fbpx skip to Main Content

Prime énergie pour l’isolation de mes combles : conseils pour favoriser ses chances d’en bénéficier

Prime énergie Pour L’isolation De Mes Combles : Conseils Pour Favoriser Ses Chances D’en Bénéficier

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Plusieurs déclinaisons de prime permettent d’effectuer des travaux d’isolation de la toiture et des combles à moindre frais. Ces derniers constituent les premiers postes de déperditions thermiques, avec 30 % de chaleur fuyant par le toit.

Isoler les combles est un bon moyen de pallier ces fuites dont l’ampleur se répercute sur les notes de chauffage et le confort. Ces solutions de financement visent à encourager les particuliers à entreprendre des opérations d’économies énergétiques. L’objectif : minimiser nos impacts environnementaux.

Prime à l’isolation des combles : qu’est-ce que c’est ?

Quelles que soient sa dénomination et sa nature, une prime à l’isolation des combles se rattache au dispositif Certificats d’Economie d’énergie, à MaPrimeRéov, mais aussi au Coup de pouce économie d’énergie.

Ces derniers régentent le montant de chaque prime et définissent les normes à respecter en vue de leur octroi. De surcroît, les primes pour l’isolation des combles vont financer les travaux dans leur intégralité ou en partie. Sous deux conditions communes d’éligibilité, la prime à l’isolation des combles s’ouvre à tout Français effectuant des travaux de rénovation énergétique.


–        Un professionnel RGE ou reconnu garant de l’environnement s’occupera de la mise en place de l’isolation.

–        Ces travaux doivent conférer une résistance thermique R équivalant ou supérieure à R= 7 m2.K/W pour les combles perdus et R=6 m².K/W en rampant de toiture.

Revenus du foyer, volume à isoler… Différents critères modulent le montant de la prime d’isolation des combles à recevoir.

Prime à l’isolation des combles : conseils pour garantir son éligibilité 

Selon que les combles soient aménageables ou non, l’isolation de ces espaces se fait de différentes manières. On isole les combles par les rampants de la toiture si les combles peuvent être habités.

Autrement, les combles perdus s’isolent par soufflage ou en installant des rouleaux isolants. Dans tous les cas, il faut s’astreindre à différents critères si on souhaite bénéficier d’une prime à l’isolation des combles. Le premier réflexe à avoir est de faire effectuer une visite technique avant de faire établir un devis ou un bon de commande.

Si le devis est signé après le 01er septembre 2020, la réalisation des travaux doit débuter sous un délai minimum de 7 jours francs après sa signature. Le non-respect de ce critère entraîne la non-recevabilité de votre dossier. Pour un devis signé après le 01 janvier 2021, que les travaux concernent l’isolation thermique des :

–         planchers au niveau des combles perdus

–        Des rampants de la toiture et du plafond des combles

–        De la toiture-terrasse par l’extérieur

Un professionnel portant la mention RGE valide se chargera impérativement des travaux.

La prime à l’isolation des combles s’obtient également après vérification par un expert mandaté par EDF de la bonne réalisation des travaux.

Une vérification de la qualité des travaux : étape nécessaire à l’obtention de la prime isolation des combles

Avant tout octroi d’une prime, la réglementation régissant le dispositif Certificats d’Economies d’énergie impose un contrôle par un expert de vos travaux d’isolation des combles. L’objectif est de garantir une réalisation dans les règles en termes de sécurité.

En même temps, le contrôle permet de s’assurer de l’atteinte des performances d’isolation requises. Pour ne pas risquer la non-conformité en raison d’une malfaçon et voir s’échapper votre prime d’isolation des combles, veuillez vérifier scrupuleusement les points suivants.

Les points à vérifier pour l’obtention de la prime à l’isolation des combles

On attend généralement des travaux de rénovation énergétique qu’ils procurent une isolation performante, sécurisée et qui dure dans le temps. Les contrôles portent globalement sur 3 points essentiels.

Une cohérence entre les travaux effectués et les mentions de la facture

–        Les travaux sont-ils à l’emplacement convenu ?

–        Est-ce que les dimensions de la surface isolée sont bien celles indiquées sur la facture ?

–   L’épaisseur des matériaux, les marques et les références correspondent-elles aux informations communiquées dans la facture ?

–        Une répartition homogène des isolants a-t-elle été assurée ?

–        Les fixations que le fabricant préconisent sont-elles respectées ?

Les éléments de sécurité

–        La facture doit aussi faire état des aménagements comme le coffrage autour des conduits de fumées ou des éclairages encastrés s’ils sont présents à l’endroit de l’isolation. Pour les conduits de cheminée, il faut au moins 10 cm d’écart de sécurité séparant l’isolant et le conduit.

–        En prévention des risques d’incendie, un boitier de protection va sécuriser les équipements électriques situés près d’un isolant.

–        Une rehausse rigide sur la circonférence de la trappe d’accès est nécessaire en cas d’isolation des combles par soufflage. Il est aussi essentiel que des piges soient présentes, pour le repérage de la hauteur de l’isolant.

–        La pose d’un pare-vapeur si besoin.

Une étanchéité continue

–        Il s’agit de s’assurer de la bonne étanchéité de l’isolation et que l’isolation couvre l’ensemble de la zone à isoler, sans pose discontinue.

Pour espérer se voir octroyer la prime isolation des combles, toute irrégularité constatée doit faire l’objet d’une rectification de la part de l’installateur.

Les informations à inscrire dans la facture

Pour favoriser ses chances d’obtenir la prime à l’isolation des combles, vérifiez que les éléments suivants figurent dans votre facture :

–        La norme d’évaluation de la résistance thermique

–        La résistance thermique du matériau et son épaisseur en mm

–        La marque et la référence de l’isolant

–        La surface d’isolation installée en m²

–      La technique d’isolation choisie pour isoler le rampant (isolation par l’intérieur ou isolation par l’extérieur).

–        L’emplacement de l’isolation (rampant de la toiture ou plancher des combles)

–        La date de la visite du logement.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top