fbpx skip to Main Content

L’isolant mince : solution d’isolation thermique utile et efficace ?

L’isolant Mince : Solution D’isolation Thermique Utile Et Efficace ?

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Pour plus d’économie d’énergie dans une maison, le choix d’un isolant est très important et nécessaire. Plusieurs types d’isolants circulent sur le marché depuis longtemps et l’isolant mince compte parmi les plus efficaces en complément d’isolation.

Caractéristiques d’un isolant mince

Un isolant mince, comme son nom l’indique, est la composition de plusieurs fines couches d’isolants. Ces isolants sont compactés entre deux minces couches d’aluminium. La surface extérieure de la couche est très brillante, ce qui permet la réflexion des rayonnements thermiques.

Avant d’acheter un isolant mince, il faut bien vous renseigner auprès des professionnels dans le domaine. Effectivement, les composants doivent être de bonne qualité si vous voulez avoir des résultats satisfaisants.

Les profits qu’on peut en tirer

Plusieurs avantages s’offrent à vous avec l’isolant mince. Tout d’abord, puisque l’isolant est fin, vous ne perdez pas d’espace, car il n’occupe que quelques millimètres. Facile à poser, vous pouvez installer l’isolant mince vous-même, en vous munissant juste d’un agrafe et d’une lame. Sa souplesse le rend, en plus, facile à manipuler. Par ailleurs, vous pouvez vous aidez des tutoriels sur internet pour les travaux. L’utilisation de l’isolant mince n’a pas d’effet néfaste sur la santé. Résistant au froid, à la chaleur et à l’humidité, il ne craint pas non plus les rongeurs. En outre, il a un bon comportement contre le feu.


Ses quelques contraintes

En termes de prix d’achat, l’isolant mince est plus coûteux par rapport à aux matériaux traditionnels. En période de grand froid, sa performance est limitée, rendant son efficacité  trois fois moindres. Au niveau de l’isolation phonique, il semble que l’efficacité de l’isolant ne SOIT pas un grand succès. Entre autres inconvénients, l’isolant mince présente une petite faiblesse par rapport à la poussière. En fait, il l’accumule facilement, ce qui pourrait réduire à néant sa propriété réfléchissante.

L’isolant mince et le risque de condensation

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’un isolant de ce type possède une barrière à vapeur d’eau. Lors de sa mise en place, il faut veiller à ce que l’isolant se place du côté intérieur ou du côté chaud. Autrement, il y aura un risque important de condensation. ».

Technique de pose d’un isolant mince

La pose d’un isolant multicouche est très facile, surtout si vous aimez bricoler. Il est très léger, et n’occupe pas beaucoup de place. Il n’est donc pas nécessaire d’avoir l’aide d’un professionnel ou d’un technicien qualifié. L’isolant mince est souple et maniable, il peut s’adapter sur toutes les formes d’espace où vous voulez le mettre.

Il faut juste suivre les indications qui sont indispensables. A savoir, respecter une lame d’air de 20 mm de chaque côté. Tendre convenablement l’isolant et l’agrafer sur les contours. Réaliser un recouvrement sur 50 à 100 mm. Recouvrir les jonctions de l’isolant avec un adhésif, et bloquer l’isolant avec un liteau pour l’étanchéité.

Néanmoins, si vous voulez un résultat impeccable à la pose, rien ne vous empêche d’engager des professionnels

Montant de l’isolant mince

Sur le marché, le prix de cet isolant est très intéressant car il s’élève de 20 à 30 euros par m². Comparé à la laine de verre qui a en quelque sorte les même caractéristiques, tous deux ont presque le même prix. Généralement, les produits de bonnes qualités sont toujours les plus chers mais ils sont au final les plus performants.

Les résultats attendus pour son application

A part que l’isolant mince a un conducteur thermique faible, il est bon de retenir et prendre en compte la qualité de la résistance et son épaisseur car c’est pour ses deux importants points qu’on l’utilise. Des études ont démontré qu’un PMR (produit mince réfléchissant) de 2 cm arrangé avec 2 lames d’aire de la même épaisseur ne produit qu’une résistance thermique de 2 m²K/W.

Concernant son isolation acoustique

L’exploit acoustique de l’isolant mince n’est aucunement parfait, à cause de sa fine épaisseur et au fait qu’il ne soit pas assez absorbant. Mais en l’associant avec un isolant fibreux, on peut obtenir de meilleurs résultats, tout en ayant une belle performance en termes d’isolation thermique qu’acoustique. Vous gagnez deux fois plus de plaisir en restant chez vous en étant tranquille et bien au chaud.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top