fbpx

Réclamez votre devis gratuit détaillé en quelques clics.

Comment bien calfeutrer votre fenêtre pendant l’hiver ?

Comparez les devis des pros près de chez vous.
Comment bien calfeutrer votre fenetre pendant l'hiver?

En hiver, il faut bien protéger son logement contre les courants d’air et la perte de chaleur. Une des principales sources de déperdition thermique se situe au niveau des fenêtres. Faisons un tour d’horizon des meilleures techniques pour calfeutrer efficacement vos fenêtres en hiver.

Identifier les zones de perte de chaleur et choisir le bon matériel

Avant de pouvoir calfeutrer convenablement vos fenêtres, identifiez les zones problématiques. Une inspection minutieuse autour de vos fenêtres vous permettra de détecter les éventuelles fissures ou espaces qui laisseraient passer l’air froid. Une fois les zones problématiques identifiées, choisissez le matériel adéquat pour assurer une bonne isolation.

Les joints en caoutchouc et les bandes adhésives sont une solution simple et rapide pour améliorer l’étanchéité de vos fenêtres. Il suffit de poser ces éléments sur les contours de la fenêtre, en veillant à bien combler les espaces et les fissures. Les joints en caoutchouc autoadhésifs sont particulièrement efficaces pour garantir une isolation optimale.

Le film plastique isolant est aussi un excellent moyen d’améliorer l’efficacité énergétique de vos fenêtres en hiver. Vous devez le poser sur la surface intérieure des vitres. Cette solution a l’avantage d’être à la fois économique et très facile à mettre en place. Il faut cependant veiller à ce que le film soit bien tendu et sans plis pour éviter les déperditions d’énergie.

Comment bien calfeutrer votre fenetre pendant l'hiver?
Un professionnel saura très bien comment bien calfeutrer votre fenêtre pendant l’hiver.

Optimiser l’étanchéité des ouvertures

Pour améliorer encore l’isolation thermique de votre logement durant l’hiver, il ne faut pas négliger les ouvertures de vos fenêtres et portes-fenêtres. Afin d’éviter les courants d’air et les infiltrations d’eau, il est nécessaire de vérifier régulièrement l’état des joints et de procéder aux réparations nécessaires.

Vérification des joints de fenêtre. Avec le temps et les variations de température, les joints de fenêtres peuvent se détériorer et créer des ponts thermiques. Une vérification régulière permet d’identifier rapidement si un joint doit être changé et ainsi prévenir les pertes de chaleur et les problèmes d’humidité. N’hésitez pas à demander des conseils auprès d’un professionnel pour vous orienter vers les meilleurs matériaux en fonction de vos besoins.

Calfeutrage des portes-fenêtres. Les portes-fenêtres, tout comme les fenêtres, peuvent être sources de déperditions énergétiques. Assurez-vous que le seuil soit bien étanche et que les joints soient en bon état. N’oubliez pas également de calfeutrer l’espace sous les battants si nécessaire.

Enfin, pensez à utiliser des boudins de portes et de fenêtres pour limiter les courants d’air qui passent sous les ouvertures. Disponibles dans de nombreux modèles et tailles, ces accessoires sont non seulement pratiques, mais aussi esthétiques. Vous pouvez ainsi allier confort et décoration pour un intérieur chaleureux durant tout l’hiver.

Bonnes pratiques pour limiter les pertes de chaleur liées aux fenêtres en hiver

Même calfeutrées, les fenêtres restent une source de perte de chaleur non négligeable. Voici quelques astuces pour limiter ces déperditions énergétiques et préserver la chaleur à l’intérieur de votre logement :

Ouvrir les volets ou les rideaux pendant la journée

Durant la journée, ouvrez vos volets ou vos rideaux afin de profiter au maximum des rayons du soleil et de réchauffer naturellement votre intérieur. Veillez cependant à fermer vos volets dès la tombée de la nuit pour conserver la chaleur accumulée pendant la journée.

Isoler les encadrements des fenêtres

Les encadrements de fenêtres peuvent aussi être source de déperdition thermique. Pour limiter ces pertes, pensez à appliquer une bande adhésive ou un joint en caoutchouc entre l’encadrement et le mur. Cela améliore la performance énergétique de votre logement en hiver.

Partager la découverte du moment :

Découvrez des perspectives supplémentaires

Explorez nos articles connexes pour en savoir plus !