fbpx skip to Main Content

Quel impact peut avoir un isolant sur l’environnement ?

Quel Impact Peut Avoir Un Isolant Sur L’environnement ?

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Suivant son type et ses compositions, l’isolant exerce un impact sur l’environnement. C’est pour cette raison que tous les matériaux isolants disposent d’une fiche de Déclarations Environnementales et Sanitaires ou FDE&S, dans laquelle sont indiqués leurs indicateurs d’impacts environnementaux. Dans le même temps, ces fiches FDE&S rendent possible l’évaluation de la QEB ou de la Qualité Environnementale des Bâtiments.

Impact de l’isolant sur l’environnement : comment mesure-t-on la QEB ou la qualité environnementale d’un bâtiment ?

Chaque isolant a ses propres caractéristiques. Si nous connaissons surtout leurs caractéristiques techniques et économiques, n’oublions pas leurs caractéristiques environnementales et sanitaires. Aucun produit n’est en soi réellement HQE ou de Haute Qualité Environnementale. Mais la démarche HQE concerne le bâtiment dans son ensemble.

Celle-ci s’appuie sur l’impact environnemental d’un bâti dès sa conception jusqu’à sa destruction. Elle tient compte de l’épuisement des ressources utilisées pour la construction, les déchets engendrés, la pollution causée, l’impact sur la santé, le confort… Jusqu’à la destruction du bâti, on va considérer sa conception, son exploitation, sa démolition, son recyclage…

Naturellement, aucune omission ne sera faite concernant l’impact de l’ensemble des matériaux isolants entrant dans sa conception, comme leur cycle de vie, entre autres. Les Fiches de Déclarations Environnementales et Sanitaires de tous les isolants composant le bâtiment sont ainsi essentielles pour pouvoir mesurer sa qualité environnementale. Ces fiches doivent se conformer à la norme NF EN 15804+A1, complétée par la norme NF EN 15804/CN.


Impact de l’isolant sur l’environnement : l’importance des ACV

On appelle ACV, les analyses de Cycle de vie des isolants. Ces documents permettent d’évaluer l’impact environnemental de l’isolant dans sa globalité et d’estimer son bilan environnemental. L’estimation du bilan d’un isolant se fait dès l’extraction des matières premières indispensables à sa fabrication, à son élimination. Le cycle de vie d’un matériau inclut sa fabrication, son transport, son installation, sa durée de vie et sa fin de vie. C’est à partir de ce bilan qu’on va pouvoir calculer les indicateurs d’impacts environnementaux.

L’isolant et son impact environnemental : les matériaux ayant une FDES

On établit les Fiches de Déclarations Environnementales et Sanitaires des produits par unité fonctionnelle, laquelle équivaut à la fonction de l’isolant dans le bâti tout au long de sa durée de vie. On ne peut ainsi procéder à la comparaison des produits sans une unité fonctionnelle similaire. Cela veut dire que pour pouvoir comparer deux isolants par exemple, ce sera uniquement à performance thermique analogue.

Laine de chanvre

Seulement le Biofib’trio et le béton de chanvre possèdent une FDES, pas les autres produits. Il s’agit d’un isolant végétal issu de la fibre de chanvre.  Les liants peuvent être en laine de mouton, lin… Par ailleurs, ce produit peut avoir subi des traitements (antifongique, ignifuge, insecticide).

La laine de bois et la fibre de bois

Elles possèdent une FDES. Elles sont dans la classe des isolants végétaux, issus de la fibre de bois, de paraffine, d’émulsion latex. En fonction des produits, la laine de bois peut aussi contenir des fibres de polyester, etc.

La laine de verre

Cet isolant se compose de calcin ou de verre recyclé ainsi que de sable. La laine de verre est d’origine minérale.

La laine de roche

Elle est d’origine minérale également. Le laitier, le basalte, des briquettes reconstituées entrent dans sa composition.

La ouate de cellulose

Issue du papier recyclé ou de la fibre de cellulose, la ouate de cellulose peut avoir subi des traitements.

La paille de riz

Elle vient d’une fibre résiduelle du riz. Le liant est souvent en polyester.

Le polystyrène

Le PSE et le XPS sont d’origine organique, du monomère styrène. Les deux polystyrènes ont une FDS.

Le polyuréthane

Elle est aussi d’origine organique et inclut dans sa composition des agents gonflants et additifs, des parements alu, du méthylène diisocyanate, des polyols.

Outre ces isolants, les PMR, le textile recyclé, le verre cellulaire possèdent aussi chacun une FDES.

Les isolants n’ayant pas de FDES

La laine de mouton

Les liants sont la plupart du temps en polyester quand elle est en format panneaux.

La laine de lin et la fibre de lin

La laine de lin et fibre de lin sont des isolants végétaux. Ils peuvent avoir subi des traitements insecticides, antifongiques, ou ignifuges. En outre, les liants peuvent être en coton ou en polyester.

La laine de coton

Pour cet isolant d’origine végétale issu de la fibre de coton. Les liants sont souvent en polyester ou en lin, etc. Cet isolant peut avoir subi des traitements ignifuges, antifongiques ou insecticides, suivant les produits.

Cette liste est donnée à titre informatif. La base de données INIES vous donnera une vue d’ensemble de tous les FDES disponibles des matériaux isolants.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top