fbpx skip to Main Content

Isolation d’un tuyau d’eau chaude : les techniques possibles

Isolation D’un Tuyau D’eau Chaude : Les Techniques Possibles

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Une bonne isolation du tuyau de l’eau chaude sanitaire vous donne accès immédiatement à l’eau chaude, aussitôt que vous le voulez, sans que vous n’ayez à la faire couler des minutes à l’avance. Pour cela, plusieurs techniques s’offrent à vous. Quelle que soit la méthode de calorifugeage que vous aurez choisie, elle vous fera économiser jusqu’à 10 % sur vos factures énergétiques.

Qu’est-ce que vous aurez à gagner en procédant à l’isolation du tuyau d’eau chaude

On ne compte pas les avantages procurés par l’isolation du tuyau d’eau chaude. Si vous faites partie des gens qui ont opté pour le garage, la buanderie ou le sous-sol pour installer leur chauffe-eau ou leur chaudière, alors cet article vous concerne. Effectivement, pour atteindre le point d’ouverture, les canalisations traversent de longues distances. Ce qui fait que l’eau refroidit avant d’y parvenir.

Mais en isolant les tuyauteries d’eau chaude avec seulement 20 mm d’épaisseur d’isolant, votre chaudière ne mettra plus aussi longtemps pour chauffer votre eau. Cette opération peut s’effectuer à un prix très abordable. En plus, vous bénéficiez d’une meilleure isolation phonique et rendez plus agréables à voir vos tuyaux passants. Pour encore conforter cet aspect esthétique, vous pouvez même les rendre plus discrets en envisageant des caissons en bois pour couvrir les canalisations avant de les peindre dans les mêmes tons que vos plafonds ou vos murs.

Isolation du tuyau d’eau chaude : les techniques éprouvées pour la réussir

L’isolation du tuyau d’eau chaude a été prévue dès la mise en vigueur de la réglementation thermique de 2005. Évidemment, les maisons dont la construction est antérieure à cette date n’ont pas de tuyaux d’eau chaude isolés, mais leurs propriétaires gagnent à réaliser ces travaux. D’autant plus que l’adage « Mieux vaut tard que jamais » s’applique plus que jamais dans ce contexte. Cela vaut pour les tuyaux de la chaudière, du chauffe-eau, des radiateurs ou de divers robinets allant dans la cuisine, la douche, la salle de bains, etc.


Isolation du tuyau d’eau chaude : technique #1, l’utilisation de manchons souples

Au vu de sa simplicité de pose, cette solution est la plus populaire pour isoler le tuyau de chauffage. Effectivement, le gros du travail consiste à découper les manchons avant de les fixer sur les tuyaux. Les modèles sont majoritairement munis d’une fente longitudinale, sur laquelle sera appliquée la fermeture. Suivant le produit et la marque, cette dernière prend la forme de glissière, de crans ou d’adhésif. Le manchon isolant se décline en fibres minérales comme la laine de roche, mais également en mousse de polyéthylène, et en élastomère.

Notons que les manchons à base de laine minérale intègrent souvent de la colle contenant du formaldéhyde, présentant le risque de polluer l’air ambiant. Ce problème s’intensifie si ce type de manchon est installé dans un local présentant un taux élevé d’humidité ou une température relativement importante. Ce qui en fait un produit pas vraiment adapté pour l’isolation du logement.

Isolation du tuyau d’eau chaude : technique #2, la laine de roche

La laine de roche et la laine de verre conçue pour isoler un tuyau d’eau chaude se dotent la plupart du temps d’un diamètre standard de 30 mm. L’une et l’autre procurent une protection maximale contre les pertes thermiques. Leur principal inconvénient réside dans le fait que les deux laines ne conviennent pas aux tuyaux à importante courbure, à cause de leur épaisseur importante et leur texture. De plus, la complexité de son installation, nécessitant une certaine adresse, a rendu cette technique pour isoler l’eau chaude moins répandue. Un autre point à ne pas oublier est qu’elle nécessite également une toile de coton enduit avec laquelle on doit recouvrir la laine de roche.

Isolation du tuyau d’eau chaude : technique #3, le traçage

Le traçage du tuyau de l’eau chaude n’est pas forcément la technique la plus connue ni la plus en vogue. Cependant, il se révèle très efficace, mais nécessite en même temps le savoir-faire d’un professionnel. Le traçage consiste en le placement d’un câble électrique chauffant tout le long des canalisations. On recouvre par la suite les tuyaux et le câble d’une gaine isolante. A noter que cette méthode pour isoler les tuyauteries de l’eau chaude est la meilleure option si les tuyaux se trouvent à l’extérieur, et sur une assez importante distance. Il est aussi bon de savoir que le câble chauffant qui s’utilise pour cette technique peut être en forme de ruban autorégulant, à résistance en parallèle ou en série.

Isolation du tuyau d’eau chaude : technique #4, la bande isolante

C’est une bande adhésive aux caractéristiques isolantes moindres comparativement aux techniques précédentes. Malgré cela, elle est très facile à appliquer. Pour terminer, il est à noter que, quelle que soit la technique que vous envisagez pour l’isolation de votre tuyau d’eau chaude, intégrer plusieurs tuyaux dans un seul tube ne fera qu’accroitre les pertes thermiques de l’eau, en plus de constituer un terrain de jeu favori aux agents pathogènes.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top