fbpx skip to Main Content

Le polystyrène expansé ou PSE : caractéristiques, utilisations et performances

Le Polystyrène Expansé Ou PSE : Caractéristiques, Utilisations Et Performances

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Si vous êtes sur le point de choisir votre isolant thermique, sachez que, classés parmi les isolants synthétiques, le polystyrène expansé et le polystyrène extrudé proviennent tous deux de la pétrochimie. On peut trouver différents produits en polystyrène sur le marché. A commencer par les plaques simples nues aux panneaux composites intégrant du ciment et une plaque de plâtre… 

On dit qu’il est expansé en raison du processus avec lequel on l’a fabriqué : l’expansion avec du gaz pentane des billes de monomère styrène et de vapeur d’eau. En clair, c’est un matériau plastique, dur, dans lequel une multitude de petites bulles de gaz est emprisonnée.

Quelles sont les propriétés du polystyrène expansé ?

Capable de venir à bout des ponts thermiques, le polystyrène expansé est un isolant rassemblant plusieurs caractéristiques. Sur une échelle de A à E, son classement au feu est noté E. Ce qui veut dire qu’il s’embrase facilement. Cet isolant est à l’origine d’émanations toxiques quand il entre en combustion. Mais en poursuivant votre lecture, vous verrez que le polystyrène expansé n’a pas que des défauts.

Comment se comporte le polystyrène expansé face à l’humidité ?

Doté d’une conductivité thermique ou d’un pouvoir isolant de 0.031 à 0.038 (W/m.K), il procure un confort d’été et une isolation phonique appréciable. Nous avons affaire à un isolant hydrophobe. Autrement dit, l’humidité ne lui fait pas perdre en efficacité. Dans certaines situations, cette caractéristique du polystyrène présente toutefois une problématique du fait du blocage des transferts d’humidité entre le bâtiment et le milieu extérieur. C’est notamment le cas quand la rénovation a lieu dans un bâti ancien.


Le polystyrène expansé face aux rongeurs

polystyrène expansé

Les rats et compagnies apprécient particulièrement de creuser des galeries dans les isolants rigides comme le polystyrène expansé. Moyennant un surcoût, des installateurs d’isolation thermique ou d’isolation phonique vous proposeront d’installer des grilles anti-rongeurs.

Vous vous demandez combien de temps peut durer une isolation en polystyrène expansé ? Eh bien, sachez qu’un tel isolant peut durer plus d’une cinquantaine d’années !

Quels sont les usages adaptés au polystyrène expansé ?

Le polystyrène expansé est un isolant polyvalent. Son application est possible sur quasiment tous types d’isolation. S’il n’est pas ce qu’il y a de meilleur pour un bâti ancien, il convient pour l’isolation du rampant, pour effectuer un sarking et pour l’isolation des combles perdus. Cet isolant s’adapte à l’isolation du mur et de la cloison intérieure, mais également au plancher bas…

L’isolation avec du polystyrène expansé peut s’effectuer de l’intérieur ou par l’extérieur. Ses performances thermiques en font un isolant plébiscité quand l’espace fait défaut. Ce qui n’empêche pas qu’il soit également utilisé pour l’isolation extérieure des murs en raison de sa résistance aux intempéries. Sa bonne tenue à la compression permet au polystyrène expansé d’être mis en œuvre aux planchers pour les isoler. Néanmoins, il n’est pas fait pour l’isolation d’un bâti ancien en étant non perspirant. De pose facile, son installation est accessible à tout bon bricoleur.

L’épaisseur qu’il faut au polystyrène expansé pour être performant

Si on veut s’attendre à de bonnes performances, la bonne épaisseur de polystyrène expansé est un critère à viser pour chaque type de poste.

Pour les combles perdus :

24 cm offre une résistance thermique (m².K/W) = 7

34 cm correspond à R=10

Pour les rampants :

24 cm correspond à R=7

27 cm correspond à R=8

Pour l’isolation des murs :

12 cm correspond à R=3,75

16 cm correspond à R=5

Pour le sol :

10 cm correspond à R=3

15 cm correspond à R=4,5

Le polystyrène expansé : conditionnements et alternatives

En format panneau

Majoritairement, le polystyrène expansé est conditionné en format panneau. D’une très grande légèreté, il est peu dense, pesant entre 10 et 30 kilos le mètre cube. Sa qualité est d’être hydrofuge. En dépit d’une faible épaisseur, cet isolant protège bien contre le froid. Quant à la protection contre la chaleur, le polystyrène est performant en isolation extérieur des murs. Pourvu que le matériau porteur ait une bonne inertie. En alternative, le liège s’avère être un choix écologique et convient aux pièces assujetties à l’humidité.

En format billes

Avant que les fabricants n’aient eu l’idée de l’agglomération du polystyrène afin d’en faire des panneaux isolant, ce matériau était proposé en forme de billes de polystyrène. On l’injecte aussi bien dans les murs creux que dans les combles et les planchers, pourvu qu’il y ait un vide d’air. Sous cette forme, de nombreuses applications du polystyrène sont envisageables.

La faible densité du polystyrène en billes ne favorise pas le confort en période estivale. On peut alors se tourner vers d’autres matériaux isolants tels que les laines minérales ou la ouate de cellulose. Pour terminer, il est bon de savoir que le polystyrène expansé reste un isolant courant en France. C’est surtout un bon choix d’isolant si on prévoit une isolation par l’extérieur des murs et du sol, si le bâti n’est pas ancien.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top