fbpx skip to Main Content

Comment réussir l’isolation par l’extérieur d’une maison ancienne ?

Comment Réussir L’isolation Par L’extérieur D’une Maison Ancienne ?

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

L’isolation par l’extérieur pour maison ancienne constitue un moyen efficace pour garantir un confort thermique optimal. Elle permet aussi de pérenniser cet effet pour les générations à venir. Les différentes aides comme l’isolation par l’extérieur à 1 euro peut grandement amortir les coûts des travaux. Par ailleurs, l’isolation donne aussi l’occasion de repenser sur le design de la maison ou d’en améliorer l’esthétique, tout en préservant l’espace intérieur. Autrement dit, l’isolation par l’extérieur d’une maison ancienne apporte des avantages considérables, malgré les moyens importants à déployer. Mais comment arriver au meilleur résultat dans ce cas ?

Isolation par l’extérieur : considérer les contraintes réglementaires et techniques

La mise en œuvre d’une isolation par l’extérieur se heurte avant tout à diverses conditions au niveau légal ou vis-à-vis du voisinage. A cet effet, il y a d’abord le respect des exigences requises par la RT en vigueur. Ensuite, la conformité au PLU et aux règles d’urbanisme locales, sans oublier la considération des droits du voisin, etc. Il convient ainsi de se renseigner, notamment sur les modalités et les règlements communaux en matière de rénovation. A titre d’exemple, si la maison ancienne possède des façades d’une certaine caractéristique intéressante à conserver (historique ou esthétique).

Il s’agit ensuite de regarder de près les probables écueils et les conditions techniques, pour assurer que l’isolation par l’extérieur soit le meilleur choix et trouver comment procéder. Il est vrai que l’isolation par l’extérieur est devenue une obligation dans le cas d’un ravalement de façade ou de rénovation de toit. Toutefois, les aspects techniques peuvent aussi limiter ou élargir les possibilités, déterminer le choix d’un dispositif isolant haut de gamme ou non. Notamment, un mur épais n’étant pas forcément synonyme de bonne isolation, il convient d’en analyser la composition pour le choix des isolants.

Un bon choix de systèmes d’isolation par l’extérieur pour une maison ancienne

Toutes les solutions d’isolation par l’extérieur permettent d’arriver presque au même résultat. Effectivement, de nombreux paramètres en déterminent les convenances vis-à-vis des besoins. Ces dernières peuvent être, la disposition de la maison face au soleil, la qualité des parois porteuses, le climat de la région (pluviométrie), le niveau de risques incendiaires, etc. On distingue plusieurs systèmes sur lesquels il faut pencher pour en choisir le bon lors de l’isolation extérieure d’une maison ancienne.


Isolation avec ou sans ossature

Généralement, on choisit directement l’isolation sous ossature pour des murs anciens dont on doute de la solidité, ou dont l’inégalité de surface est trop évidente. C’est une solution coûteuse mais souvent plus sûre. Mais il est toujours possible de se tourner vers l’isolation à fixation par collage (usage de mortier-colle). Ce procédé est valable quand on se trouve devant une paroi bien plane et présentant le minimum de rugosités. Il est aussi d’usage d’utiliser les deux procédés en même temps, pour un maximum de stabilité.

Isolation en panneaux ou par insufflation

Le choix du panneau est souvent motivé par la recherche de la praticité, mais il s’agit aussi d’une manière de produire le maximum de rendement en termes d’isolation. Par contre, la méthode par insufflation n’est pas moins sûre. Il faut juste bien utiliser l’appareillage dédié (la machine et le tuyau d’insufflation) et un matériau de bonne densité. Celle-ci permet d’éliminer assurément les ponts thermiques.

Choix des isolants

Pour assurer une bonne isolation de la façade, il faut opter pour un matériau performant. Pour cela, il faut prendre en compte de nombreux points. Tout d’abord, la qualité de l’isolant (résistance thermique, déphasage…). Ensuite, la résistance (à l’humidité, aux rongeurs et nuisibles…) et la durabilité. Enfin, la pertinence par rapport au mur ou à l’endroit à isoler.

Performance thermique

L’un des critères qui déterminent le choix de l’isolant est sa propriété thermique. En fait, la réglementation actuelle fixe entre 2, 8 et 3, 7 m2 K/W la valeur R des isolants utilisés en ITE.

De plus, le respect de ce niveau de performance permet de réclamer certaines subventions pour les travaux de rénovation thermique.

Caractère de résistance

Cette caractéristique varie en fonction des conditions climatiques et de diverses contraintes associées au lieu de résidence. En l’occurrence, il convient de se pencher sur la valeur M de l’isolant. Ce dernier indique le niveau de résistance en cas d’incendie du matériau d’Isolation thermique maison par l’extérieur. En outre, son niveau de résistance en cas d’humidité fait aussi partie des critères à considérer au moment de choisir l’isolant. Il permet de connaître la tenue du matériau à la vapeur d’eau.

Isolation de sa maison ancienne : à confier à un pro ou le faire soi-même

Grâce à de nombreux tutoriels avec images à l’appui, il est aujourd’hui possible pour le bricoleur de la maison d’effectuer lui-même l’isolation par l’extérieur de la maison. Même pour une maison ancienne, cela est possible avec l’aide de quelques proches. Mais si l’on veut obtenir un excellent rendement, il vaut mieux confier le travail à un professionnel labellisé RGE. En réalité, il faut préalablement analyser les besoins et les possibilités avant toute chose. Et surtout si l’on souhaite bénéficier de certaines aides financières.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top