fbpx skip to Main Content

Comment rendre une tuyauterie calorifuge ?

Comment Rendre Une Tuyauterie Calorifuge ?

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Un calorifugeage de la tuyauterie est une opération visant à la rendre calorifuge, c’est-à-dire, par l’isolation des canalisations d’eau chaude et du chauffage. L’objectif étant de réduire les pertes thermiques qui tendent à s’accentuer lorsque les canalisations traversent des zones non chauffées. Concrètement, qu’a-t-on à gagner à avoir une tuyauterie calorifuge ? Et comment fonctionne un calorifugeage ? Tour d’horizon sur cette opération d’isolation facile à réaliser et à l’efficacité éprouvée.

Qu’est-ce qu’une tuyauterie calorifuge ?

On calorifuge les tuyaux lorsqu’on isole les tuyauteries du chauffage, du réseau de distribution d’eau dont les divers tuyaux et les vannes. C’est aussi le cas pour les installations des canalisations par où circule l’eau chaude. Sans cela, on peut être confronté à une perte thermique non négligeable, étant donné que la production d’eau chaude sanitaire se fait la plupart du temps dans un local assez éloigné des robinets, qui plus est non chauffé.

Ce sont près de 20 % de pertes calorifiques qui peuvent ainsi résulter d’une tuyauterie non calorifuge. Des pertes qui ne manqueront pas de peser lourd sur vos factures énergétiques. Le calorifugeage des tuyaux des canalisations s’effectue de la plus simple des manières, à un prix très raisonnable. En dehors des économies (d’argent et d’énergie), vous gagnerez donc à effectuer cette opération, même sur vos installations de froid.

Avoir une tuyauterie calorifuge pour quel intérêt ?

Certes, la réduction des déperditions thermiques est là, mais les réels avantages à isoler sa tuyauterie ne se résument pas à cet aspect. Une tuyauterie calorifuge permet de mieux maitriser les températures. Le calorifugeage protège les tuyaux des températures ambiantes et aide à préserver la chaleur ou le froid au sein du réseau d’eau. En évitant ainsi de sur solliciter le système de chauffage, vous pouvez espérer réaliser près de 10 % d’économies énergétiques par an, ce qui n’est pas rien !


Principe de mise en place d’un calorifugeage de la tuyauterie 

Pour rendre la tuyauterie calorifuge, on l’isole de plusieurs manières. La méthode la plus efficace consiste à installer un câble électrique chauffant sur tout le long des canalisations puis à recouvrir le tout d’une gaine isolante. Cette technique s’appelle « le traçage » et est particulièrement recommandée pour les points de distribution d’eau trop éloignés de la production d’eau chaude sanitaire.

Par ailleurs, on calorifuge aussi la tuyauterie à l’aide de coquilles conçues avec des fibres minérales. Les manchons en mousse sont d’autres alternatives. Si la première méthode s’avère la plus intéressante à cause de sa grande performance, l’efficacité de chaque technique dépend notamment de l’épaisseur du matériau isolant et de sa conductivité thermique, mais également du diamètre extérieur du tube. Si la tuyauterie se trouve à l’extérieur, veillez à la calorifuger à l’aide d’une coquille en inox ou conçue en d’autres matériaux capables de supporter les intempéries.

Tuyauterie calorifuge : les performances d’isolant à viser

Rappelons que la conductivité thermique d’un matériau se choisit la plus basse possible pour espérer des résultats probants. La réglementation thermique des bâtiments a établi un classement de calorifugeage sur une échelle de 1 à 6. Avec un classement 6, l’isolation est la plus performante. Le minimum à avoir est ainsi la classe 2, tandis qu’une classe 4 est à viser pour la construction d’une maison basse consommation.

Tuyauterie calorifuge : en quels cas effectuer son calorifugeage ?

Pour savoir quand vous devez procéder au calorifugeage de votre tuyauterie, demandez-vous si vos canalisations passent par des pièces froides. On entend par cela la cave, le garage, etc. Dans ce cas, il faut procéder au calorifugeage des tuyaux. Il en est de même si les points de distribution (les robinets) sont loin du lieu de production d’eau chaude. Là également, il sera aussi nécessaire d’isoler la tuyauterie. Dans certains cas, plus pour les projets de construction qu’en rénovation, il existe bien quelques astuces permettant de limiter les contraintes du calorifugeage des tuyaux.

Tuyauterie calorifuge : astuces et recommandations à prendre en compte

Outre les méthodes de calorifugeage des tuyaux citées ci-haut, des solutions existent pour limiter les pertes énergétiques des installations de chauffage. Considérez un emplacement chauffé pour vos tuyaux de canalisations. Notez qu’un système de chauffage à basse température est plus intéressant qu’un radiateur classique. Celui-ci va diviser par deux les pertes thermiques au sein du réseau de distribution.  Dans la mesure du possible, envisagez un réseau court pour moins de contraintes de travaux et une économie financière. Effectivement, cela évite les dépenses superflues en matériaux et en installation. En plus de vous éviter d’attendre longtemps l’arrivée de votre eau chaude.

Pourquoi faire appel à une entreprise spécialisée dans le calorifugeage ?

Une mauvaise isolation des conduites de production d’eau chaude sanitaire engendre une perte de température de l’eau lors de son parcours dans les pièces des différends. Cela se traduit par une hausse de la facture énergétique. Confier les travaux de calorifugeage à une entreprise compétente, dont le savoir-faire est reconnu, permet de jouir d’une prestation parfaitement réussie sur l’ensemble de la tuyauterie.

Lowcalbat fait partie des entreprises spécialisées dans les travaux de calorifugeage dans le Nord de la France. Elle s’adresse aux professionnels souhaitant jouir des solutions efficaces et adaptées. Cette société garantit une parfaite isolation des conduites grâce à des méthodes et des matériaux adaptés

Sur Lowcalbat, il est possible de bénéficier d’un accompagnement sur mesure pendant les travaux. À savoir l’étude approfondie du projet, la réalisation du bilan énergétique, la sélection et la pose des isolants.

Son intervention protège non seulement l’installation contre le gel qui risque de compromettre le circuit, mais contribue à l’amélioration du confort thermique du logement.

À noter que le recours à un professionnel certifié pour sous-traiter le calorifugeage des canalisations permet d’accéder à l’ensemble des aides financières. Celles-ci permettent de diminuer les frais d’installation et par conséquent de réduire les dépenses liées à la consommation d’énergie.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top