skip to Main Content

La règlementation sur l’isolation

La Règlementation Sur L’isolation

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

En France, des millions d’habitations qui datent d’avant 1975 sont encore mal isolées. Les ménages voient leurs dépenses en énergie s’élever tandis que cette consommation excessive a un impact sur l’environnement, dont l’émission de quantité importante de CO2 contribuant à l’effet de serre. Les pouvoirs publics se sont alors mobilisés afin d’améliorer la consommation énergétique du parc immobilier et ont mis en place divers systèmes de réglementations.

La réglementation thermique des bâtiments neufs

La réglementation thermique (RT) vise à réduire l’émission de gaz à effet de serre et limiter la consommation énergétique des ménages. Plusieurs RT se sont succédées au fil des années : la RT 2000, la RT 2005, puis la RT 2012, tandis que la future réglementation thermique sera appelée RT 2020.

La RT 2005, appliquée aux constructions réalisées entre le 1er septembre 2006 et le 31 décembre 2012, avait pour principe de réduire de moins de 40 % les consommations énergétiques jusqu’en 2020. La dépense moyenne en énergie primaire fut alors plafonnée à 150 KWh/m2/an.

La RT 2005 fut relayée par la RT 2012, encore en vigueur à l’heure actuelle. La RT 2012, de son autre appellation « Réglementation thermique Grenelle Environnement 2012 », a la réputation d’être plus exigeant que les autres RT qui l’ont précédée. À compter du 1er juillet 2011 pour les bâtiments tertiaires et du 1er janvier 2013 pour les bâtiments résidentiels. Toute construction neuve ne doit pas dépasser une consommation moyenne de 50 KWh/m2/an en énergie primaire, une marge de 7,5 kWh/m2/an a été toutefois tolérée jusqu’au 1er janvier 2015. En termes d’isolation, cette réglementation autorise uniquement une déperdition de l’ordre de 10 % au niveau des parois et des baies, et de 20 % au niveau des ponts thermiques.


L’économie énergétique sera alors d’autant plus importante, surtout lorsque la nouvelle RT 2020 sera appliquée. On estime que grâce à cette dernière, les bâtiments neufs seront largement « autosuffisants » puisqu’ils produiront beaucoup plus d’énergie qu’ils n’en consomment.

La réglementation thermique dans l’existant

Cette catégorie de RT s’applique aux constructions existantes et vise à limiter les dépenses énergétiques dans les vieux bâtiments. En vigueur depuis le 1er novembre 2007, la RT sur l’existant vise à la mise en conformité des bâtiments anciens aux normes européennes, au même titre que ceux des autres pays d’Europe. Tous travaux de rénovation ayant pour objet d’améliorer l’isolation thermique des parois imposent le recours à des matériaux isolants, garantissant des performances thermiques minimales propres à chaque catégorie d’ouvrages. Ainsi, les parois concernées (murs, sols, combles, etc.) doivent avoir obligatoirement une résistance thermique R supérieure ou égale à des valeurs minimales réglementaires :

  • Murs : 2,3.
  • Plancher : 2.
  • Combles aménagés : 4.
  • Combles perdus : 4,5.
  • Toit-terrasse : 2,5.

Ces valeurs sont exprimées en m2.K/W.R et expriment la capacité de la paroi à freiner les transferts thermiques.

GRATUIT ET SANS
ENGAGEMENT

Notre service est 100% gratuit
et ne vous implique aucunement
à passer à l’achat

RAPIDE

Les entreprises vous rappel
très rapidement afin
d’effectuer un devis sur mesure

QUALITÉ ET CHOIX

Nos entreprises sont agréés
et sélectionné pour leur
rigueur et leur sérieux.

[sm action= »named_sr_form » form_name= »isolation_thermique »]

 

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top