skip to Main Content

Isolation thermique par l'extérieur

L’isolation thermique par l’extérieur est sans doute la solution à retenir si vous ambitionnez d’allier performance énergétique et embellissement de façade. L’adopter, c’est réaliser une importante économie d’énergie tout en valorisant son patrimoine. Faisons un tour d’horizon sur ce système de rénovation énergétique deux en une.

isolation extérieur

Principes et avantages de l’isolation par l’extérieur

L’isolation par l’extérieur ou ITE vise en premier lieu à réduire les ponts thermiques, sources de pertes de chaleur et qui sont surtout présents sur les zones de jonction entre deux parois. Le principe de cette méthode d’isolation repose sur l’installation d’une couche isolante en-dessous du parement des murs extérieurs du bâti. L’ensemble forme une enveloppe thermique autour de ce dernier, lui  permettant au final de répondre aux exigences thermiques de la RT 2012. La pose de l’isolation par l’extérieur est régie par le CPT ou Cahier des Prescriptions Techniques 3035 V2 du CSTB. Avec une mise en oeuvre réglementée, il n’y a pas de doute à ce que les contraintes des BBC (bâtiments basse consommation) soient aussi respectées.

En outre, l’ITE impacte positivement l’isolation acoustique, en apportant une nette amélioration de cette dernière. Agissant également sur l’inertie thermique du bâtiment, le gain en confort été comme hiver est vraiment palpable. De plus, cette peau isolante procure une étanchéité à l’air et le protège efficacement des aléas climatiques. Donc, à part les économies d’énergie réalisées grâce à une performance thermique de haut niveau , elle avantage également sur la pérennité et l’esthétique du bâtiment.

Isolation par l’extérieur : comment poser l’isolant

Le choix du matériau isolant pour une isolation par l’extérieur s’opère en fonction de votre  affinité avec celui-ci. Entre les laines minérales, le polystyrène expansé PSE ou extrudé XPS, etc… le choix est plutôt large. Mais ce sont les panneaux rigides résistants à l’humidité qui sont les plus utilisés pour l’ITE. Et avant la mise en route du chantier, il convient de déterminer le type et la technique de pose de l’isolant. En principe, les panneaux soutenus par une ossature métallique se fixent avec de la colle ou des profilés.

Les techniques de pose de l’isolant

Une isolation par l’extérieur est la solution la plus indiquée en rénovation de maison individuelle. Elle est d’ailleurs devenue obligatoire depuis 2017 pour des  travaux de ravalement touchant 50 % et plus des parois du bâti. Il y a actuellement 3 techniques de pose d’ITE disponibles :

  • La pose calée-chevillée 
  • La pose collée
  • La fixation mécanique par profilés

Le parement ou finitions

Les différentes couches de matériau de parement se posent après la couche d’isolant. Le plus de l’ITE est que même si la superposition de couches atteint une certaine épaisseur, il n’y a pas de crainte à avoir sur l’empiètement du volume habitable.

Selon vos goûts et préférence, vous aurez à loisir de parer votre maison de bardage bois ou métal, de fibrociment, pierres de parement, de PVC,  ou pourquoi pas un enduit minéral ou crépi. Bref, vous avez le choix entre les revêtements actuellement disponibles sur le marché. Toutefois, soyez conscient que ce choix de finition sera déterminant sur l’aspect externe de votre habitat.

Ainsi pour terminer le chantier en beauté, 2 options de finitions s’offrent à vous : l’enduit de finition ou la filière sèche comprenant le bardage, la vêture ou le vêtage.

L’enduit de façade :

L’enduit protège l’isolant et permet de jouer avec les couleurs et les styles pour donner un nouvel aspect extérieur uniforme au bâti. S’il s’agit d’un crépi, son aspect particulier va venir compléter l’isolation. Choisissez entre un enduit mince ou un enduit hydraulique qui est plus épais et donc plus résistant.

La filière sèche :

La vêture est une méthode de parement extérieur ne nécessitant pas d’enduit. C’est est un système d’isolation préfabriqué en usine. Elle intègre un isolant PSE placo contrecollé au parement. On juxtapose les vêtures par emboîtement, puis à l’aide de vis ou chevilles, on les fixe sur une structure porteuse. Un de ses avantages est qu’elles se posent en une seule fois, sans nécessiter plusieurs passages.

Le vêtage présente des similarités avec la vêture. Le parement en plaque peut être posé avec ou sans lame d’air, et avec ou sans ossature sur la maçonnerie. Sa pose se fait à travers l’isolant. Il offre le même aspect que le bardage ou la vêture.

Le bardage est posé sur une ossature secondaire en bois ou métal (chevrons) selon sa nature. Il se place sur la paroi du bâti. Le bardage assure une protection la structure et permet d’aménager une lame d’air ventilée. Le bardage en bois est très tendance mais il se décline aussi en acier, aluminium, panneaux HPL etc… pour apporter une touche d’originalité au bâti.

Découvrez nos derniers articles
Isolation Extérieur

Réalisation d’une isolation des murs par l’extérieur

L'isolation du mur par l'extérieur consiste à l'installation d'une enveloppe…

En savoir plus

L’isolation thermique du mur par l’extérieur

Après la toiture, les murs mal isolés ou non isolés…

En savoir plus

Le bardage en PVC

Actuellement, autant pour l’individu que pour l’humanité, l’isolation de toutes…

En savoir plus

Le bardage en fibre de ciment

Une grande partie de la chaleur d’une maison d’habitation se…

En savoir plus
Isolation Thermique

Isolation thermique de la maison : atouts du bardage extérieur

L’isolation thermique de la maison constitue une action prioritaire, une…

En savoir plus

Procédés pour une isolation optimale de la toiture par l’extérieur

La toiture, étant le premier facteur de perte de chaleur,…

En savoir plus

Prix et méthode pour mener à bien une isolation thermique exterieur

Qu’est-ce que l’isolation  thermique  par l’extérieur ? Une isolation thermique…

En savoir plus

Toute la vérite sur l’isolation par l’extérieur

Il existe beaucoup trop de fausses idées sur l'isolation par…

En savoir plus
Titres
Back To Top