fbpx skip to Main Content

Quel isolant sous chape pour un sol ?

Quel Isolant Sous Chape Pour Un Sol ?

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

D’après les messages de l’Ademe, c’est 7 à 10 % des déperditions de chaleur qui s’enfuient par le plancher et la pose d’un isolant sous chape peut être une solution d’isolation intéressante pour y remédier.

En quels cas recourir à l’isolant sous chape et quels sont ses avantages ?

Bien qu’elle puisse présenter quelques complications dans sa mise en œuvre lors d’une rénovation, l’isolation sous chape n’en reste pas moins utile. En premier lieu, elle peut vous être nécessaire si vous envisagez un jour de poser un plancher chauffant. Toutefois, on peut aussi très bien effectuer l’isolation du sol en surmontant la dalle sans nécessairement installer un chauffage pour le sol.

Mais surtout, vous éviterez des dépenses énergétiques superflues dans la mesure où cette zone est isolée correctement. Ainsi, vous pouvez penser à l’isolation sous chape si vous avez comme projet d’installer un plancher chauffant. Il en est de même si vous avez un projet de rénovation du sol incluant une isolation.

Isolation sous chape des sols : les différentes possibilités d’isolants

Plusieurs matériaux sont compatibles à l’isolation sous chape du sol. Dans tous les cas, veillez à choisir un isolant doté d’une bonne résistance dans la mesure où une fois installé, celui-ci devra supporter des charges importantes.


Économique, le polystyrène, extrudé (XPS) comme expansé (PSE) est une solution adéquate et compatible avec un plancher chauffant. Toutefois, il peut rogner la hauteur sous plafond. Plus onéreux que la solution précédente, la mousse de polyuréthane projetée est aussi une autre alternative, est se pose directement sur la dalle porteuse. Elle a la particularité de simplifier l’isolation des canalisations et des conduits.

Au même titre que le polystyrène, la laine de roche permet la pose d’un plancher chauffant. Son principal inconvénient est qu’elle présente une efficacité moindre pour le confort d’été. Il va sans dire que chaque situation est unique et que seul un professionnel possédant les qualifications requises peut déterminer avec exactitude les solutions les plus adaptées à chaque cas de figure.

Les étapes essentielles d’une isolation du sol en sous-chape

Que ce soit pour le choix de l’isolant à mettre en œuvre ou pour l’installation du matériau, nous réitérons encore l’importance de l’intervention d’un pro pour des résultats probants. En effet, la qualité des finitions compte beaucoup et aura une répercussion certaine sur les performances thermiques de la maison. Dans les grandes lignes, les étapes de pose d’une isolation sous chape du sol consistent à :

–        S’assurer d’une bonne planéité du support. Dans le cas où le sol présente des irrégularités, procéder à un ravoirage peut être indispensable. C’est aussi l’étape où vous devez vérifier s’il faut intégrer des canalisations et des conduits.

–        Une fois ces préalables effectués, une bande résiliente sera à poser sur la périphérie de la pièce.

–        Vous pouvez procéder à la pose de l’isolant, puis de l’armature de la chape.

–        En fonction de votre revêtement, faites couler une chape traditionnelle ou liquide.

–        Notez que plusieurs couches doivent composer le sol une fois son isolation sous chape installée, à savoir une dalle, l’isolant, la chape (pouvant être liquide ou traditionnelle), et pour terminer, le revêtement.

Focus sur le polystyrène extrudé en tant qu’isolant sous chape du sol

Muni d’une excellente performance thermique, le polystyrène extrudé ou XPS sait aussi se montrer particulièrement résistant lorsqu’il est mis en oeuvre en tant qu’isolant sous chape. De ce fait, il constitue ainsi un isolant idéal pour le sol. En somme, il convient aux usages avec lesquels l’isolation sera soumise à la compression. A titre d’exemple, le Knauf Thane Sol est une solution polyvalente convenant aussi bien pour l’isolation sous chape flottante que pour une dalle hydraulique. Mais également pour une chape fluide ou sèche. Il s’agit d’un panneau constitué d’une mousse rigide en polyuréthane assortie de parements composites.

Quelle épaisseur doit avoir le polystyrène extrudé lorsqu’on l’utilise comme isolant sous chape du sol ?

Chaque type application doit respecter une règle DTU. En rénovation comme en construction, chaque type de chantier d’isolation a ses contraintes d’épaisseur. Mais de manière générale, les professionnels optent pour du polystyrène de 40 à 60 mm. Dans la mesure où plus d’épaisseur fait gagner l’isolant sous chape en performance, il est tout à fait possible de se tourner vers des épaisseurs supérieures.

2 possibilités pour une pose d’isolation sous chape avec du polystyrène extrudé

L’isolation sous la chape de carreleur concerne une couche de mortier dont l’application se fait par le dessous du revêtement du sol. Le béton coulé doit être bien aplani. Après avoir nettoyé la surface, on procède à la pose de l’isolant, au-dessus duquel, vous pouvez éventuellement mettre un polyane si aucun traitement n’a été fait sur la dalle. Mais le mieux, c’est de placer ce polyane sous la dalle de béton. On termine par le coulage de chape. L’autre option est la pose sous chape fluide qui reste assez technique et implique une main-d’œuvre qualifiée.

Comment couler une chape béton ?

La réalisation de la chape en béton ne représente pas un travail bien compliqué. Cependant pour réussir il faut simplement suivre certaines étapes. Pour commencer, il est nécessaire de bien choisir entre la chape liquide ou traditionnelle.

En fait, la première méthode élimine les micro bulles d’air susceptibles de détériorer le fonctionnement normal du système de chauffage incorporé dans le béton. Quant à la chape de type traditionnel, elle se réalise en utilisant la bétonnière. Elle peut ensuite être pratiquée manuellement à l’aide d’une truelle de lissage

Cette méthode coûte environ 5 voire 20 euros le m2. Tandis que le prix de la chape liquide peut atteindre jusqu’à 30 euros le m2.

Après le choix de la bonne chape, il faut préparer le terrain destiné à couler la chape de béton. Il faut, ensuite, creuser le terrain avant de poser une couche de gravillons à la base de l’excavation. D’ailleurs, ce procédé assure la solidité et la stabilité du béton. Il faut noter que cette couche doit avoir une profondeur variant entre 10 à 13 cm.

La suite des travaux consiste à installer des planches de coffrage pour couler votre chape. Ce coffrage doit avoir une largeur d’environ 27 cm au niveau des 4 faces de cette dalle avant de poser un ruban de polyane. Cette technique permet d’éviter la remontée de l’humidité. 

Il faut savoir que le béton peut se briser au fil du temps. Pour éviter ce problème, il convient de mettre en place des jointures.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top