fbpx skip to Main Content

La laine de coton : est-ce un bon choix d’isolant ? Voici ses caractéristiques

La Laine De Coton : Est-ce Un Bon Choix D’isolant ? Voici Ses Caractéristiques

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

La laine de coton peut être un véritable allié quand les travaux d’isolation requièrent un isolant léger. Si vous avez du mal à vous décider, c’est un choix que vous ne risquez pas de regretter. On fait le point sur cet isolant naturel d’exception.

La laine de coton : de quoi se compose cette laine végétale ?

Quand vient le moment de choisir son isolant thermique, des questions se posent sur la fabrication et l’origine de celui-ci. D’origine naturelle, la laine de coton est constituée à 80 % de coton industriel issu du recyclage. Il provient des chutes de coton ou de l’habillement neuf et usagé. On lave les tissus pour ensuite les rendre hygiéniques.

Puis on les effiloche avant de les transformer en matériau isolant. Les 20 % restants sont des liants composés de fibres de polyester dont il est impossible de se passer pour la bonne tenue de l’isolant.

La laine de coton convient pour quelles utilisations ?

En vue d’améliorer les performances isolantes du logement, ce matériau permet différentes applications. Il se présente sous différents conditionnements pour convenir à des usages spécifiques.


  •       La laine de coton en panneau se prête idéalement pour l’isolation de la toiture en pente, des combles perdus et aménagés, ainsi que pour l’isolation du sol. Ce format convient tout aussi bien pour isoler les murs par l’intérieur.
  •      Une présentation en rouleau correspond à l’isolation des combles perdus comme aménagés, mais aussi les planchers.
  •       En vrac, elle s’adapte mieux pour l’isolation des combles perdus.

Les caractéristiques techniques de la laine de coton

Ce matériau isolant est parmi toutes les laines végétales, celui qui avance le plus grand nombre d’avantages.

Une bonne résistance contre les moisissures et les insectes

Lors de son processus de fabrication, des additifs naturels ont été mélangés à cette laine.  Cela a pour objectif de la protéger contre les champignons, les moisissures et autres insectes.

Un excellent isolant pour l’isolation acoustique

La texture fibreuse de la laine de coton est un excellent frein aux nuisances sonores. Elle doit notamment sa performance acoustique à son aspect cotonneux.

Un isolant coupe-feu

Dotée d’un classement au feu M1, la laine de coton est ininflammable, malgré le fait qu’elle soit combustible. Lors de sa conception, cette laine végétale a également reçu des additifs conformes à la directive REACH, afin de lui conférer un bon comportement au feu. En cas de chauffe, le sel de bore se transforme en molécules d’eau. Ce qui fait que cet isolant réagit bien en cas d’incendie.

La laine de coton est l’isolant auquel penser pour un confort d’été accru

laine de coton

Par rapport aux isolants en laine minérale, l’excellent déphasage thermique de la laine de coton est un atout décisif pour ce matériau. Rappelons que l’on fait référence au déphasage thermique pour évoquer le temps que prend un isolant avant qu’un échange de température s’effectue entre le milieu intérieur et l’extérieur d’une maison.

Pour peu que l’épaisseur soit suffisante, la chaleur de la toiture va rester dans la laine de coton. Celle-ci va généralement mettre entre 10 à 12 heures pour traverser la laine. Ce temps de déphasage de la laine de coton est 5 fois supérieur à celui de la laine de verre. Outre le confort d’été que procure cette laine, elle joue également bien son rôle d’isolant contre le froid.

Et les performances thermiques ?

Si votre choix d’isolant est fixé sur la laine de coton, vous pouvez ne pas installer une épaisseur plus importante que comme vous le ferez avec des matériaux d’origine minérale. Et pour cause, la laine de coton doit ses performances thermiques à son coefficient lambda de 0,042 watt par mètre kelvin. Écologique à souhait, cet isolant ne vous soumet pas à des contraintes d’épaisseur.

S’il faut atteindre une résistance R=7 m²K/W, vous aurez seulement à poser 30 cm de laine. Suivant la règlementation thermique en vigueur, veillez à respecter les normes si vous voulez être éligibles aux aides pour la rénovation écologique. Le poids léger de cette laine laisse la possibilité d’augmenter la résistance thermique au-delà de celle requise. Conditionnée en vrac, cet isolant va s’infiltrer dans tous les interstices, supprimant quasi totalement tous les ponts thermiques de structure.

Quelle est la longévité de la laine de coton ?

Investir dans une isolation en laine de coton, c’est investir pour longtemps. Ce matériau est financièrement intéressant et n’exige pas de révision régulière de l’isolation. À la différence des laines minérales, l’air se trouve piégé dans et entre les fibres. L’effet de la gravité agit peu sur la laine qui ne se casse ni ne perd de son pouvoir isolant au fil du temps.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top