fbpx skip to Main Content

Le film de survitrage : que vaut-il dans le cadre d’une isolation thermique ?

Le Film De Survitrage : Que Vaut-il Dans Le Cadre D’une Isolation Thermique ?

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Le film isolant destiné à effectuer un survitrage compte parmi les matériaux couramment utilisés en isolation thermique et phonique. Accessible en termes de prix, pratique… Nombreux sont ceux qui vantent ses mérites. Mais c’est probablement à cause de son prix, ou de sa pose facile, qui on vous le concède, sont des critères attrayants. Mais que penser réellement de son efficacité. Comment effectuer sa mise en œuvre et cela demande-t-il des précautions particulières à prendre ? On fait le tour de la question.

A quelles performances d’isolation thermique s’attendre avec le film de survitrage ?

Lorsqu’il s’agit de choisir un isolant thermique, son efficacité et son prix sont les éléments qui nous viennent en premier à l’esprit. Et en ce qui concerne le film utilisé pour un survitrage, on ne peut malheureusement affirmer que son coefficient d’isolation puisse rivaliser avec celui des autres isolants. Néanmoins, nous avons là un compromis intéressant s’il s’agit de protéger le logement contre la chaleur, les UV, et le froid.

Une raison à cela est qu’on peut l’installer sur tous les types de vitrage, grâce à son caractère translucide. Mais le film pour survitrage, lorsqu’il est posé sur des vitrages sujets à d’importants écarts de température peut être à l’origine des condensations. Une réaction qui risque à la longue d’être problématique.

Il est toutefois bon de souligner que certains acteurs de l’isolation thermique ont mis au point des films isolants à micro bulles offrant une efficacité accrue. Ce type de film de survitrage doit sa performance d’isolation thermique aux bulles d’air contenues dans l’isolant et qui agit comme une barrière entre le milieu intérieur du bâti et la vitre.


Pose d’un film de survitrage pour l’isolation thermique et phonique : les points de vigilance à observer 

film survitrage isolation thermique

La réalisation d’une isolation thermique avec du film pour survitrage implique certaines précautions de pose. En format rouleau, il se décline sous deux variantes. Tandis que la première est à fixer avec un ruban adhésif double face, la seconde est autocollante. Avant l’installation du film d’isolation thermique, vérifiez bien que la vitre qui va recevoir le survitrage isolant ne présente aucune aspérité ni ne soit alvéolée. C’est indispensable pour sa bonne tenue. Aussi, prenez soin de bien dégraisser la vitre et de la nettoyer convenablement.

Pose d’un film de survitrage pour l’isolation thermique : les techniques

Afin de renforcer l’isolation thermique de vos vitrages au moyen du survitrage, notez que le film isolant se pose de l’intérieur. Vous avez le choix entre deux techniques de pose.

Une pose à froid consiste à tout simplement poser le film sans qu’une autre manipulation ne soit nécessaire.

Une pose à chaud demande l’utilisation d’un sèche-cheveux afin de favoriser l’adhésion du film à la surface vitrée. Si la pose facile constitue l’avantage d’un film pour survitrage, son inconvénient est qu’il peut compromettre l’isolation thermique de l’ouverture. En effet, le meilleur des rubans adhésifs ne va pas l’empêcher de se détacher de la vitre au fil du temps.

Quelles autres alternatives pour bien isoler ses fenêtres ?

Étant donné les faibles performances du survitrage, il est préférable de se tourner vers d’autres solutions plus ou moins efficaces si on veut se prémunir des bruits et obtenir un meilleur confort thermique. Pour les fenêtres, la pose de volets roulants peut être pertinente. Un espace sera créé entre la fenêtre et ces éléments, limitant les pertes de chaleur. On peut aussi suspendre des rideaux isolants caractérisés par leur forte épaisseur et leur poids conséquent.

Mais si l’on vise une isolation thermique et acoustique vraiment satisfaisante, c’est essentiel de prioriser les travaux. Engendrant plus de déperditions thermiques que les fenêtres, la toiture et les combles, les murs, les systèmes de renouvellement d’air, et le sol doivent tous faire l’objet d’une bonne isolation.

Conclusion

Pour l’isolation thermique, les films de survitrage pour fenêtre accessibles au grand public ont une efficacité limitée. N’offrant aucun gain thermique réel, ils n’ont qu’une faible action sur la surface traitée. L’humidité apparaissant entre la vitre et le film à cause des différences de températures peuvent dégrader les huisseries en bois quand l’humidité ne peut s’échapper.

Quant à l’isolation phonique, il est clair qu’on ne peut rien attendre du film plastique isolant dans la mesure où le gain serait de 1 décibel. Ce qui est loin d’être suffisant par rapport à un double vitrage. Ces dispositifs ne remplissent ainsi qu’un rôle d’isolants complémentaires et ne peuvent remplacer une isolation thermique de la fenêtre à proprement parler.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top