skip to Main Content

Tout sur l’isolation par l’extérieur d’un soubassement

Tout Sur L’isolation Par L’extérieur D’un Soubassement

    Contrairement aux autres parois et éléments de la maison, les particuliers ont parfois tendance à négliger l’isolation du soubassement, pourtant en l’isolant de l’extérieur, on accroît de façon conséquente la performance de l’habitat. Depuis peu on commence à beaucoup s’y intéresser vue son importance sur la solidité du bâti ne serait-ce qu’en réduisant en grande partie l’humidité nuisible au bien et aux personnes. Comme pour les autres parties de la maison, l’isolation par l’extérieur du soubassement est la méthode la plus efficace bien que plus coûteuse que celle par l’intérieur.

    Les différentes parois et  éléments de la maison faisant habituellement l’objet d’isolation par l’extérieur

    Mal isolés ou pas isolés du tout, des nombreuses parois de la maison et certains éléments risquent de laisser échapper une partie de la chaleur générée à l’intérieur. Les taux de déperditions ne sont pas les mêmes pour chacun d’eux. A ce propos, selon l’ANAH, ce taux est d’environ 30% pour la toiture. Ce taux est de 20% pour les murs et de 20% pour les différentes sortes de fuites et du renouvellement de l’air. Il est  de 15% pour les ouvertures (portes et fenêtres), de 10% pour les plancher bas, de 5% pour les ponts thermiques. Ces chiffres expliquent la priorisation des travaux d’isolation si on ne peut pas les faire d’un seul coup par manque de budget par exemple.

    L’isolation par l’extérieur est une méthode efficace, en recouvrant les parois (murs et toitures) par une enveloppe isolante continue. Celle-ci permet  tout au au moins d’éliminer les ponts thermiques dans sa quasi-totalité. Pour les façades en particulier, elle les préserve d’un vieillissement prématuré.

    Qu’en est-il du soubassement, une partie spécifique de la maison, en termes d’isolation ?

    Le soubassement et  l’isolation

    Qu’est-ce que le soubassement pour une maison ?

    Le soubassement d’un bâtiment n’est autre que la partie enterrée (parfois semi-enterrée) du mur de celui-ci. Désigné simplement par mur enterré, le soubassement se situe au-dessus de la fondation. Il faut aménager un raccord adéquat entre ce mur enterré et le bas de la façade. Depuis toujours, seuls les soubassements dont les pièces intérieures qui lui sont contiguës sont habitables ou chauffées, ont fait l’objet d’isolation thermique.  Cette dernière tend maintenant à se généraliser à tout type de mur enterré.

    Quel est l’intérêt de l’isolation du soubassement ?

    Le contact des soubassements ou murs enterrés avec la terre (remblai des fondations), entraîne nécessairement des échanges thermiques. Si les mesures nécessaires ne sont pas prises, il y a création des ponts thermiques. Ce qui va s’accompagner de déperditions de chaleur, nuisibles au confort intérieur des occupants. Mais surtout, il y aura nécessairement, apparition  d’humidité susceptible d’impacter sur la solidité de l’ouvrage.

     Ainsi, l’isolation par l’extérieur d’un soubassement est importante pour éliminer les ponts thermiques, afin de réduire les dépenses énergétiques et l’humidité. Toutefois c’est un travail délicat qui est plus facile à réaliser en construction neuve et qu’il est préférable de confier à des professionnels ayant les qualifications nécessaires.

    Isolants et techniques d’isolation du soubassement par l’extérieur

    Technique de l’isolation par l’extérieur d’un soubassement

    Sur la maçonnerie couverte d’enduit de soubassement on procède successivement aux étapes suivantes à savoir :

    • La pose du système d’étanchéité pouvant être une membrane ou encore un système bitumé. Cela permet de faire face aux remontées capillaires et à l’humidité.
    • La mise en place de l’isolant.
    • L’installation de système de protection de l’isolant face aux chocs et aux agressions éventuelles du sol.
    • La mise en œuvre d’un filtre se trouvant à la base comportant un drain pour les eaux fluviales en son intérieur et reposant sur une fondation.

    Les isolants utilisés pour l’isolation par l’extérieur d’un soubassement

    On peut classer les matériaux d’isolation par l’extérieur d’un soubassement en deux catégories. Il y a ceux dits isolants simples et ceux dits complexes. Les premiers sont pour la majorité à base de polystyrène extrudé. De mise en œuvre facile, on les fixe au mur via une colle spécifique. Toutefois, ils nécessitent un système de protection face aux agressions éventuelles. Quant aux seconds, constitués par des épaisseurs d’éléments divers dont des isolants, des matériaux anti- compression, des systèmes d’étanchéité, etc., pour former un ensemble rigide, ils s’appliquent en une seule fois sur le mur grâce à une feuille en béton.

    Back To Top