fbpx skip to Main Content

Choisir le bon bilan thermique à réaliser pour sa maison

Choisir Le Bon Bilan Thermique à Réaliser Pour Sa Maison

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Entre ceux qui relèvent de l’obligation et ceux destinés à mieux connaitre la cohérence thermique de sa maison, il n’est pas évident de choisir le bilan thermique à effectuer. En effet, un bilan thermique ou énergétique est effectué sous différents modes opératoires. Il y a d’abord ce qu’on appelle une étude thermique. Il y a aussi l’audit énergétique et enfin le diagnostic de performance ou DPE. Si tous rejoignent le seul but de mieux évaluer les performances énergétiques d’un bâtiment, chaque bilan thermique va correspondre à une situation spécifique. Ces conseils en isolation thermique vous aident à vous y retrouver.

On doit choisir un bilan thermique suivant la situation

Afin de limiter les dépenses induites par les travaux de rénovation énergétique, il convient de savoir précisément où se situent les sources de déperditions thermiques au sein d’un logement. L’analyse thermique ou bilan thermique est l’outil idéal à cet effet. Grâce à cette opération, on peut avoir l’assurance d’opérer des changements les plus significatifs pour réaliser le maximum d’économies d’énergie.

L’étude thermique : le bilan thermique à choisir pour tout projet de construction

Se basant sur la Réglementation thermique en vigueur, à savoir la RT 2012 en attendant celle de 2020, cette analyse thermique doit être effectuée pour toute construction neuve. L’objectif de sa mise en place est de tripler au moins les performances énergétiques des bâtiments par rapport à ce que permettrait la RT 2005. Cette réglementation est particulièrement exigeante quant à la qualité des matériaux et au seuil de 50 kWh EP/m² à ne pas dépasser sur la consommation d’énergie primaire annuelle.

En vue d’obtenir son permis de construire, le maître d’ouvrage doit justifier d’une attestation RT 2012, à joindre obligatoirement à sa demande. Ce premier type de bilan thermique s’apparente à une modélisation du projet de construction conçue avec un logiciel spécial. En considération des plans, de l’exposition, de l’environnement, on dressera des préconisations pour la future construction.


Le choix des fournitures pour les menuiseries, le système de chauffage, le système de ventilation, la solution pour la production d’eau chaude… Tout est passé au crible pour permettre de préserver l’environnement et de faire des économies d’énergie. Le prix d’une étude thermique fluctue entre 500 et 2 000 euros.

Choisir un bilan thermique de type DPE en cas de vente ou de location du bien

choisir bilan thermique

Le DPE ou diagnostic de performance énergétique existe depuis 2007. Ce type de bilan thermique vise à jauger de la qualité environnementale des bâtiments et des différents équipements. Un DPE fait référence à deux critères de classement. Le premier porte sur la consommation énergétique et le second sur l’émission de gaz à effet de serre. À l’issue d’un DPE, le bâti évalué ou l’équipement est classé sur une échelle de A à F (son étiquette énergétique) suivant quelques paramètres.

En outre, un DPE contient le descriptif des matériaux et des différents équipements tels que le chauffage, la climatisation, la ventilation… Ce bilan thermique comprend également le calcul sur la base d’une consommation standardisée de l’énergie consommée par chaque équipement. Enfin, comme tout bilan thermique, un DPE va inclure des préconisations sur les travaux à réaliser pour accroître les performances du bâti.

Même si un DPE relève d’un dossier obligatoire avant une mise en vente ou une mise en location, les travaux indiqués sont purement informatifs et n’ont aucun caractère obligatoire. À joindre à l’acte ou à la promesse de vente, un DPE garde sa validité pendant 10 ans. Un propriétaire souhaitant faire réaliser un DPE peut se rapprocher d’un diagnostiqueur immobilier certifié. Cette intervention coûte environ entre 100 et 150 euros.

Choisir un audit énergétique pour avoir de meilleurs résultats en rénovation

Très poussé par rapport aux autres types de bilans thermiques, un audit énergétique s’effectue en amont d’un projet de rénovation afin d’en optimiser les résultats. Allant plus loin qu’un simple DPE, un audit énergétique va généralement inclure une analyse thermographique du bâti.

Première étape obligatoire d’une rénovation globale, un audit énergétique permet d’établir la liste des opérations indispensables et l’ordre dans lequel elles sont à réaliser. On mènera en même temps une enquête pour étudier le comportement des occupants vis-à-vis de leur consommation énergétique. La somme à prévoir pour un audit énergétique oscille entre 500 et 1 000 euros.

Pour conclure

D’un simple état des lieux à une véritable stratégie d’amélioration énergétique, un bilan thermique sert à obtenir des réponses précises sur les travaux à envisager en vue d’accroître les performances énergétiques d’un logement. Il prend en compte une série d’éléments tels que l’analyse des ponts thermiques, la qualité des menuiseries, le système de chauffage, l’isolation…Ces interventions sont du ressort des bureaux d’études thermiques certifiés et des cabinets d’architectes experts.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top