fbpx skip to Main Content

Isolation de l’ entretoit : les aspects à prendre en compte avant cette opération

Isolation De L’ Entretoit : Les Aspects à Prendre En Compte Avant Cette Opération

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Lorsqu’il y a défaillances au niveau de l’isolation de la toiture, laquelle doit admettre celle de l’entretoit, le bien-être de tout le bâti est remis en cause. Aussi faut-il se tourner vers des couvreurs spécialisés afin de résoudre le problème à la source.

Qu’appelle-t-on entretoit et quels matériaux privilégier pour optimiser l’isolation de cet espace ? Voici un aperçu global des critères à considérer pour l’isolation d’un entretoit.

Isolation de l’entretoit : généralités

L’entretoit n’est autre que cet espace situé entre le plafond, et le toit dont l’isolation empêche la migration du froid et les pertes de chaleur. L’entretoit se distingue du grenier par l’impossibilité d’y aménager.

Généralement, on va chercher à l’aide des différents types d’isolants, à mettre les espaces habitables à l’abri des variations de température rencontrées au sein d’un entretoit. L’isolation de l’entretoit favorise même l’empêchement de transfert d’humidité depuis la toiture vers les pièces du bâtiment. Suivant leur type de toitures, les bâtiments autorisent une stratégie d’isolation spécifique. Cette différence réside, entre autres, dans la forme de leur entretoit, mais aussi de la configuration de leur plafond.


Les types existants d’entretoits

Ainsi, un logement peut disposer d’un entretoit en pente et facile d’accès, ou plutôt exigu et difficilement accessible. Il peut aussi avoir un toit plat dont l’entretoit est accessible ou non. Autrement, les bâtiments peuvent aussi avoir un entretoit chauffé ou avoir un toit cathédrale, en fonction de la pente du toit.

Dans tous les cas, des contraintes techniques seront inhérentes à chaque caractéristique de l’entretoit, qu’il convient de considérer en amont d’un projet d’isolation. Si les entretoits accessibles sont rentables en termes d’isolation, les entretoits inaccessibles, tels que le plafond cathédrale, sont de préférence à isoler lors d’une rénovation ou une réfection du toit. C’est aussi le cas des entretoits difficiles à accéder, car trop bas.

Les matériaux idéaux pour l’isolation de l’entretoit

  •       Apte à s’infiltrer dans tous les interstices, la cellulose soufflée procure généralement une efficacité très appréciable. En plus de cet avantage, elle est accessible à un prix raisonnable, se dote d’une propriété insonorisante et hygro régulant. Enfin, la cellulose avance un bon comportement au feu.
  •       Parmi les options possibles, nous avons aussi la fibre de verre soufflée dont le degré d’isolation est un peu plus inférieur. Toutefois, cet isolant est tout aussi résistant au feu qu’à l’humidité, et donne une étanchéité thermique plus intéressante qu’un matériau en laine minérale.
  •       La laine minérale, de la fibre de verre et de roche, est de surcroît, l’isolant qui offre le meilleur rapport qualité/prix. Elle offre une bonne résistance aux parasites, au feu, à l’humidité et aux moisissures.
  •       D’autres alternatives s’offrent encore à vous pour l’isolation de votre entretoit. A savoir, le liège expansé, le chanvre ou le polyuréthane.

Isolation de l’entretoit : aspirer l’isolation existante ou la garder en place ?

Pour le cas de la laine de cellulose, il est possible d’atteindre certains objectifs par l’ajout en épaisseur de l’isolant existant. Toutefois, il arrive parfois que l’on ait à refaire complètement l’isolation de l’entretoit pour avoir les résultats escomptés.

Les symptômes permettant de reconnaitre une mauvaise isolation de l’entretoit

Heureusement, il est désormais possible de déceler tout problème d’étanchéité avec des outils technologiques comme la thermographie ou l’infiltrométrie. Celles-ci détectent des failles de l’isolation comme dans le cas d’un entretoit. Cela dit, certains signes devraient alerter et amener à améliorer l’isolation de son entretoit. Parmi eux :

  •     L’air chaud qui s’infiltre au niveau des luminaires en été
  •     Le plafond extrêmement chaud au toucher
  •     Un besoin accru de climatisation
  •     En saison froide, du givre ou de la glace assortis d’humidité peuvent être présents sur certains éléments comme les chevrons, les clous… Ces indicateurs peuvent aussi apparaitre sur les bordures du toit.
  •    Dans les pièces, des problèmes de condensations au plafond ou des moisissures apparaissent.

Les factures élevées en chauffage et en climatisation sont aussi des preuves inéluctables d’une défaillance au niveau de l’isolation de l’entretoit. Vous serez fixé en obtenant un diagnostic complet des performances énergétiques de votre logement. Un professionnel indépendant se fera un plaisir de le réaliser pour vous et de vous indiquer les améliorations à entreprendre.

Isolation de l’entretoit : les facteurs pouvant l’impacter

Dans le cadre de l’isolation d’un entretoit, certains facteurs peuvent moduler son efficacité.

  •       Une dégradation de l’isolant au fil du temps ou un isolant en quantité insuffisante.
  •       Le pare-vapeur inexistant. Dans le cas où cet élément est quand même mis en œuvre, son efficacité peut être altérée, occasionnant l’exfiltration de l’air humide en direction de l’entretoit pendant l’hiver.
  •       Un taux d’humidité important des espaces habitables
  •       Il se peut aussi que durant l’installation, l’isolant en vrac n’ait pas été correctement posé, car l’entretoit aura été difficilement accessible. Autrement, cela peut nuire à l’étanchéité de l’isolation de l’entretoit.
  •       Des gouttières qui fonctionnent mal ou une isolation déficiente au niveau des conduites (échangeurs d’air, ventilation…)
  •       Hotte de ventilateur ou de cuisine évacuée directement dans l’entretoit.

Conseils pour optimiser l’isolation de l’entretoit

Des cas de moisissures peuvent cacher de graves problèmes d’étanchéité des murs extérieurs, voire de la structure. Il convient ainsi de les régler en amont de l’isolation de l’entretoit. Veillez à sceller toutes les sources de pont thermique par un coupe-feu incombustible, comme le stipulent les codes du bâtiment. Entre autres, concernant l’espace où la cheminée doit passer au niveau du plafond, ou entre la cheminée et le plancher.

La ventilation de l’entre toit est aussi indispensable, car grâce à cette aération, la glace va moins s’accumuler sur les débords du toit en hiver. Pour ce type de travaux, ayez toujours le réflexe de confier vos travaux à un entrepreneur dont la spécialité est l’isolation. Une entreprise de toiture en général pourrait en effet ne pas disposer des connaissances ni des équipements nécessaires. Avec le fait qu’ils seront moins attentifs aux détails, vous courrez le risque d’avoir une isolation de l’entretoit moins efficace.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top