fbpx skip to Main Content

Conseils pour l’isolation d’un tuyau extérieur en hiver

Conseils Pour L’isolation D’un Tuyau Extérieur En Hiver

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

L’hiver rime souvent avec les problèmes de gel, mais une bonne isolation du tuyau extérieur constitue une mesure préventive efficace pour y remédier. En effet, cette problématique est surtout récurrente pour ceux qui ne s’y sont pas préparés.

La prudence consiste ainsi à protéger aussi bien les canalisations intérieures situées dans les lieux non chauffés tels que le garage, que les canalisations extérieures. Si le gel s’annonce rigoureux, l’eau que contiennent les canalisations se solidifie et se transforme en glaçon, lequel peut les fissurer ou au mieux, les déformer.

Principe de l’isolation du tuyau extérieur

Il y a plusieurs avantages à s’atteler à l’isolation du tuyau extérieur. La réduction des déperditions thermiques, et celle des bruits émanant des canalisations. A l’approche de l’hiver, il faut penser à isoler les canalisations externes et internes pour éviter toute déconvenue.

Pour cela, veillez à couper la vanne alimentant le robinet de puisage situé dehors pour éviter de transformer l’eau dans le tuyau en glaçon. Quand le dégel se produit avec des températures plus clémentes, la forte pression du réseau d’eau entraîne l’eau à sortir par les fissures, générant un bruit impressionnant. L’isolation du tuyau extérieur va ainsi associer l’isolation des conduites à la fois sur le plan thermique que phonique.


De la mousse de polyéthylène ou d’autres dispositifs isolants comme le manchon, chute de laine de verre… sera enroulée autour du tuyau pour l’étanchéifier. L’isolation acoustique du tuyau extérieur va consister à la mise en place de colliers en mousse anti-vibration en remplacement des colliers de fixation.

Isolation du tuyau extérieur : une procédure à 4 étapes

A réaliser avant même que les problèmes n’apparaissent, cette mesure préventive se fait en 4 étapes. Le choix de l’isolant suivie de la mise en place de l’isolation des canalisations avec de la laine de verre ou de la mousse en polyéthylène. On poursuit avec la pose d’une protection des canalisations avec un câble chauffant, manchons isolants… La dernière étape consiste à assurer la protection des robinets extérieurs.

Technique de purge des robinets extérieurs

Les canalisations aussi bien que les robinetteries situées à l’extérieur présentent une sensibilité accrue au gel, les amenant à se dilater lorsque l’eau qui y circulent passe en dessous de 0°C. L’éclatement de la tuyauterie pourrait surgir en l’absence d’une isolation du tuyau passant dans les zones à risque telles que le garage, les combles ou les vides sanitaires. Il faut alors penser à évacuer l’eau de la tuyauterie extérieur en fermant la vanne d’arrêt. Une fois que c’est fait, il faut maintenant ouvrir les robinets de purge placés de part et d’autre la vanne. Ouvrez le robinet de puisage pour y souffler afin de favoriser la sortie du peu d’eau qui y reste.

Isolation du tuyau extérieur : assurer la protection du robinet extérieur

Les dommages occasionnés par le gel apparaissent dès -5°. Cependant, le gel des canalisations et des robinets extérieurs est évitable, en agissant avant la saison froide. Cela implique de les fermer pour éviter qu’elles ne gèlent et ne se cassent ou ne provoquent des fuites au dégel. A cet effet, l’alimentation en eau est à interrompre et la tuyauterie à vider en ouvrant le robinet. Une autre alternative à la fermeture du robinet consiste à l’envelopper avec un sac en plastique ou un linge.

Assurer la protection des canalisations avant le grand froid : une précaution à prendre

L’exposition du robinet extérieur au gel et aux intempéries est susceptible de provoquer des dommages au niveau des tuyaux d’eau chaude et des conduites d’eau. Une raison à cela est qu’une fois gelée, l’eau contenue dans les tuyaux augmente de volume et peut les faire éclater. Une bonne isolation du tuyau extérieur est ainsi tout à votre intérêt. D’autant plus que les frais de réparation des tuyaux ou de leur remplacement coûteront plus cher. A l’arrivée des beaux jours, il suffit d’ouvrir de nouveau les robinets de purge afin de faire fonctionner le réseau d’eau. Outre l’isolation du tuyau extérieur, des systèmes de protection contre le gel existent également.

Dégâts causés par le gel sur vos installations : les actions à entreprendre

Si malgré l’isolation, le tuyau extérieur, dans le garage, etc. gèle, mais ne présente aucune fissure, il est possible de le dégeler à l’aide d’un décapeur thermique. On peut aussi éventuellement chauffer le tuyau à l’aide d’un chalumeau, un brushing ou une lampe à souder. En dernier recours, pour peu que ces dégâts ne soient pas le produit d’une négligence de votre part, vous pourriez faire jouer votre assurance multirisque habitation.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top