skip to Main Content

Isolation thermique des fenêtres : le survitrage

Isolation Thermique Des Fenêtres : Le Survitrage

    Le survitrage d’une fenêtre est une solution intéressante pour améliorer à moindres frais son isolation thermique ou phonique. En principe, il s’agit d’insérer un second vitrage monté sur charnières et que l’on va venir fixer sur la fenêtre existante. Cette solution est généralement envisageable pour les anciennes constructions encore équipées de fenêtres en simple vitrage et dont le propriétaire ne souhaite pas se séparer du cadre original.

    Survitrage de fenêtre : principe et pose

    Un survitrage permet d’optimiser l’isolation thermique et phonique de son habitat à moindre coût. En d’autres termes, il consiste à ajouter une vitre supplémentaire directement sur votre fenêtre afin d’améliorer les performances thermiques et acoustiques. Ce processus permet de créer artificiellement une fenêtre à double vitrage. Un survitrage est donc l’ajout d’une fenêtre vitrée au-dessus de la fenêtre déjà existante.

    L’installation d’un survitrage de fenêtre se fait sur une fenêtre propre. Elle est très facile à réaliser si on a une connaissance préalable sur la pose de vitre pour fenêtre. Dans le cas contraire, on peut faire appel aux compétences d’un vitrier pour plus de précautions, la vitre étant un matériau fragile.

    Différents types de survitrage

    Il existe plusieurs types de survitrage, à savoir : le survitrage fixe, le survitrage démontable et le survitrage ouvrant.

    Mais le survitrage peut aussi être proposé en kit.

    Survitrage d’une fenêtre : avantages et inconvénients

    Les avantages

    Le survitrage constitue la meilleure solution si on veut à la fois améliorer les performances isolantes d’une fenêtre vitrée. Ce procédé permet aussi de préserver les menuiseries en bois et l’esthétique de la façade extérieure.
    En outre, cette solution est à la fois économique et écologique. Effectivement, en assurant une économie d’énergie et par conséquent une réduction de gaz à effet de serre, elle agit favorablement pour l’environnement.
    Par ailleurs, le survitrage est une alternative pour les foyers avec un budget serré. Ces derniers n’ont pas nécessairement besoin de remplacer leurs fenêtres pour en améliorer l’isolation. Les anciennes fenêtres et menuiseries restent ainsi fonctionnelles tout en se dotant d’une meilleure performance thermique et acoustique. Côté esthétique, il offre un large choix de coloris et de matière.

    Les inconvénients

    Néanmoins, le survitrage a quand même du mal à égaliser la performance d’un double vitrage. Ce dernier a l’avantage de bénéficier du pouvoir isolant d’un gaz (argon) et de se doter d’un espace intercalaire entre les 2 verres supprimant la conduction thermique du vitrage. Ce qui n’est pas le cas d’un survitrage. Son application se limite pour des maisons avec fenêtres en bois. C’est le seul matériau qui permet une fixation aisée du dispositif. Et de toute évidence, cette technique exige une pose méticuleuse et des huisseries solides sous peine de rendre toute l’opération stérile.

    Survitrage d’une fenêtre ou double vitrage ?

    Vraisemblablement, obtenir une performance élevée avec un survitrage n’est tout simplement pas possible. La raison en est qu’il ne permet pas l’injection d’un gaz isolant et qu’il est loin d’être hermétiquement scellé comme le double vitrage. Parallèlement, le survitrage offre une performance d’isolation thermique minimale et n’améliore pas le confort acoustique. L’adjonction de vitrages aux fenêtres apporte certes un petit gain en confort mais n’égalisera jamais celui que peut procurer un double vitrage. Il y a aussi un point à ne pas négliger : la condensation entre les vitres. Nous savons que la mauvaise gestion de l’humidité est la conséquence d’une isolation faite en deux fois. Ce phénomène se produit pourtant souvent avec le survitrage. Contrairement au double vitrage qui est étanche mais  dont la performance peut encore faire l’objet d’une amélioration grâce à l’isolation thermique renforcée (ITR).

    Prix d’un survitrage de fenêtre sur le marché

    Le prix d’un survitrage varie entre 120 euros et 170 euros par mètre carré, installation du produit comprise. La valeur d’un survitrage dépend entre autres des matériaux de profilé utilisés. À titre d’exemple, le PVC est moins cher que l’aluminium alors qu’il offre une qualité d’isolation très appréciée. Par contre, si vous choisissez l’aluminium comme profilé de survitrage, ce matériau offre une superbe esthétique à la fenêtre, en plus de sa durabilité.

    GRATUIT ET SANS
    ENGAGEMENT

    Notre service est 100% gratuit
    et ne vous implique aucunement
    à passer à l’achat

    RAPIDE

    Les entreprises vous rappel
    très rapidement afin
    d’effectuer un devis sur mesure

    QUALITÉ ET CHOIX

    Nos entreprises sont agréés
    et sélectionné pour leur
    rigueur et leur sérieux.

    * champs obligatoires

     

    Back To Top