fbpx skip to Main Content

Laine de verre ou laine de roche : quel isolant est le plus efficace pour l’isolation thermique ?

Laine De Verre Ou Laine De Roche : Quel Isolant Est Le Plus Efficace Pour L’isolation Thermique ?

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

La laine de verre et la laine de roche appartiennent toutes les deux à la famille des laines minérales. Elles ont la particularité de présenter des caractéristiques quasi identiques, si bien que les particuliers peinent souvent à les départager quand c’est le moment de choisir l’isolant thermique.

Pourtant, à y voir de plus près, la laine de verre et la laine de roche ne répondent pas nécessairement aux mêmes besoins. Un choix éclairé sera ainsi permis par une bonne connaissance de leurs avantages et inconvénients respectifs. Voyons cela plus en détail.

Laine de verre Vs laine de roche : les points forts de la laine de verre

Laine de verre ou laine de roche ? Il est très courant d’hésiter entre ces deux laines. Cela étant dit, la laine de verre reste l’un des isolants les plus utilisés, présent dans 75 % des ménages. Il est fait de sable et de verre recyclé que l’on appelle aussi calcin, lesquels sont transformés en matelas de fibres entrelacés suite à la fusion des matériaux et le fibrage de ces derniers.

L’enchevêtrement des fibres va créer des cavités qui vont retenir l’air. Par la suite, la laine de verre obtenue va être conditionnée en rouleaux, panneaux, flocons pour un usage en isolation des murs, des cloisons intérieures ou de la toiture. Permettant d’obtenir d’importantes performances isolantes, la laine de verre se distingue par sa structure flexible et à la fois poreuse, capable d’absorber les bruits. Cette caractéristique lui confère une capacité d’isolation phonique entre les pièces.


Offrant la possibilité d’économiser en énergie, cette laine minérale trouve ses champs d’application s’étendant jusqu’aux combles perdus et aménagés ainsi qu’aux planchers. La laine de verre résiste davantage aux termites et autres insectes. Néanmoins, il faut noter qu’elle n’a aucune capacité d’absorption d’humidité. Si la neige ou la pluie viennent à la mouiller, laissez-la tout simplement sécher en évitant toute manipulation et compression. Elle n’aura aucun mal à retrouver ses propriétés thermiques et phoniques une fois débarrassée de toute trace d’humidité. En vue de l’en protéger, il faut l’associer à un pare-vapeur en papier kraft ou en alu pour que les vapeurs ne se condensent pas à l’intérieur de la laine.

Laine de verre : son niveau d’efficacité en isolation thermique

La conductivité thermique ou coefficient lambda de la laine de verre oscillant entre 0.030 et 0.040 W/m.K en fait l’un des matériaux les plus performants disponibles. Avec l’épaisseur de l’isolant posé, ce coefficient impacte la résistance thermique de la laine.

Accessible à un prix entre 3 et 17 euros le m², et grâce à son importante performance thermique, la laine de verre peut vous rendre éligible à des aides financières comme l’éco prêt à taux zéro ou la prime énergie CEE… Notez toutefois le caractère irritant de cette laine, obligeant à s’équiper de diverses protections (gants, lunettes…) lors de sa pose.

Focus sur les avantages et les inconvénients de la laine de roche

laine de roche laine de verre, laine de roche rigide

L’un des points forts de la laine de roche est qu’elle convient à tous types de bâtiments. Avec elle, vous pouvez envisager isoler vos murs, vos combles perdus. Même vos murs creux pourront être isolés par la technique d’insufflation. Suivant la nature des travaux ou le type d’isolation, vous aurez le choix entre la laine de roche en forme de rouleaux, en panneaux rigides, en flocons ou en coquilles. C’est à partir du basalte (une roche volcanique) que la laine de roche est créée. Disponible en abondance, ce matériau est issu de l’activité volcanique. Son conditionnement a lieu après sa fusion et son fibrage.

Par ailleurs, on peut trouver des panneaux de laine de roche semi-rigides, rigides, semi-vêtus ou nu, en mono comme en double densité. À l’instar de sa cousine la laine de verre, son pouvoir isolant est important. Dotée d’une résistance thermique très appréciable, sa structure se compose de cavités qui emprisonnent également l’air. Mais ce qui fait vraiment l’atout de la laine de roche, c’est qu’elle est aussi intéressante pour isoler phoniquement la maison.

Son importante résistance mécanique en fait un matériau adapté pour l’isolation de la toiture et l’isolation thermoacoustique des sols. À noter que cette laine minérale est classée en catégorie A1 sur l’Euroclasse. Ce qui signifie qu’elle peut empêcher les flammes de se propager et ne dégage pas de fumées toxiques en cas d’incendie. Par contre, s’il vous faudra près de 3,5 kg seulement de laine de verre pour isoler une surface de 1 m², ce sera 7 kg de laine de roche.

Conclusion

Pour l’isolation des combles perdus, vous prévoyez des isolants en rouleaux, mais ne savez pas vers quel isolant vous tourner entre laine de roche et laine de verre ? Sachez qu’en raison de sa densité supérieure, la laine de roche offre la meilleure isolation dans ce cas de figure.

Les alternatives sur ce point seront la laine de bois, la ouate de cellulose. Si vous optez pour une isolation en vrac, la laine de roche reste le meilleur choix technique. Elle garantit un meilleur confort d’été. La laine de verre est financièrement avantageuse sans que cela ne soit non plus trop significatif. Quant à l’isolation par l’intérieur d’un mur en brique, la laine de verre s’impose comme le choix idéal, aussi performant pour le confort d’hiver que d’été.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top