fbpx skip to Main Content

L’isolant en plume de canard : quels avantages offre-t-il ?

L’isolant En Plume De Canard : Quels Avantages Offre-t-il ?

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Ayant la particularité d’être un isolant biosourcé efficace, la plume de canard est considérée comme un matériau nouvelle génération. Écologique certes, cet isolant n’est pour autant pas nécessairement disponible, contrairement à ce que l’on a tendance à croire. Cela s’en ressent sur le prix qui peut grimper jusqu’à 25 euros le mètre carré.

D’ailleurs, l’isolant en plumes de canard n’est pas si facile que cela à trouver puisque cela fait maintenant quelques années qu’il n’est plus fabriqué en France. Comme les autres produits isolants tels que la laine de coton, la laine de canard se décline sous tous les formats : en rouleau, en vrac et en panneau. La résistance d’un isolant en plume de canard mis sur le commerce n’est garantie que s’il est sous avis techniques par le CSTB ou certifié conforme par l’ACERMI.

Isolant en plume de canard : quels sont les usages possibles ?

Disponible sous toutes les formes, la plume de canard se prête bien à l’isolation thermique qu’à l’isolation phonique du bâtiment. Dans ce contexte, ce matériau permet de se prémunir des bruits aériens. Par ailleurs, ce type d’isolant se prête aussi bien à l’isolation des rampants que des combles perdus. On peut s’en servir pour isoler une habitation à ossature bois, les dalles entre solives, les plafonds rapportés, les murs… À souligner cependant que ce matériau présente une certaine sensibilité à la migration d’eau au niveau des parois.

Et suivant sa nature, il aura aussi plus ou moins tendance à éponger l’humidité de l’air. La propriété hydrophile de la plume de canard la rend perméable à la vapeur d’eau. Cela oblige à la traiter en usine pour l’empêcher d’absorber l’eau avant qu’on ne l’utilise comme isolant. De par sa nature, on ne recommande pas la plume de canard dans les locaux où l’hygrométrie est forte. C’est le cas des parois humides, des murs et des planchers adhérant au sol.


Outre le traitement contre l’humidité, ce produit doit aussi recevoir d’autres additifs en guise de traitements subsidiaires. Sans traitements antifongiques, insecticides, ignifugeants, l’isolant en plumes de canard expose à des risques d’altération des matériaux, de moisissures menant aux pathologies du bâtiment.

 L’isolant à base de plume de canard : avec quoi est-il fabriqué ?

isolant plume de canard

Les plumes de canard servent à fabriquer de la laine qu’on utilise à titre d’isolant. Le processus de fabrication inclut l’ajout d’autres composants dont des fibres synthétiques. Ainsi, les isolants en plumes de canards sont constitués à 10% de laine de mouton et 20% d’éléments synthétiques comme le polyester thermofusible, ainsi que de 70% de plumes.

Que penser des performances thermiques de l’isolant en plume de canard ?

Grâce à une conductivité thermique de 0,033 W/m.K, les performances thermiques et acoustiques de l’isolant en plumes de canard sont appréciées par les professionnels. À noter toutefois que cet indice peut augmenter si l’isolant entre en contact avec l’humidité. Il devient alors plus conducteur. D’où son utilisation à proscrire dans les endroits à forte hygrométrie.

Quels avantages offre l’isolation en plumes de canard ?

Cette laine animale étant conçue avec de la matière organique issue d’animaux est recyclable. Elle affiche un écobilan particulièrement exemplaire. C’est l’option idéale pour ceux qui veulent faire le choix d’un isolant écologique. Cet atout laisse à penser qu’avec le temps, ce produit pourra se développer pour être accessible à un prix plus abordable. Avec ses qualités isolantes, l’isolation en laine de canard améliore sensiblement les performances énergétiques de l’habitation.

Cela se traduit par des déperditions de chaleur limitées en hiver et un réchauffement maîtrisé de la maison par temps caniculaire. À part l’ajout de fibres synthétiques pour en augmenter les qualités, nul besoin d’autres interventions pour la production d’un matériau isolant en plume de canard. Par ailleurs, en dépit de sa sensibilité et sa perméabilité à la vapeur d’eau, cet isolant est capable de garder ses propriétés une fois séché. Il régule l’humidité ambiante et absorbe l’humidité à environ 70 % de son poids.

Quels sont les inconvénients constatés ?

Parallèlement à ses atouts, ce type d’isolant a aussi quelques limites. S’il n’est pas aussi répandu que la fibre de bois ou la laine de verre, c’est surtout à cause de sa perméabilité aux vapeurs. Cet aspect oblige à la mise en place de dispositifs efficaces servant à l’évacuation de l’humidité. Enfin, sachez que les plumes de canard sont très inflammables. Si les contraintes d’installations se contournent par le recours à un professionnel, on peut minimiser les autres risques avec le choix d’un matériau certifié.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top