fbpx skip to Main Content

La laine soufflée : présentation générale, usages et installation

La Laine Soufflée : Présentation Générale, Usages Et Installation

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

La laine soufflée est l’isolant spécifique utilisé pour la méthode d’isolation par insufflation. Le plus souvent, celle-ci implique de choisir un isolant de type laine de verre soufflée ou la laine de roche en flocons. Mais il n’est pas rare non plus que les professionnels optent pour la ouate de cellulose. Vendus en vrac, ces matériaux comptent parmi ceux qui offrent le plus de performances d’isolation thermique, mais aussi acoustique.

Qu’est-ce que la laine soufflée ?

Quand on opte pour le procédé d’isolation par insufflation, la laine soufflée est l’isolant à appliquer. La pose s’effectue au niveau des murs creux, notamment pour l’insonorisation. Mais la laine soufflée s’applique également dans les entre-toits, les entre-planchers, au moyen d’un équipement spécifique (un pneumatique et un boyau). Depuis plus de 50 ans que cette méthode a été popularisée, elle n’a pas mis longtemps pour gagner sa lettre de noblesse.

Il faut dire que l’isolation par soufflage regroupe un large panel d’atouts, dont une couverture homogène de l’isolation. Remplissant toutes les cavités ainsi que les joints de la structure, la laine soufflée ne requiert aucune pose de jointure, comme l’exigent généralement les panneaux et les rouleaux. Ce, même pour les surfaces abruptes. Les éventuels écoulements de chaleurs sont ainsi définitivement évités. Un résultat que l’on pourra difficilement obtenir avec la laine en natte que les professionnels ont pour habitude de poser.

Quelles sont les applications possibles de la laine soufflée ?

A priori, la laine soufflée que nous appelons également isolation par soufflage est à privilégier pour isoler les endroits hors d’accès de la maison. Ce peut être aussi les combles perdus, une pièce non habitable. Mais en dehors de cela, les domaines d’applications de ce type d’isolation s’étendent également dans le milieu industriel. Souvent d’envergure, il s’avère plus commode d’isoler ce type de bâtiment avec de la laine soufflée.


Pour le propriétaire, cela représente un gain de temps considérable. L’isolation des murs creux avec de la laine à souffler n’est pas non plus exclue. Néanmoins, il faudrait tenir compte de l’éventuel tassement de l’isolant avec le temps. Dans ce cas-là, c’est plutôt la technique d’isolation par injection qui sera la plus appropriée.

D’ailleurs, elle est déjà très courante pour isoler les combles perdus et les toitures. Dans tous les cas, l’objectif est de réduire la consommation énergétique du foyer, tout en augmentant son confort. Globalement, la laine soufflée dure environ 30 ans. Cela en fait un rapport prix/temps convenable.

laine soufflée, tassement isolant, prix isolation combles perdus

La laine soufflée : qu’en est-il de sa mise en œuvre ?

L’installateur d’un isolant soufflé ou de l’isolation par soufflage se rend sur place avec son camion, lequel sera rempli de laine soufflée en vrac. À l’aide d’une turbine, le professionnel aspire l’isolant pour le projeter au moyen d’un gros tuyau. Cette technique d’isolation est simple et rapide. En prime, cette diffusion par insufflation ou soufflage permet d’atteindre tous les recoins de la pièce.

Préalablement à l’isolation par soufflage, le professionnel va installer des piges graduées servant à mesurer l’épaisseur de la laine. Par ailleurs, un pare-vapeur sera installé au sol pour prémunir l’isolation des condensations. Ces précautions sont de rigueur si l’on souhaite avoir une isolation soufflée qualitative pour gagner en confort et économiser en énergie.

Quelle doit être l’épaisseur d’une laine à souffler ?

Il ne fait aucun doute que si l’on ne veut pas lésiner sur la qualité d’isolation de son logement, il faut partir sur un isolant offrant une excellente résistance thermique. De cette dernière dépend en effet le niveau de performance de l’isolant. Ce, que ça soit de la laine soufflée ou un isolant rigide ou semi-rigide.

Pour ce qui est de la résistance thermique, la valeur minimum requise par la RT 2012 était de 8 m² K/W. Dans l’optique d’avoir une isolation satisfaisante, prévoir quelques centimètres d’épaisseur en plus est fortement conseillé. Une raison à cela est que la laine soufflée a tendance à s’assujettir au tassement un certain temps après sa mise en place. Par ailleurs, la dispersion des flocons dans les combles ventilés invite aussi à la grande vigilance si vous prévoyez l’isolation par soufflage dans cet endroit.

Les précautions à prendre pour isoler un entretoit ventilé

Quand on met en œuvre de la laine soufflée dans un entretoit ventilé, l’installation au préalable d’un arrêt de laine ou d’un déflecteur est nécessaire. Ceci vise à en empêcher le déplacement ou le déversement dans la corniche du toit.

Une performance d’isolation thermique optimale s’obtient avec une ventilation des combles. Celle-ci doit être effectuée en conformité avec les prescriptions du DTU couverture série 40. L’application de ces règles minimise au maximum les pertes thermiques éventuelles.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top