fbpx skip to Main Content

Le polystyrène pour l’isolation du plafond : est-ce une bonne idée ?

Le Polystyrène Pour L’isolation Du Plafond : Est-ce Une Bonne Idée ?

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

De la famille des isolants synthétiques, le polystyrène expansé est très couramment utilisé pour l’isolation du plafond, qu’il soit du garage ou des autres pièces de la  maison. Notamment quand il y a une contrainte de place. Doté d’un fort pouvoir isolant ainsi qu’une grande résistance aux intempéries, il est aussi plébiscité pour isoler le mur et les dalles du  sol. Néanmoins, du fait de sa propriété non-perspirante, ce matériau ne convient pas pour l’isolation d’un bâti ancien. D’installation aisée, l’isolation en polystyrène n’a pas nécessairement besoin d’être effectuée par un professionnel sauf si on veut prétendre aux aides.

Caractéristiques techniques du polystyrène expansé

Le polystyrène vient d’une réaction chimique entre du gaz appelé pentane et de la vapeur d’eau. On obtient du plastique rigide dans lequel sont emprisonnées de petites bulles de gaz. Le fait qu’il soit expansé s’explique par l’expansion des billes de monomère styrène durant son processus de fabrication. Doté d’un pouvoir isolant de l’ordre de 0.031 à 0.038 (W/m.K), il procure un confort d’été et une isolation phonique relativement faibles.

Toutefois, le polystyrène expansé se prête merveilleusement bien à l’isolation du plafond en général, à savoir des combles perdus, des rampants de la toiture. Sa durée de vie peut aller au-delà de 50 ans, et il affiche un classement résistance au feu E sur une échelle de A à E. S’il s’agit d’un isolant parfait pour le plafond, le polystyrène s’adapte aussi pour l’isolement du mur et de la dalle du plancher bas.

La bonne épaisseur de l’isolant pour une isolation optimale du plafond avec du polystyrène

On peut envisager isoler les combles, les rampants, les planchers bas et les murs avec du polystyrène. Pour qu’il soit efficace dans le cadre d’une isolation du plafond, le polystyrène doit remplir certains critères. A savoir, une épaisseur suffisante et une bonne résistance thermique. A noter que l’efficacité de tout isolant sera inhérente à sa résistance thermique, qui doit alors être la plus élevée possible.


Du polystyrène en isolation du plafond : les combles perdus

Donc, si l’usage du polystyrène se destine aux combles perdus, une épaisseur de 24 cm donnera une R=7 (m².K/W) et une efficacité assez basse. Pour une efficacité moyenne, 27 cm de polystyrène offrira une R=8 (m².K/W). Et si vous visez une performance optimale, misez sur du polystyrène de 34 cm pour R=10 (m².K/W).

Pour les rampants

Une épaisseur de 20 cm donnera une R=6 (m².K/W) et une efficacité assez inférieure. Pour une efficacité moyenne, 24 cm de polystyrène offrira une R=7 (m².K/W). Et si vous visez une performance optimale, misez sur du polystyrène de 27 cm pour R=8 (m².K/W).

Du polystyrène en isolation du plafond et de la toiture par l’extérieur (sarking)

Une épaisseur de 22 cm donnera une R=6 (m².K/W) et une efficacité relativement faible. Pour une efficacité dans la moyenne, il vous faut 25 cm de polystyrène pour une R=7 (m².K/W). Et si vous visez une performance très satisfaisante, misez au moins sur du polystyrène de 32 cm pour R=9 (m².K/W).

L’isolation du plafond avec du polystyrène donne-t-elle droit à des aides financières et quel est son prix ?

Le polystyrène, extrudé et expansé, se décline en une large gamme de produits, allant des panneaux simples aux panneaux composites. Certains fabricants conçoivent même des produits intercalant de la laine de roche, et ayant pour principale caractéristique de pouvoir offrir une meilleure protection contre les incendies. Le prix à prévoir pour une plaque de polystyrène expansé nue sera entre 2 à 3 euros/m². A moins d’y associer une placo plâtre.

Dans ce cas, ce prix est à revoir à la hausse : de l’ordre de 10 euros/m². Le fait de confier les travaux à un professionnel RGE vous garantit le respect des résistances minimales requises. C’est l’une des conditions essentielles pour pouvoir souscrire aux différentes aides disponibles. Parallèlement, la demande de devis auprès de plusieurs professionnels vous fera profiter des meilleures offres et des meilleurs prix.

Les formats courants du polystyrène pour l’isolation du plafond et leurs performances respectives

Le panneau est le format le plus courant pour le polystyrène. Avec 10 à 30 kg le mètre cube, sa petite densité lui confère une légèreté remarquable et constitue son principal atout, en dehors bien sûr du fait qu’il n’est pas sensible à l’humidité. Une propriété à tenir en compte lors de l’isolation de sa maison. Toutefois, il convient de souligner que le polystyrène n’est pas très recommandé pour isoler un bâti ancien. Le principal intérêt d’une isolation avec du polystyrène est surtout pour le confort d’hiver.

En isolation du mur par l’extérieur, il est aussi intéressant pour le confort d’été, à cause de l’inertie des matériaux. En outre, le polystyrène existe aussi en format billes. Sous ce conditionnement, il sera surtout idéal pour une injection des murs creux, planchers, combles, etc. Son pouvoir isolant est assez comparable avec la déclinaison en panneau. Très peu dense, le confort d’été s’en retrouve légèrement impacté.

Conclusion

En résumé, le polystyrène pour l’isolation du plafond reste quand même efficace, mais n’apporte pas de plus-value en confort d’été ni en confort sonore. Il a un mauvais classement au feu dû à son émission de vapeurs toxiques en cas d’incendie. Enfin, ce n’est pas le plus indiqué pour le bâti ancien.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top