fbpx skip to Main Content

Vitrage isolant : l’essentiel à savoir sur cet élément essentiel de la construction

Vitrage Isolant : L’essentiel à Savoir Sur Cet élément Essentiel De La Construction

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Destiné aux fenêtres et baies vitrées, le vitrage isolant occupe une place prépondérante dans l’isolation thermique. Comment est-il fabriqué ? Quelle importance a son épaisseur ? Quels effets peut-on en espérer ? Faisons le point dans ce dossier.

Le vitrage isolant : comment est-il fabriqué ?

Un vitrage isolant a la particularité d’intégrer 2 feuilles de verre s’il s’agit d’un double vitrage. Un triple vitrage aura naturellement 3 feuilles intercalées par une lame d’air ou du gaz à vertu isolante. L’argon est fréquemment utilisé dans ce cas.  Entre les deux, l’air est moins isolant et a tendance à davantage favoriser les pertes de chaleur. Notez que plus important sera le vide au milieu des deux vitres, plus le double vitrage aura des performances isolantes accrues, l’intercalaire fera office de lame isolante.

Cet espace entre les verres peut aller de 6 à 24 mm. Mais les professionnels utilisent habituellement des verres de 12 à 15 mm. Si vous voulez vraiment maximiser le coefficient d’isolation thermique de votre fenêtre dans sa globalité, il est préconisé d’utiliser un intercalaire spécifique effet bord chaud appelé warm edge.

Par l’assemblage des verres adéquats, ce caractère isolant thermique d’un vitrage est associable à d’autres comme la sécurité. On peut le combiner à des fonctions de contrôle solaire ou à l’isolation phonique. Il est aussi bon de savoir qu’il est possible d’augmenter davantage l’isolation thermique par l’ajout d’un verre dit à couche basse émissivité (lowE) au vitrage.


Quels sont les effets escomptés d’un vitrage isolant ?

Le vitrage isolant réduit sensiblement les déperditions énergétiques qui ont lieu de l’intérieur vers l’extérieur. À la clé, ce sont des économies de chauffage cumulées d’année en année. Mais un autre avantage procuré par le vitrage isolant est aussi la réduction, voire la suppression des parois froides lorsqu’on s’approche près du vitrage. Avec la disparition de cette sensation de froid, les condensations se font aussi rares.

Triple vitrage : une alternative au double vitrage

vitrage isolant

Généralement, on va se tourner vers le triple vitrage lorsqu’on a vraiment besoin d’un très haut degré d’isolation thermique. Pas toujours adapté aux menuiseries habituelles, le triple vitrage nécessite que l’on prête attention à son poids conséquent et à son épaisseur.

Vitrage isolant : son épaisseur a-t-elle une incidence sur ses performances ?

L’isolation sera parfaite dès lors qu’elle laisse la possibilité de réguler de manière intelligente l’infiltration de la chaleur. Mais en même temps, une bonne isolation doit permettre de conserver cette chaleur à l’intérieur de l’habitation.

Dit autrement, elle sera idéale quand elle permet d’éviter l’effet de serre et les pertes de chaleurs aussi inutiles qu’onéreuses. Même si un vitrage dispose d’une épaisseur appréciable, il ne sera pas plus efficace qu’un jeu de deux verres moins épais avec une couche de gaz au milieu.

Quels critères considérer pour choisir un vitrage d’isolation ?

Le choix du vitrage se fait sur la base de plusieurs critères comme quand on doit choisir son isolant thermique ou son isolant pour velux, etc. Basez-vous sur des facteurs comme :

La zone géographique

Il va sans dire qu’une habitation située dans une région chaude comme le Sud et une autre dans une région moins tempérée n’auront pas les mêmes besoins.

L’emplacement prévu

L’endroit où sera posé le vitrage sur le bâtiment va déterminer la composition du double vitrage à utiliser. On recherchera des efficacités différentes selon que le vitrage est prévu sur une façade ensoleillée ou sur une face qui l’est moins…

Le même concept s’applique qu’il se destine pour une pièce située au rez-de-chaussée ou à l’étage… Le type de verre qu’on utilise à chaque fois que l’on montera en étage varie en effet en raison des sollicitations atmosphériques importantes dans les étages supérieurs.

La lumière

Le vitrage isolant doit pouvoir permettre la transmission de la luminosité. C’est un critère important pour choisir son vitrage dans la mesure où les jours raccourcissent en hiver. Rien ne vaut ainsi des verres extra clairs si on veut une luminosité optimale au sein de l’habitation.

Choisir son vitrage suivant l’objectif recherché

En dépit de la fonction première d’un vitrage isolant thermique, ce dernier a aussi un rôle à jouer dans l’isolation acoustique. Les verres feuilletés collés entre eux par un film acoustique assurent ce rôle.

Invisible, ce film a l’apparence d’un seul et unique verre. Dans l’optique d’améliorer le confort acoustique, on peut aussi opter pour des verres qui diffèrent en épaisseur. Ce sont les doubles vitrages asymétriques qui permettent d’ailleurs de mieux isoler des bruits aériens extérieurs lorsque le verre plus épais est mis du côté extérieur.

La sécurité

Un double vitrage en verre feuilleté va assurer la sécurité en retenant les morceaux de verre lors des tentatives de casse.

En conclusion

Que ce soit pour l’achat, mais surtout pour l’installation de votre vitrage isolant dans le cadre d’une maison BBC par exemple, un spécialiste aura le savoir-faire nécessaire en la matière. Cette approche vous garantit un résultat professionnel.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top