skip to Main Content

Isolation thermique réussie : confort, économie et sécurité

Isolation Thermique Réussie : Confort, économie Et Sécurité

    Un bâtiment à enveloppe thermique performante et parfaitement étanche est le garant du confort, et de la sécurité des occupants, de profit sur la facture en énergie, d’une plus-value du patrimoine, de la réduction de dépense en énergie pour le bien de l’environnement. Ainsi, lors des travaux de construction ou de rénovation donc, il est important d’apporter un soin particulier à l’isolation de tous parois ou interstices pouvant permettre une perte thermique.

    Les éléments à prendre en compte pour réussir une isolation thermique

    Pour une meilleure isolation thermique, il est nécessaire, par ordre d’importance de bien isoler la toiture, les murs, les planchers, les portes, les fenêtres, etc. En effet, ce sont les parois par où se font le transfert de chaleur ou des points pouvant constituer des ponts thermiques. Par conséquent, une isolation thermique réussie a été conçue avec attention et cohérence. Pour cela, il faut s’informer sur les règlementations en vigueur et les respecter, effectuer un bilan thermique et énergétique, comprendre les principes de la conductivité, de la résistance thermique et de l’inertie thermique. Enfin, il est essentiel aussi de choisir les bons matériaux.

    Les étapes à suivre pour réussir une isolation thermique

    En matière d’isolation thermique, il faut suivre quelques étapes notamment :

    • Déterminer le besoin en isolation thermique en fonction de la région climatique. Il se peut que dans certaines régions, en raison de leur climat, des bâtiments ne nécessitent pas une isolation très performante.
    • Soigner l’installation des matériaux isolants afin de profiter de ses performances thermiques. Pour cela, il faut respecter les règles de l’art entre autres la DTU, les Avis Technique, les matériaux certifiés, etc., et tenir compte des conseils des spécialistes pour éviter les problèmes de perméabilité des parois.
    • Se conformer à la norme et réglementation européenne sur la performance énergétique des bâtiments et la réduction des dépenses énergétiques des ménages.
    • Recourir à un professionnel compétent RGE  ou Reconnu Garant de l’Environnement, mais aussi reconnu par l’État pour obtenir une meilleure qualité des travaux d’isolation thermique.
    • Installer autant que possible un système de ventilation afin d’éviter la pollution de l’air intérieur par l’air extérieur.

    Les divers types d’isolants thermiques

    Il existe plusieurs types d’isolant thermique à savoir :

    • Les isolants minéraux comme la laine de verre, la laine de roche, le verre cellulaire, l’argile expansée et la perlite.
    • Les isolants écologiques tels que le liège, les fibres de bois, la laine de mouton, l’ouate de cellulose, etc.
    • Les isolants synthétiques comme le polystyrène, l’expansé, la mousse phénolique.
    • Les isolants minces à utiliser comme compléments.
    • Les isolants dits nouvelles générations comme la brique monomur, le bloc monomur, le béton cellulaire, le coffrage isolant, etc.

     

    3 truc devis

    * champs obligatoires

     

    Back To Top