fbpx skip to Main Content

Le SARE : Service d’Accompagnement pour la Rénovation énergétique (2020-2024)

Le SARE : Service D’Accompagnement Pour La Rénovation énergétique (2020-2024)

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Le SARE a été créé pour fournir les mêmes conseils et le même accompagnement que le service public FAIRE. Ce programme s’inscrit dans la poursuite du plan de rénovation énergétique adopté en avril 2018. Dans l’optique d’accélérer sa démarche de transition énergétique, le Gouvernement entend renforcer sa lutte contre les passoires énergétiques du parc immobilier français à travers ce nouvel outil.

Le SARE : qu’est-ce que ce dispositif ?

Il s’agit d’un programme dont la visée première est de consolider le service public FAIRE (Faciliter, Accompagner et Informer pour la Rénovation énergétique). Comme ce dernier, SARE vient ainsi soutenir l’accompagnement des particuliers et s’attribue pour mission de les conseiller et d’informer les ménages.

Par ailleurs, le SARE prévoit des audits systématiques en amont de tous travaux de rénovation. L’objectif est surtout d’avoir les bons diagnostics afin de savoir exactement quels sont les travaux à engager.

Le SARE : environ 200 millions d’euros dédiés aux aides à la rénovation

Un cofinancement des montants engagés par les collectivités locales est prévu entre l’État et le ministère de la transition énergétique et solidaire. À cet effet, une enveloppe de 200 millions d’euros servira à financer les travaux. Près de 50 % des travaux peuvent ainsi être financés à travers une subvention. Naturellement, l’attribution suivra une logique de performances. Les collectivités locales seront en charge des surplus.


Le SARE s’ajoute aux aides gouvernementales en place

L’isolation à elle seule pouvant coûter des milliers d’euros, le budget à mobiliser pour des travaux de rénovation énergétique est pour le moins conséquent. Ce, aussi bien pour les professionnels que les particuliers. La plupart du temps, ce coût déjà élevé s’accompagne des frais d’audits.

Heureusement, un large panel de dispositifs d’aide vient alléger ces frais. Ils s’obtiennent sous réserve de conditions de ressources et de matériaux éligibles (certifiés Acermi, etc.). Parmi ces aides, les CEE, l’éco prêt à taux zéro, la TVA à 5,5%… Notez que le CITE ou crédit d’impôt à la transition énergétique, ainsi que les aides de l’ANAH font l’objet d’une fusion pour devenir une prime unique forfaitaire.

L’importance du dispositif SARE par rapport aux travaux d’isolation

sare, isolgate

Que ce soit au sein d’une habitation individuelle ou d’un local professionnel, il n’est plus envisageable d’engager des travaux de rénovation énergétique sans y inclure l’isolation thermique. L’installation d’un système d’isolation est incontournable dans la suppression des déperditions énergétiques et des ponts thermiques. Ces travaux sont la clé pour diminuer de façon conséquente les factures en chauffage. Au vu du budget dédié et aux travaux de rénovation énergétique que devrait permettre le SARE, la durée de vie des bâtis qui en bénéficient devrait générer une économie de près de 40 Thwc (térawatts par heure).

Le SARE : comment fonctionne-t-il ?

S’étalant sur 5 ans, entre le 1er janvier 2020 et fin 2024, ce service d’accompagnement intervient à l’échelle des collectivités locales. Il vient en renfort aux autres dispositifs d’aides déjà en place.  Créé pour abaisser la consommation en énergie des ménages et augmenter leur pouvoir d’achat, le SARE vise sourtout à apporter tous les conseils nécessaires dans le cadre des travaux énergétiques.

Étant donné que le nouveau service d’accompagnement SARE se rallie au dispositif des CEE ou certificats d’économies d’énergie, ce sont les opérateurs obligés qui vont en assurer le financement. Dès sa mise en vigueur, l’ADEME porte à la connaissance des délégataires des CEE ainsi qu’aux fournisseurs d’énergie dits « obligés » de la possibilité de se porter candidats pour le financement de ce programme.

Les principaux enjeux de ce nouveau dispositif

Ainsi que nous l’avons mentionné plus haut, le SARE trouve son utilité dans l’information des particuliers et des professionnels souhaitant entreprendre des travaux de rénovation énergétique. Mais l’aide déployée s’étend aux conseils et à l’assistance financière (aides) et technique (audits en vue d’un diagnostic). En réduisant jusqu’à leur moitié les frais des travaux, le SARE se veut incitatif. Il encourage ainsi les propriétaires à la rénovation énergétique.

Les travaux ciblés vont surtout concerner l’isolation. La raison est que ce sont ceux qui permettent de réduire drastiquement les dépenses en chauffage. À souligner que ce dispositif permet aussi de cofinancer des actions de sensibilisation au niveau des acteurs et des professionnels concernés. Avec le dispositif SARE, le public cible ne se restreint pas aux particuliers.

Effectivement, les propriétaires de locaux tertiaires privés sont aussi encouragés à réaliser des travaux d’isolation. Ce sont, entre autres, les bureaux, les restaurants ou les locaux commerciaux. Parmi les coups de pouce à la rénovation énergétique, le SARE répond aussi à des contraintes climatiques. Mais aussi de confort et de pouvoir d’achat. Si la France est un bon élève en transition énergétique, il reste encore beaucoup à accomplir.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top