits des fabricants ayant rempli les critères d’obtention, elle vise à rassurer les professionnels (entreprises, bureaux d’étude et prescripteurs) comme les particuliers engageant des travaux d’isolation thermique. Effectivement, ce label garantit la performance finale des produits ainsi que leur stabilité.


Toutefois, il est bien de noter que si le label Acermi assure le choix des matériaux en vue d’une construction de bâtiment basse consommation ou BBC, il repose sur une démarche volontaire des fabricants. Ainsi, le label ne garantit que les produits des concepteurs ayant accepté de se soumettre aux tests.

Un double engagement

La certification Acermi implique un double engagement entre le fabricant et l’organisme d’évaluation. L’industriel doit engager un contrôle régulier de ses produits en plus d’en dégager les valeurs statistiques.

L’organisme certificateur, de son côté, effectue un audit et accompagne le processus de production de A à Z. En cas de délivrance de la certification, l’Acermi est tenu d’effectuer un contrôle semestriel des produits concernés.

Obtenir la certification Acermi : les critères d’octroi

certification acermi, Accompagnateur rénovation

Vérification de l’isolation thermique des murs d’une maison par un architecte afin de suivre les normes et réglementations thermiques.

L’évaluation pour l’obtention d’une certification Acermi porte sur les principales caractéristiques de l’isolant.

  1.  Sa conductivité thermique lambda ou sa capacité à laisser passer la chaleur à travers sa densité. Un bon isolant aura un indice lambda faible.
  2.  Sa résistance thermique R ou sa capacité à limiter les transmissions énergétiques. Plus important sera son coefficient R, mieux c’est.
  3.  L’évaluation du comportement au feu (en option) traduit la réaction du matériau face au feu.
  4.  Les caractéristiques techniques comme la résistance face à la compression et à la traction parallèle comme perpendiculaire.
  5.   Sa réaction face à l’humidité et aux vapeurs.
  6.   Son efficacité acoustique, représentée par sa résistance aux infiltrations d’air.
  7.   Sa stabilité face aux variations de température et aux conditions climatiques.

Utilités de la certification Acermi

D’un côté, le fait que ses produits soient certifiés Acermi est une preuve que le fabricant s’est soumis aux contrôles effectués par un organisme compétent. Véritable garantie de la véracité des caractéristiques annoncées à propos de ses produits, l’industriel pourra s’en servir comme faire-valoir auprès de sa clientèle.

De l’autre, la certification Acermi atteste que l’isolant détient les performances recherchées par l’acheteur à l’issue d’une évaluation rigoureuse par le label. S’il le souhaite, le consommateur a la possibilité de vérifier la validité d’une certification Acermi sur www.acermi.com.

Les étapes à suivre pour obtenir le certificat Acermi

L’industriel souhaitant faire labelliser ses produits Acermi doit passer par plusieurs étapes.

La production industrielle

Le fabricant doit d’abord s’assurer de bien se conformer au référentiel afin de respecter toutes les conditions requises.

Faire sa demande de certification

Via un formulaire, il fera sa demande en stipulant clairement les performances à certifier.

L’admission

L’organisme certificateur effectue l’audit. Après prélèvement des isolants à certifier, des essais s’effectuent en laboratoire. Si les essais sont concluants, un conseil du comité de certification se réunit afin de décider si la certification Acermi sera accordée ou pas.

Une démarche de qualité continue

En cas de délivrance effective, les isolants certifiés feront l’objet d’audits semestriels assortis d’un contrôle annuel régulier. Cette phase est déterminante sur la conservation ou non de l’usage du label. En cas de défaillance, la certification Acermi est suspendue jusqu’à la réalisation des actions correctives nécessaires.

Certification Acermi et classement ISOLE

A l’issue des tests, Acermi procède au classement des propriétés des isolants : leur profil ISOLE.

I définit la robustesse de l’isolant sur une échelle de I1 0 I5.

S aborde la souplesse de l’isolant allant de S1 à S5.

O indique sa résistance à l’eau, soit O1 à O5.

L indique ses propriétés mécaniques utiles (cohésion et flexion), L1 à L5.

E renseigne sur son étanchéité ou sa perméance à l’eau, allant de E1 à E5.

Conclusion

Face aux contextes environnementaux actuels, l’utilisation d’isolants Acermi contribue à la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre.

À part garantir un choix de qualité pour les consommateurs, cette approche favorise, comme le label RGE, leurs chances d’accéder à l’ensemble des aides financières disponibles.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top