fbpx skip to Main Content

L’isolation thermique d’un abri de jardin

L’isolation Thermique D’un Abri De Jardin

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

L’isolation thermique d’un abri de jardin n’est indispensable que dans certains cas de figure. Si l’usage prévu de ce refuge en bois est par exemple de juste déposer de l’outillage pour le bricolage ou le jardinage, cette opération est facultative. En revanche, si vous comptez en faire un bureau de fortune ou une chambre pour accueillir des amis, là, c’est préférable de penser à son isolation lors de l’aménagement de la pièce. 

Certains heureux propriétaires de chalet de jardin en bois font le choix d’ériger une telle structure pour qu’elle fasse office de résidence secondaire. L’aménagement et l’isolation seront alors incontournables. Retrouvez dans cet article nos meilleurs conseils en isolation thermique.

Pourquoi penser à l’isolation thermique d’un abri de jardin ?

De manière générale, des éléments constitutifs de base sont toujours fournis avec un abri de jardin. Il incombe au propriétaire de le perfectionner à sa façon afin que le refuge corresponde à ses attentes. Mais en général, il y a des points communs à ne pas négliger, dont l’isolation en premier.

Ces travaux ont pour objectif de faire barrage au froid souvent extrême à certaines périodes, mais également aux fortes chaleurs. Ainsi, les utilisateurs de l’abri ainsi que les outillages stockés seront mieux protégés de ces conditions peu confortables pouvant abîmer les machines qui y sont emmagasinées.


Comment effectuer l’isolation thermique du sol d’un abri de jardin ?

Un aménagement d’abri de jardin réussi repose sur l’étanchéité du sol. Il est indispensable de couler une dalle en béton avant de poser le cabanon. En fait, il existe diverses possibilités d’isoler un abri de jardin. Tout dépend du modèle que vous avez acheté.

Les choix d’isolants possibles

 Le polystyrène expansé est un matériau hydrofuge qui ne craint pas l’humidité. Il a une bonne tenue au fluage et à la compression. Des critères importants en ce qui concerne l’isolation du sol. En outre, les plaques de verre cellulaire sont aussi envisageables. Leur pose demande un jointoiement minutieux. Ce sont des isolants présentant une propriété imputrescible et à la fois étanche. Cependant, soyez prêt à en payer le prix !

Quel revêtement pour le sol ?

isolation thermique abri de jardin

Après que votre abri de jardin soit bien installé, continuez l’aménagement par la pose d’un revêtement s’adaptant aux performances d’isolation que vous souhaitez. Cela se fait à même la dalle en béton. Vous avez plusieurs possibilités de choix. Le sol en vinyle et les dalles à clipser qui sont esthétiques, mais loin d’être isolants.

Il y a aussi les dalles OSB. L’option des panneaux de grandes particules orientés ou Oriented Strand Board pour OSB est un bon choix pour renforcer l’isolation thermique d’un abri de jardin. Vous pouvez même vous en servir comme support d’un sol vinyle. Une autre alternative pour une isolation optimale du plancher d’un abri de jardin consiste à l’installation de lames sur les lambourdes. Ces dernières se fixent à l’aide de chevilles à marteler. Insérez des panneaux de polystyrène ou de la laine minérale entre les lambourdes. Posez ensuite les lames en bois. Terminez par les visser sur les lambourdes.

Quelles solutions pour isoler les murs et le toit des abris de jardin ?

Des isolants comme la laine de roche en rouleau ou en panneau conviennent mieux à l’isolation thermique du mur d’un abri de jardin. Découpez la laine suivant les mesures des espaces entre les poteaux des murs. Les morceaux d’isolant seront placés entre les poteaux avant de poser le revêtement du mur.

Si l’abri de jardin est déjà installé

Pour l’isolation du toit, elle se fera dans ce cas de l’intérieur. Pour ce faire, posez des panneaux de laine (laine de roche ou de laine de verre) entre les chevrons. N’oubliez pas de poser un écran de sous-toiture ou un film pare-vapeur côté intérieur. Procédez par agrafage sur les chevrons. Terminez l’opération par la pose de panneaux OSB ou en polystyrène extrudé. Cela optimisera l’isolation. Le choix de produits exempts de formaldéhyde vous assure une meilleure qualité de l’air à l’intérieur de votre abri.

L’isolation thermique de la toiture d’un abri de jardin en construction

L’isolation par l’extérieur offre une meilleure efficacité. Prenez de la laine de roche, sinon du polystyrène extrudé que vous grefferez sur les voliges de la toiture. Faites-le avant de poser la couverture sur l’ossature bois. Pour le revêtement de toiture, les tuiles apportent un certain cachet aux chalets de jardins. Cependant, elles peuvent être lourdes. Vous pouvez aussi vous tourner vers des tôles en acier galvanisé ou des plaques fibrociment.

Conseils de la rédaction

Alors que des gouttières protègent vos murs des ruissellements des eaux de pluie, un récupérateur est une bonne idée pour vous faire économiser en arrosage du jardin. Pensez à des mesures supplémentaires comme du mastic en latex acrylique pour calfeutrer les fuites d’air et le double vitrage aux fenêtres pour une parfaite isolation des chalets en bois… Contemporain ou ancien, un abri en bois doté d’une bonne isolation thermique devient un espace à part entière utilisable toute l’année.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top