fbpx skip to Main Content

L’isolation du tuyau d’eau froide : tout ce que vous devez savoir

L’isolation Du Tuyau D’eau Froide : Tout Ce Que Vous Devez Savoir

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Installer l’isolation de son tuyau d’eau froide est un travail de bricolage qu’il est habituellement possible de faire soi-même. Les travaux sont aussi simples que d’acheter des manches ou tubes isolants à fendre sur leur longueur avant de les fixer sur les tuyaux à l’aide d’un adhésif.

Néanmoins, vous pourrez avoir besoin de l’expertise d’un plombier professionnel pour atteindre certaines sections difficiles. Pour quelques euros, il est donc intéressant de se procurer des manchons isolants efficaces. Les économies énergétiques que vous aurez accumulées au jour le jour seront payantes au fil des ans.

Isolation du tuyau d’eau : le cas des canalisations d’eau chaude

Le système de canalisations d’eau potable d’une maison comporte 2 parties distinctes. La tuyauterie d’eau chaude et celle de l’eau froide. Quand l’eau chaude traverse des tuyaux non isolés, elle perd partiellement et de façon inévitable de la température. Les isoler constitue donc la meilleure manière de ne pas gaspiller de l’énergie tout en optimisant le chauffage du logement. Dans le cas d’un chauffe-eau classique, garder l’eau chaude en veille constitue déjà une dépense.

L’avantage de l’isolation du tuyau d’eau chaude est donc que l’eau chaude domestique en attente dans ces derniers va mettre plus longtemps à refroidir. Ce qui sera très appréciable quand on aime se doucher ou faire la vaisselle avec de l’eau très chaude. Dans le même temps, vous économisez de l’eau, car le temps qu’elle sorte de l’appareil avec la bonne température raccourcit.


L’isolation du tuyau d’eau froide : dans quel intérêt la réaliser ?

isolation tuyau d'eau froide

Vous vous demandez à quoi rime l’isolation d’un tuyau d’eau froide vu qu’il n’y a pas de chaleur à conserver ? Et pourtant, il y a de réels avantages à le faire. Tout d’abord, lorsque ces conduites circulent dans les parties de la maison où il n’y a pas de contrôle de température (exposition à l’environnement extérieur, sous-sol…), le tuyau d’eau froide gèle en hiver.

S’ensuivent différents désordres et des coûts en réparation pouvant être importants. Mais durant les saisons chaudes, ces sections, lorsqu’elles sont aussi exposées à la chaleur externe, transfèrent cette dernière à la source d’eau froide. Enfin, si votre habitation se trouve dans un environnement à fort taux d’humidité, vos tuyaux métalliques d’eau froide seront en proie à la condensation. Quand elle s’accumule, l’humidité engendrée par ce phénomène impactera la structure en s’infiltrant dans le bois de la charpente ou en tombant sur le sol.

Cas exceptionnel

Toutefois, isoler la canalisation d’eau froide ne sera pas forcément nécessaire si vous avez un déshumidificateur électrique. En résumé, l’isolation du tuyau d’eau froide s’avère utile pour plusieurs raisons. Empêcher la condensation, le protéger du gel, mais aussi de la corrosion.

L’isolation du tuyau d’eau froide : comment l’effectuer ?

Dans certaines configurations, il y a des tuyaux à ne pas isoler. C’est le cas de ceux qui sont situés dans les murs intérieurs. Ce qui n’est pas le cas des tuyauteries directement en contact avec l’air ambiant et qui sont susceptibles d’entraîner une condensation pour le cas des tuyaux d’eau froide. Faisant partie intégrante du calorifugeage, l’isolation des tuyaux se fait de plusieurs façons.

Rappelons que ce procédé désigne le fait d’isoler les installations où s’effectue la circulation des fluides. Cela inclut l’isolation du ballon d’eau chaude ou chauffe-eau, des réservoirs, afin d’empêcher toutes déperditions calorifiques. L’isolation des tuyaux se fait avec de la styromousse flexible prenant l’apparence d’un tube et qui dispose d’une fente pour faciliter son installation sur le tuyau à isoler. Bien qu’elle ne nécessite pas d’être attachée, il est possible d’en renforcer la fixation à l’aide d’une ficelle, un tie-wrap ou des broches.

Les techniques les plus courantes pour isoler un tuyau d’eau froide

Comme pour isoler les tuyauteries d’eau chaude, vous avez plusieurs options pour l’isolation de votre tuyau d’eau froide.

  •    Les manchons en mousse de polyéthylène ou élastomère peuvent être rigides ou souples. Déclinés en plusieurs tailles, il faut les ajuster pour une meilleure performance.
  •    La bande isolante se place sur les tuyaux le plus facilement. Cependant, elle se montre assez limitée en efficacité.
  •   La laine minérale est plus complexe à installer. Malgré cela, sa forme en coquille rigide, intégrant parfois un pare-vapeur, offre une bonne protection thermique et contre l’humidité.

La forme du tuyau et son inclinaison déterminent le choix de la solution. Si la bande isolante convient par exemple aux tuyaux courbés, ce n’est pas le cas de la laine minérale. Par ailleurs, il existe des manchons qui se destinent spécifiquement à ces types de tuyaux. Pour terminer, notez que vous n’avez pas intérêt à isoler vos tuyaux d’eau chaude et d’eau froide au sein d’une même gaine. Entre autres des raisons, le second va refroidir le premier.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top