fbpx skip to Main Content

Pourquoi choisir le chanvre pour l’isolation de sa maison ?

Pourquoi Choisir Le Chanvre Pour L’isolation De Sa Maison ?

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

En choisissant l’isolation en chanvre, vous apportez votre pierre à l’édifice pour la réduction des émissions de CO2 au niveau mondial. En absorbant le carbone, il peut purifier l’air intérieur. Le chanvre est un végétal polyvalent utilisé dans la conception aussi bien de vêtements que de cordes, des couches, du lait, voire des cordes. Mais cette plante qu’est le chanvre est aussi très sollicitée pour l’isolation thermique et acoustique des bâtiments.

Ses fibres végétales solides et ligneuses servent à fabriquer un matériau isolant écologique prenant la forme de panneau ou de rouleau. La culture du chanvre est durable et offre une solution d’isolation biosourcée pour tout propriétaire souhaitant s’inscrire dans une démarche écologique.

L’isolation en laine de chanvre : quelles sont les caractéristiques thermiques de ce matériau ?

Afin d’enrichir les caractéristiques du chanvre et lui permettre d’assurer une isolation parfaite de l’habitation, les fabricants l’associent souvent avec d’autres plantes. Le coton et le lin sont les plus connus en ce sens. Il n’est pas rare non plus de trouver du chanvre adjuvé de polyester dans l’optique d’en renforcer les performances thermiques. Le chanvre est une plante qui n’exige pas beaucoup d’eau, ni d’insecticide, ni même d’engrais pour croître. Ce qui ne l’empêche pas de se renouveler très vite.

En seulement 100 jours, le chanvre peut atteindre les 4 mètres. En comparaison avec de la laine de verre, elle génère une faible énergie grise. La capacité de stockage de chaleur du chanvre se situe entre 1600 à 2350 J/kgK. Quant à sa densité, elle est de 30 à 42 kilos par mètre cube. Quand sa résistance à la diffusion de la vapeur va entre 1 et 10, sa résistance à l’incendie est classée B2. Et ce qui nous intéresse le plus, sa valeur de conductivité thermique ou indice lambda est de 0,038 WK/mK. En outre, un isolant en chanvre de 20 cm procure en général une résistance thermique entre 5 et 6.


L’isolation en chanvre et l’humidité

isolation chanvre

Outre cette dernière, l’isolation en chanvre recèle d’autres avantages comme une bonne réaction à l’humidité. Les fibres de chanvre étant perméables à l’air, les vapeurs ne font que traverser l’isolant. Et ça vaut mieux pour l’isolation. Le matériau agit ainsi comme un filtre face à la condensation et fait lentement disparaître l’humidité à mesure que celle-ci passe au travers du produit.

Hygroscopique, le chanvre absorbe les condensations et contribue à réguler l’humidité au sein de l’habitation. À souligner cependant que si votre maison se situe dans une zone à climat très humide, l’isolation en chanvre peut se saturer d’humidité. Ceci peut lui faire perdre partiellement ses propriétés isolantes. C’est pourquoi on déconseille l’isolation en chanvre dans les pièces humides telle la salle de bains à moins d’utiliser un pare-vapeur pour la protéger.

Mais globalement, la forte résistance à l’humidité du chanvre permet de le retirer éventuellement en cas d’un dégât des eaux pour le sécher ou le remplacer. Exposé à l’eau, le chanvre agit comme une éponge, contrairement à la fibre de verre, qui va se tasser à la manière d’une boule de coton et doit être remplacée une fois mouillée.

Quelles sont les applications possibles ?   

Le chanvre que l’on trouve sur le commerce et qui se destine à l’isolation peut convenir à de nombreuses applications constructives. Il est relativement facile à utiliser. En effet, on peut facilement ajuster le chanvre en panneau et en rouleau. On peut le couper à la taille souhaitée et on peut aisément l’installer sur toutes les parois à isoler, pour peu qu’elles soient facilement accessibles. La structure rigide des panneaux d’isolation en chanvre permet au matériau de s’enchevêtrer parfaitement les uns aux autres.

Avec le chanvre, on évite facilement les ponts thermiques. Le plus souvent, le chanvre sert à l’isolation des planchers en bois, des toitures inclinées, des murs et des façades. Il est vrai que les laines minérales comme la laine de roche et la laine de verre sont plus abordables financièrement. Toutefois, leur longévité est légèrement inférieure par rapport à celle du chanvre qui reste ainsi un bon investissement.

Quel conditionnement du chanvre pour quelle isolation ?

Le chanvre en vrac est indiqué pour l’isolation des combles et du plancher ou entre les solives. L’intérêt de la laine de chanvre en format rouleau réside dans sa technique d’élaboration innovante conférant à l’isolation un effet ressort. Ceci contribue à sa durabilité et à sa bonne tenue mécanique.

Généralement mis en œuvre aux planchers et sur les rampants, le chanvre en rouleau est idéal pour l’isolation du toit. Vous trouverez sur le marché toute une variété d’épaisseurs de panneau isolant de chanvre (3 à 19 cm). Les rouleaux de chanvre eux sont disponibles dans une épaisseur de 3 à 8 cm.

Le chanvre en panneau souple ou panneaux semi-rigides

Installé partout, le chanvre en forme de panneau semi-rigide se distingue par sa grande praticité. Comme nous venons de le voir, il convient aussi bien aux applications verticales comme les murs que pour les plafonds, etc. Biofib’Isolation est une marque française connue en termes d’isolation en chanvre. Depuis 2009, elle n’a de cesse d’innover pour proposer aux consommateurs des isolants efficaces et n’émettant aucun COV.

La chènevotte

C’est une autre forme possible du chanvre. Les granules de chènevotte proviennent de l’écorce du plant de chanvre. Le mélange chaux chènevotte permet de créer des bétons et des enduits issus de végétal. La chènevotte en vrac sert à remplir les cloisons et la toiture dans le cadre d’une isolation acoustique ou thermique.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top