fbpx skip to Main Content

Le bloc bi-matière : quel est son pouvoir isolant et quels sont les meilleurs matériaux de construction ?

Le Bloc Bi-matière : Quel Est Son Pouvoir Isolant Et Quels Sont Les Meilleurs Matériaux De Construction ?

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Les mérites du bloc bi-matière en tant qu’isolant ne sont plus à vanter. Ce matériau a une partie interne constituée de silicocalcaire, tandis que sa partie extérieure est en béton cellulaire. Ces deux composants sont collés l’un à l’autre. Le bloc bi-matière convient tant pour l’édification d’un grand immeuble que pour la construction d’une habitation individuelle.

Sa conception a été pensée pour convenir à l’un et à l’autre cas de figure. Les modèles plus légers s’adaptent spécifiquement aux résidences de tailles modérées et les blocs lourds sont davantage à privilégier pour monter les murs des immeubles d’envergure. Des rainures sont ajoutées pour leur permettre de s’emboiter plus facilement. Voici des informations utiles à connaître avant de choisir son isolant thermique.

Quel est le pouvoir isolant du bloc bi-matière ?

La performance d’isolation du bloc bi-matière est doublement assurée. Sa stabilité mécanique dépend essentiellement de la partie composée de silococalcaire, laquelle procure une efficacité thermique semblable à celle offerte par le béton cellulaire classique. La partie extérieure, quoique plus légère, mais encore plus performante grâce aux propriétés du béton cellulaire, accentue cette performance du bloc bi-matière. Le coefficient de conductivité thermique relevé pour ce matériau se situe entre 0,064 et 0,09 W/m.K.

En recourant à ce matériau de construction, c’est comme si l’habitation a reçu une isolation par l’extérieur. In fine, vous aurez un mur aux performances décuplées, susceptible de répondre aux exigences d’une maison passive s’il est suffisamment épais (avec 50 cm d’épaisseur par exemple). En prime, une maison construite avec des blocs bi-matière sera également satisfaisante sur le plan de l’isolation phonique.


Le bloc bi-matière : quelles sont ses propriétés ?

bloc bi-matière

On apprécie le bloc bi-matière, notamment parce qu’il a une bonne tenue face au feu, qu’il laisse les murs respirer, sans oublier sa résistance mécanique remarquable. Les rainures et languettes confèrent une mise en œuvre simple, au point qu’une auto construction peut s’envisager. La neutralité des blocs offre une parfaite innocuité sur le plan sanitaire.

En revanche, on apprécie moins l’énergie grise induite par sa fabrication : 400 kWh/m3. Heureusement, ce petit bémol est compensé par ses nombreux atouts. En effet, étant un bloc monomur, le bloc bi-matière résiste bien aux moisissures, aux insectes et au feu. Régulateur hygrométrique, ce matériau isolant équilibre le taux d’humidité du bâti.

Concernant la pose du bloc bi-matière : que faut-il en penser ?

Sur le plan de la mise en œuvre, le fait de pouvoir se passer d’eau pour l’assemblage rend sa pose économique. Côté entretien, la pose en joints minces facilite grandement le nettoyage d’un mur fait en bloc bi-matière. Mais même si la pose peut sembler facile et accessible à tout bon bricoleur, le recours à un professionnel de la construction, expert en bloc monomur est l’assurance de garantir les travaux.

Pourquoi choisir le bloc bi-matière comme matériau de construction ?

En termes de construction, il faut aussi nécessairement prévoir l’isolation. Comme à peu près 25% des pertes thermiques viennent du mur, il est judicieux de penser à son isolation depuis l’édification de la structure. Et aucun autre matériau ne s’y prête le mieux que le bloc-bi-matière. Non seulement ce bloc monomur est apprécié pour son efficacité, mais surtout pour sa robustesse. Les techniques traditionnelles de construction prévoient majoritairement plusieurs étapes pour l’isolation des bâtiments par l’intérieur ou par l’extérieur.

Aujourd’hui, avec certains matériaux de construction, il est possible d’élever le mur porteur en même temps qu’on assure son isolation. C’est le principe de l’isolation répartie. Celle-ci repose sur le fait d’allier un système d’isolant avec la conception du projet. Le bloc bi-matière étant une paroi isolante par essence, opter pour ce type de bloc monomur vous permet justement de combiner l’isolation et les travaux de gros œuvre. Le recours à ce matériau vous dispense d’engager des travaux en plus pour corriger une étanchéité à l’air défaillante au niveau du mur, entre autres.

À part le bloc bi-matière : quels sont les matériaux de constructions permettant de créer une isolation répartie ?

Pour mettre en place une isolation répartie, vous avez le choix entre 6 types de matériaux.

  • Le bloc monomur en pierre ponce
  • Le bloc monomur en argile expansé
  • La brique monomur en terre cuite
  • Le béton cellulaire
  • Le bloc bi-matière
  • Le coffrage isolant. Il s’agit d’un bloc de coffrage perdu pouvant être du polystyrène et dans lequel le béton est coulé. Pour savoir précisément lequel pourrait correspondre à votre projet, nous vous conseillons de procéder à une comparaison de leur indice de conductivité thermique et de leur prix.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top