Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici

Réclamez votre devis détaillé en quelques clics.

Comment éviter la condensation sur un mur froid ?

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Vous avez remarqué des gouttelettes d’eau sur les vitres ou les parois intérieures de votre maison ? Prenez rapidement les mesures adéquates pour lutter contre la condensation sur un mur froid et pour éviter les problèmes associés.

Lorsque l’air humide entre en contact avec une surface sans chaleur, elle se transforme en liquide et nuit à votre confort thermique. En effet, vous ressentirez la fraîcheur dégagée par ces gouttelettes d’eau collées sur les parois intérieures de votre logement. D’une manière générale, ce phénomène se produit lorsque vous cuisinez, prenez une douche chaude ou dormez la nuit avec les fenêtres fermées. Il s’explique le plus souvent par le manque d’isolation de la maison. Pour l’éviter, vous devez adopter des solutions permettant de supprimer la condensation sur un mur froid.

Accorder de l’importance à la lutte contre la condensation sur un mur froid

Avant toute chose, il convient de préciser qu’il existe deux principaux types d’humidité dans une habitation. D’abord, celle qui s’accumule dans les murs résulte généralement d’un problème d’inondation, de rupture des canalisations, de remontée capillaire, d’infiltration ou de dégât des eaux. Ensuite, celle qui se trouve sur les parois découle le plus souvent de l’hygrométrie de l’atmosphère.

Dans les deux cas, l’excès d’humidité risque d’avoir un impact négatif sur la santé. Il peut notamment favoriser l’apparition d’acariens et provoquer des symptômes d’asthmes. De même, il est susceptible d’engendrer des douleurs articulaires et des rhumatismes. Par ailleurs, ce problème peut accélérer la dégradation de l’immeuble et avoir une incidence sur son esthétique. Il peut également entraîner une surconsommation énergétique, augmentant les factures de fin de mois et les émissions de CO2.

Pour éviter les moisissures, les champignons, le décollement du papier peint, etc., il faut lutter efficacement contre la condensation sur un mur froid. Cette alternative permet aussi de prévenir le risque de détachement de l’enduit et de pourrissement du bois sur la structure de la maison.

Diagnostiquer l’origine de l’humidité

En général, l’hygrométrie de l’atmosphère résulte de la déperdition de chaleur dans le logement et du manque de ventilation. Cependant, avant de prendre les mesures qui vous semblent adéquates, vous devez vous assurer que l’humidité se trouve uniquement sur les parois. En effet, si elle est présente à l’intérieur de ces dernières, la lutte contre la condensation sur un mur froid ne sera pas pertinente.

Pour découvrir la véritable source du problème, vous pouvez réaliser un test avec une feuille d’aluminium. Fixez-la sur vos parois à l’aide d’attaches et laissez-la là pendant une semaine sans la toucher. Si les gouttelettes d’eau se sont accumulées du côté mur, votre logement a un souci d’humidité. Par contre, si elles apparaissent sur la face extérieure de la feuille, le problème est bel et bien l’hygrométrie de l’atmosphère.

Vous pouvez également vous servir d’un appareil spécialisé appelé humidimètre. Il vous permettra de savoir si vos parois sont sèches ou non. Vous avez la possibilité de vous en servir à titre préventif (pour anticiper des dégâts), à la suite ou avant des travaux de rénovation.

Assurer une bonne ventilation pour éviter la condensation sur un mur froid

Pour éviter que l’air humide n’entre en contact avec les surfaces sans chaleur de votre maison, vous pouvez tout simplement la laisser s’échapper. Autrement dit, vous devez ouvrir régulièrement vos fenêtres si votre système d’évacuation n’est pas encore contrôlé mécaniquement. Par ailleurs, il est déconseillé de diminuer brusquement la température de vos pièces lorsque vous venez de générer une grande quantité de vapeur d’eau. Il faut permettre à l’air de l’absorber progressivement afin d’éviter la condensation sur un mur froid.

Réaliser une isolation par l’extérieur pour éviter la condensation sur un mur froid

La meilleure façon de limiter les déperditions de chaleur est d’optimiser l’isolation par l’extérieur du logement. Certes, cette opération est plus délicate à mettre en œuvre, mais elle produit des résultats plus satisfaisants. Même si elle est aussi plus chère, elle garantit l’amélioration du confort thermique à l’intérieur de la maison. En quelques mots, elle est parfaitement capable d’améliorer la performance énergétique de votre habitation. Il s’agit de la solution la plus efficace pour lutter contre la condensation sur un mur froid.

Opter pour l’isolation par l’intérieur

Si vous préférez réaliser des travaux d’isolation par l’intérieur, vous avez le choix entre plusieurs possibilités :

  • réaliser une contre-cloison ;
  • fixer des plaques en fibres de bois, des briques de chanvre ou des plaques de liège expansé sur le mur, puis les enduire de plâtre ;
  • utiliser des panneaux de doublage pour les murs : facile à mettre en œuvre, mais risque de réduire l’espace dans la pièce ;
  • coller directement un isolant sur la cloison.

Vous pouvez également placer un pare-vapeur du côté chaud de votre isolation. Le but est d’empêcher l’humidité de pénétrer dans les parois de la maison. Pour lutter contre la condensation sur un mur froid, vous pouvez aussi opter pour un couvre-joint.

Découvrez des perspectives supplémentaires

Explorez nos articles connexes pour en savoir plus !

Facebook
WhatsApp
Twitter
LinkedIn
Pinterest