fbpx skip to Main Content

Pont thermique au niveau de la toiture : comment le traiter ?

Pont Thermique Au Niveau De La Toiture : Comment Le Traiter ?

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Quand il y a déperditions de chaleur entre les matériaux de construction et la structure du bâti, ou entre des points de jonctions de celle-ci comme le mur et la toiture, on est probablement face à un pont thermique. Le pont thermique, aussi appelé nœud de construction, apparait à des endroits spécifiques de l’habitation, où le manteau d’isolation subit une interruption.

Mais il arrive également que le matériel lui-même soit à l’origine du pont thermique, lorsqu’il se dote d’une forte conductivité thermique comme le métal. Alors qu’on a besoin de chaleur en hiver, la présence de pont thermique au niveau de la toiture fait perdre quelques températures. L’été, ce défaut d’isolation les fait grimper à l’extrême. Si le pont thermique se manifeste au niveau de la toiture, comment réagir ?

Pont thermique de toiture : où se situe-t-il ?

Partout où il y a discontinuité du matériel d’isolation, il peut se former un pont thermique. Pour le cas de la toiture, c’est le plus souvent au niveau de l’espace entre les chevrons. Notamment, lorsque le matériau isolant n’est pas du tout approprié pour la situation.

Effectivement, l’isolant mis en œuvre peut aussi être en cause, lorsqu’il n’est pas tout à fait en adéquation avec l’isolation effectué. Un pont thermique peut apparaitre sur le vitre, sur les points d’interstices du mur avec les autres parois. Et notamment, dans le cas d’un mur intérieur en contact avec l’extérieur, sur des sols porteurs mal posés, etc.


On peut supprimer le pont thermique de la toiture dès la phase de la construction

L’établissement d’un plan de sol porteur incombe de la responsabilité de l’architecte, ainsi que de l’ingénieur. Dès cette phase, les constructeurs doivent tenir compte des zones propices au pont thermique comme la toiture, entre autres, et faire en sorte de les supprimer.

Cela évitera l’apparition d’un bon nombre de problèmes, comme l’apparition des condensations et des moisissures sur les parois du bâti. Cette démarche est d’autant plus intéressante qu’il est souvent difficile de rectifier le tir après coup.

Comment éviter le pont thermique au niveau de la toiture ?

Quand il est question d’empêcher la formation d’un pont thermique de la toiture, le premier réflexe à avoir est d’abord de s’assurer que le matériel de l’isolation corresponde bien à ce type d’isolation. Il peut être aussi judicieux de prévoir une marge lors des découpes d’un isolant en laine par exemple. De cette façon, en exerçant une simple pression, l’isolant se mettra en place sans que l’on soit obligé de recourir aux coutures.

Mais en cas de coutures éventuelles, utiliser des bandes adhésives isolantes aidera à bien coller celles-ci. Il est aussi important de veiller à ce que l’écran de vapeur corresponde et qu’il ne présente aucune perforation nulle part. Pour le cas des conduites, des boites spéciales pour le transit ou un vide de conduite seront nécessaires. Les transits seront à couvrir d’un ruban adhésif, en l’occurrence. Si la méthode pour isoler la toiture consiste en l’isolation par l’intérieur, les panneaux rigides sont des solutions intéressantes, en plus d’être abordables.

L’isolation de la toiture par l’extérieur : la meilleure alternative pour éviter tout pont thermique

Pour être efficace, on doit traiter le pont thermique de l’extérieur. Cependant, cette méthode avance un coût plus important qu’une isolation par l’intérieur. L’idée est de créer une sorte d’enveloppe ou manteau protecteur entourant le logement. On peut superposer plusieurs couches, comme le matériau isolant, qui sera suivi de l’enduit de marouflage. On pose ensuite le treillis d’armature pour terminer avec l’enduit de finition.

Dans le même temps, il faut également bien veiller à isoler correctement les jonctions planchers/murs, ou murs/toiture, etc. Une raison expliquant la prédominance de l’isolation par l’extérieur dans les pays nord de l’Europe, est que celle-ci n’a pas son égal pour rendre un logement performant, sur la question énergétique. Son autre atout est qu’elle permet de garder intact le volume intérieur.

Eviter le pont thermique de la toiture en isolant les combles ou plancher haut

L’isolation thermique des combles constitue une recommandation, non seulement pour le confort d’un logement, mais pour le rendre moins énergivore en consommation énergétique. Si le bâti a bénéficié d’une isolation par l’intérieur, on peut conforter son isolation avec l’installation de panneaux isolants ou par le soufflage.

A l’inverse, l’application d’une nouvelle isolation par sarking est une préconisation à suivre. Les appuis de toiture sont aussi à prendre en compte pour supprimer tout risque de pont thermique. Et pour vous assurer que la solution d’isolation de vos combles soit la plus adéquate à la configuration de votre logement, n’hésitez pas à en parler à un professionnel. Il sera le plus à même de vous aiguiller sur le type d’isolation à mettre en place.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top