fbpx skip to Main Content

Isolation tuyau : tout sur la gaine isolante

Isolation Tuyau : Tout Sur La Gaine Isolante

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Pour l’isoler, on glisse le tuyau de circuit de chauffage et du réfrigérateur dans une gaine isolante. Mais les fonctions de ce dispositif isolant diffèrent d’un cas à l’autre. Pour les installations de chauffage comme des refroidissements, la gaine isolante empêche l’eau de perdre son énergie thermique. En plomberie, la gaine isolante assure la protection du tuyau contre le gel. Les gaines isolantes sont facilement accessibles sur les sites et les magasins spécialisés à un prix très raisonnable.

Une gaine isolante pour tuyau : qu’est-ce que c’est ?

Aussi bien dans un circuit de refroidissement que de chauffage, la gaine isolante pour le tuyau empêche les fluides de gaspiller leur énergie thermique de leur point de départ à leur point d’arrivée. Ces fluides peuvent être de l’eau, le fluide frigorigène, le fluide caloporteur ou même de l’air. Dans le cas des conduites d’air, c’est la gaine isolante elle-même qui transporte le flux d’air pulsé d’un appareil. Concernant les circuits hydrauliques avec des tuyaux en cuivre ou en acier, ce n’est pas la gaine qui sert à conduire le fluide. Effectivement, elle sera appliquée autour des tuyaux pour les calfeutrer du point de vue thermique. C’est le cas par exemple des liaisons frigorifiques.

Gaine isolante pour tuyau : les typologies

Le calfeutrage de la tuyauterie peut se faire au moyen de plusieurs types de gaines isolantes.

La gaine en laine minérale

La gaine isolante conçue à partir de la laine minérale avantage les autres types de gaines et de manchons par leur grande rigidité couplée à leur épaisseur. On appelle aussi ce type de gaine ou tube isolant : coquille. La gaine isolante en laine minérale offre une performance inégalée par rapport aux autres types de gaine isolante pour tuyau. Notamment, celles faites en polystyrène et en élastomère. Malgré ce point fort, la gaine en laine minérale est moins plébiscitée pour un usage domestique.


Effectivement, cet isolant contient la plupart du temps de la colle en formaldéhyde. Une substance pouvant s’échapper dans l’air si le dispositif est mis en œuvre dans un local humide ou quand on l’expose à une température importante. Mais si vous optez pour cette solution pour isoler vos conduites d’eau, il est bon de savoir que la gaine en laine minérale s’adapte surtout aux sections droites. Aussi, le diamètre standard de ce manchon isolant est de 30 mm.

La gaine isolante en élastomère

Ce manchon isolant ou gaine isolante en caoutchouc se distingue par sa grande souplesse, lui permettant d’être installé aussi bien en sections courbes que droites. Il n’y a pas d’hésitation à avoir quant à son usage à l’extérieur, car il résiste bien aux UV, à l’inverse de la mousse en polyéthylène. Son seul petit bémol est l’odeur forte qu’il peut dégager, pouvant incommoder les personnes sensibles.

La gaine isolante en polyéthylène

Cette gaine isolante est de préférence à utiliser sur les sections droites des canalisations. Facile à installer, elle est la plus répandue comme solution de calfeutrage du tuyau d’eau, que cela soit de l’eau chaude sanitaire ou de l’eau en général. On peut appliquer cette gaine très aisément sur les sections droites des tuyaux. Notez que la gaine en mousse de polyéthylène n’émet aucune odeur ni de COV. Cela en fait un dispositif idéal pour préserver la qualité de l’air intérieur. Ce type de manchon possède souvent un diamètre standard de 19 mm.

Comment choisir sa gaine isolante pour tuyau ?

Toutes les gaines isolantes disponibles sur le commerce n’ont pas forcément la même performance isolante. De ce fait, il convient de bien choisir le modèle à poser. La gaine isolante est à bien ajuster aux tuyaux. De cette façon, les déperditions thermiques seront moins importantes. Cela veut dire que plus important sera le diamètre extérieur du tuyau, plus épaisse sera la gaine d’isolation.

S’agissant de cette épaisseur, elle va varier suivant le type de tuyau à isoler. Autrement dit, qu’il soit en cuivre ou en acier. A part cela, il ne faut pas non plus lésiner sur la conductivité thermique de la gaine, représentée par la lettre lambda λ (W/mK). Cette valeur est toujours affichée sur l’emballage du produit. La performance d’une gaine isolante sera meilleure si sa conductivité thermique est faible. Ce choix évite la contrainte de devoir utiliser un modèle d’une épaisseur importante.

Conclusion

L’absence d’une isolation au niveau de la tuyauterie entraine une hausse considérable des factures d’énergie. Parmi toutes les solutions de calorifugeage des tuyaux, la gaine isolante avance une performance très appréciable. Plusieurs types de gaines isolantes sont envisageables pour rendre un tuyau calorifuge, à l’instar du manchon isolant en caoutchouc NMC correspondant à un tuyau d’un diamètre de moins de 12 mm.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top