fbpx skip to Main Content

Isolation en laine de mouton : tout ce qu’il faut savoir sur cet isolant naturel

Isolation En Laine De Mouton : Tout Ce Qu’il Faut Savoir Sur Cet Isolant Naturel

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

La laine de mouton compte parmi les isolants offrant d’excellentes performances, tant en isolation acoustique que thermique. De source naturelle, ce matériau isolant provient de matières premières dont la qualité et la nature peuvent extrêmement varier.

Aussi, pour l’isolation, il est possible d’utiliser de la laine de mouton brute ou manufacturée. Mais présentée sous le format panneaux ou rouleaux, 25 % de fibres synthétiques lui sont adjuvées à titre de liaison.

Isolation en laine de mouton : quelles sont ses caractéristiques ?

En isolation, la laine de mouton plaît pour son côté 100 % naturel comme la laine de chanvre ou la laine de bois. Elle est aussi adulée pour ses propriétés plus que satisfaisantes. Son origine naturelle lui permet de s’adapter facilement à tous les types de travaux d’isolation. En plus, elle assure une efficacité très appréciable tant pour l’isolation thermique qu’acoustique.

On lui connaît également sa capacité à réguler de façon naturelle l’humidité d’une maison, qu’elle absorbe à hauteur de 33 % de son poids en eau sans que cela nuise à ses propriétés isolantes. Dans sa version brute, la laine de mouton est cardée ou feutrée au moyen d’un procédé spécifique. Ses atouts résident surtout dans ses capacités isolantes contre la chaleur et l’humidité. Cependant, ce matériau sait aussi se montrer convaincant au niveau de sa durabilité.


En résumé :

–        La laine de mouton possède une capacité d’isolation thermique et délivre une performance acoustique très intéressante. Elle a une faible inertie et conserve bien les calories.

–        Légère, elle est souvent soumise à un traitement antimite et anti-incendie.

–        En isolation, la laine de mouton conserve ses qualités, même après avoir absorbé de l’eau jusqu’à 33 fois son poids. Ce qui en fait un bon régulateur d’humidité dans une habitation.

–        A l’opposé de la laine de verre, la laine de mouton se tasse moins avec le temps.

Il est bon de savoir que pour 20 cm de laine de mouton, on a généralement une résistance thermique moyenne entre 5.70 à 8. Son coefficient lambda ou de conductivité thermique oscille globalement entre 0.035 W/(m.k) à 0.045 W/(m.k).

Pour quels types d’utilisation et d’isolation se prête la laine de mouton ?

La laine de mouton multiplie les applications possibles en isolation. D’abord, c’est la solution tout indiquée pour les maisons dont l’ossature est en bois. Elle va aider le bois à préserver l’état de sa structure aussi longtemps que possible. Ce, grâce à sa forte résistance naturelle à l’humidité. Ensuite, rien ne comble mieux les fissures ou autres espaces creux situés entre les murs, les planchers et ceux situés au niveau de la toiture que la laine de mouton. Appliquée à ces endroits, elle laisse moins de chance à l’air pour s’infiltrer au sein de l’habitation.

Laine de mouton : sous quel format la trouver ?

On trouve sur le marché de la laine de mouton en rouleau et en panneau et sous ces formats, leurs épaisseurs varient de 50 à 150 mm. Dans ces cas, deux couches de laines aux structures variables vont constituer ces matériaux. Une des couches se dote d’une structure ouverte pour assurer la filtration de l’air. En panneau et en rouleau, la laine de mouton convient également pour isoler des combles perdus ou des cloisons intérieures, les rampants de la toiture et les planchers.

Néanmoins, ce matériau ne convient pas pour les murs quand les produits sont aiguilletés en raison de leur moins bonne tenue en isolation murale. Outre les panneaux et les rouleaux, la laine de mouton se décline aussi en vrac à souffler ou à poser dans le cadre de l’isolation. Le remplissage des cavités se fait à la main ou se déverse manuellement sur le plancher des combles perdus. Autrement, on insuffle à l’aide d’une machine.

Quel impact sur l’environnement et la santé ?

Pour la version en rouleau, la laine de mouton se déchire et s’installe très aisément. Vous la découpez suivant vos préférences en termes de dimensions. La découpe sera d’autant plus facile avec un couteau électrique. Si les laines minérales, notamment la laine de verre, peuvent irriter les poumons et la peau, ce n’est aucunement le cas d’une isolation avec de la laine de mouton.

Sur le plan environnemental, il s’agit d’un matériau écologique par excellence qui se réutilise à l’envi. En effet, la laine de mouton fait partie de ces matériaux qui peuvent se gargariser d’être 100 % naturel. Cette matière très naturelle peut toutefois être adjuvée de quelques produits chimiques, dans le but de la traiter contre les mites.

Ces traitements sont aussi indispensables afin qu’elle retarde au maximum la propagation des flammes en cas d’incendie. Souvent, on utilise pour cela des sels de bore et du sulcofuron qui est un pesticide. Mais globalement, l’isolation avec de la laine de mouton ne cause aucun tort à l’environnement dans la mesure où ce matériau est tout à fait compostable.

Isolation avec de la laine de mouton : quelles sont les caractéristiques techniques de ce matériau isolant ?

La laine de mouton est utilisée en parement coupe-feu en raison de sa capacité à ne pas propager le feu. Elle s’annonce aussi comme un excellent régulateur hygrothermique. Concernant sa capacité à filtrer l’air, la laine de mouton est en mesure d’absorber les gaz toxiques de l’air ambiant, à l’instar du formaldéhyde ou du radon…

Ce, grâce à la kératine fortement présente dans cette matière. Pour ce qui est de son classement à la résistance incendie, la laine de mouton est classée B2-E, sachant que ce classement va de A à F. A étant non inflammable, tandis que F signifie très inflammable. La classe incendie de la laine de mouton signifie donc que si un incendie vient à se produire, l’isolation avec ce matériau se consumera très difficilement.

En effet, la laine de mouton est sensible mais ne propage pas la flamme. La structure des couches de laine de mouton tout en épaisseur va retarder cette propagation. Mais il est possible de leur ajouter plus de résistance en ajoutant du borate.

Pour résumer :

  •       La conductivité thermique ou coefficient lambda de la laine de mouton est λ = 0.035 W/(m.k) à 0.045 W/(m.k).
  •       La résistance à la diffusion de vapeur d’eau de la laine de mouton notée (μ) est entre 1 et 2.
  •       La chaleur spécifique = 1000 à 1800 J/Kg.K
  •       Aucune émanation COV
  •       Masse volumique ρ = 12 à 35 kg/m3
  •       Comportement au feu de la laine de mouton : M3 / Euroclasse E. La laine de mouton ne dégage pas de gaz toxique en cas d’incendie.

Pour la mise en œuvre d’une isolation en laine de mouton, un éventuel problème lié à l’humidité se traite en amont de la pose de l’isolant.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top