fbpx skip to Main Content

Le crédit d’impôt isolation des combles : quelles sont ses alternatives en 2021 ?

Le Crédit D’impôt Isolation Des Combles : Quelles Sont Ses Alternatives En 2021 ?

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Augmentant la performance énergétique d’une maison, l’isolation des combles fait partie des travaux éligibles aux différentes aides comme le crédit d’impôt à la transition énergétique. Si la réalisation des travaux d’isolation a été entreprise au sein de votre habitation principale avant 1er janvier 2021, vous pouvez encore avoir droit au crédit d’impôt ou CITE.

Prenant la forme d’une réduction des impôts, ce dispositif d’aide ne peut toutefois être attribué que sous condition de ressources. C’est également le cas si vous avez réalisé d’autres travaux ou investi dans des équipements visant à rendre votre habitation principale moins énergivore. Attention toutefois car il s’agit d’une aide financière supprimée pour les dépenses engagées depuis le 1er janvier 2021, au profit d’une autre aide : MaPrimeRénov.

Crédit d’impôt pour l’isolation des combles :  pour qui ?

L’attribution du crédit d’impôt pour l’isolation des combles s’adresse à vous si votre logement est une résidence principale. Mais il y a aussi des conditions de ressources auxquelles il faut s’y soumettre.  Cela veut dire que vos revenus en 2019 seront impérativement supérieurs à certaines valeurs suivant les personnes qui composent votre foyer.

Pour des dépenses entre le 1er janvier 2020 au décembre 2020, voici le revenu fiscal de référence minimum ou RFR 2019 pour être éligible au CITE :


Personnes constituant le foyerEn région Île-de-FranceAutres régions
125 068 €

19 074 €
236 792 €27 896 €
344 188 €33 547 €
451 597 €39 192 €
559 026 €44 860 €
Par personne supplémentaire

Pour les ressources inférieures à ces montants, il est possible de postuler pour la prime de transition énergétique MaPrimeRénov. C’est l’Anah qui octroie cette prime. Une autre condition à respecter consiste à avoir des revenus de 2019 n’excédant pas un certain plafond. Cela dépend de votre quotient familial.

Crédit d’impôt pour l’isolation des combles : le revenu fiscal de référence 2019 (RFR) pour les dépenses réalisées en 2020

Parts de quotient familialPlafond du revenu fiscal de référence
127 706 €
Première demi-part+ 8 209 €
Deuxième demi-part+ 8 209 €
Demi-part supplémentaire à compter de la 3e+ 6 157 €

Pour illustrer, prenons l’exemple d’un couple vivant avec un enfant dans la région parisienne. Il s’agit ainsi d’un ménage de 3 personnes, non assujetti à une situation de majoration du quotient familial.

S’il souhaite bénéficier du crédit d’impôt pour l’isolation des combles, ce couple doit avoir un revenu fiscal de référence de 44 188 €. Mais ce RFR ne peut dépasser les 50 281 €.

Nous avons affaire à 2,5 parts de quotient : 27 706 € + 8 209 € + 8 209 € + 6 157 €.

Pour les ressources au-delà du plafond maximum, il est quand même possible de bénéficier du crédit d’impôt. Ce, pour des travaux d’isolation des parois opaques ou des murs, mais aussi de la toiture.

Quels travaux ouvrent droit au CITE ?

Le CITE ou crédit d’impôt pour la transition énergétique porte sur les dépenses liées à l’isolation du logement comme celle des combles. Il en est de même pour les équipements visant à réduire sa consommation d’énergie. A la date de la mise en route des travaux, l’habitation principale concernée par les travaux doit être achevée au moins il y a 2 ans.

Important 

Le crédit d’impôt concerne uniquement les dépenses ayant été payées du 1er janvier 2020 au 31 décembre 2020. Toutefois, si le contribuable en fait la demande et sous certaines conditions, le CITE s’applique aux dépenses acquittées en 2021. Le contribuable justifiera d’une acceptation d’un devis entre la période du 1er janvier 2019 au 31 décembre 2020. Il peut aussi justifier d’un versement d’un acompte pour cette même période.

Naturellement, les travaux auront été intégralement réalisés par une entreprise ou pouvant sous-traiter partiellement les travaux. Obligatoirement, elles seront certifiées RGE. Notons que l’Ademe dispose d’une liste des travaux concernés.

Crédit d’impôt pour l’isolation des combles : quelles sont les autres alternatives ?

L’isolation des combles représente un certain investissement, mais heureusement qu’en dépit de la suppression du crédit d’impôt, d’autres aides sont disponibles, allégeant les notes finales.

MaPrimeRénov a été mise en place depuis le début de 2020 et s’adresse aussi bien aux ménages modestes qu’aisés. La prime énergie (CEE) est aussi une alternative au crédit d’impôt. Son montant moyen est de 1000 euros pour l’isolation de 50 m² de surface des combles. L’Eco-prêt à taux zéro, la TVA à 5,5 %, ou l’isolation des combles à 1 euro sont autant de possibilités pour réduire vos factures. Il y a également la prime Habiter mieux Sérénité attribuée par l’Anah. Mais aussi la prime « coup de pouce isolation », les aides régionales

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top