fbpx skip to Main Content

L’isolation thermique des murs et des combles

L’isolation Thermique Des Murs Et Des Combles

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

L’isolation thermique conditionne le confort à l’intérieur de la maison surtout en hiver. Une excellente isolation est également bénéfique pour le portefeuille de l’occupant puisqu’elle réduit le besoin de chauffage et du même coût, les dépenses y afférent. Des études réalisées par l’Ademe révèlent que ce sont les murs et la toiture qui accusent les plus grosses pertes de chaleur dans une maison. C’est pour cette raison qu’il convient de chercher les meilleurs moyens d’empêcher les déperditions de chaleur à ces niveaux.

L’isolation thermique des murs

Selon l’étude réalisée par l’Ademe, les murs représentent à eux seuls 16 % des pertes de chaleur dans une maison. Il est donc très important de chercher les meilleures solutions pour bien les isoler.

Il est possible d’effectuer une isolation thermique des murs de deux manières différentes :

  • Par l’intérieur : Cette technique est la plus fréquente compte tenu de son coût plus abordable comparé à l’isolation par l’extérieur. Sa facilité de mise en œuvre est également l’une des raisons qui poussent les constructeurs à l’adopter. Elle permet de supprimer l’effet « paroi froide » et améliore le confort acoustique.
  • Par l’extérieur : Cette technique permet de ne pas toucher à la décoration intérieure des pièces. Elle est idéale en complément d’un ravalement de façade. Elle permet aussi de limiter les ponts thermiques structurels. Elle coûte cependant plus cher et augmente le coefficient d’occupation au sol.

Le choix de l’isolant dépend de différents paramètres :


  • La matière : l’acheteur a le choix entre différents produits tels la laine de verre, la laine de chanvre, la plume de canard, la laine de roche, la laine de bois, le polyuréthane, etc.
  • La rigidité : Pour les murs, il est préférable de choisir un produit semi-rigide pour éviter le tassement au fil du temps. Cette rigidité est indiquée par le certificat Acermi.
  • La résistance thermique : cette résistance thermique (R) est fonction de l’épaisseur et de la conductivité du produit. La RT 2005 exige que R soit supérieur à 2,8 m2K/W. Pour la RT 2012, la valeur minimale de la résistance thermique doit être au minimum de 4m2K/W pour obtenir le label BBC.

L’isolation des combles

Selon toujours la même étude réalisée par l’Ademe, 30 % des pertes de chaleur d’une maison passent par la toiture. Il est donc très avantageux d’entreprendre l’isolation des combles afin d’améliorer le confort de la maison en hiver comme en été et diminuer la facture du chauffage.

Là encore, le choix de l’isolant a une importance particulière. La RT2012 préconise un isolant doté d’une résistance thermique (R) d’au moins 8m.²K/W pour une maison neuve. En rénovation, cette valeur descend à 7m.²K/W pour les combles perdus et à 6m2.K/W pour les combles aménagés.

Il est aussi indispensable d’optimiser l’isolation à l’air en utilisant une membrane d’étanchéité indépendante. Cette membrane doit être installée sur l’ensemble du comble, notamment le faux comble, le pied droit, le plancher si c’est un comble perdu et le plafond pour le comble aménagé.

Dans le cas des combles aménagés, le choix de la fenêtre est également primordial. Il est plus sage d’opter pour un double vitrage équipe d’un vitrage à isolation thermique renforcée pour préserver la chaleur à l’intérieur et s’isoler des bruits extérieurs. Cette fenêtre de toit permet de ventiler le comble en été afin d’éviter la surchauffe.

GRATUIT ET SANS
ENGAGEMENT

Notre service est 100% gratuit
et ne vous implique aucunement
à passer à l’achat

RAPIDE

Les entreprises vous rappel
très rapidement afin
d’effectuer un devis sur mesure

QUALITÉ ET CHOIX

Nos entreprises sont agréés
et sélectionné pour leur
rigueur et leur sérieux.

[sm action= »named_sr_form » form_name= »isolation_thermique »]

 

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top