fbpx skip to Main Content

L’isolation thermique de la baie vitrée à galandage

L’isolation Thermique De La Baie Vitrée à Galandage

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Conférant un aspect résolument contemporain et esthétique, la baie vitrée à galandage oblige à l’isolation thermique du caisson. D’ailleurs, cette opération impacte la performance thermique et acoustique globale de la maison. Avec la mise en place de ce type d’ouverture, tout l’enjeu va donc être de limiter les flux qui passent à travers la baie. Si vous voulez des conseils pour votre isolation thermique, une baie vitrée, notamment les modèles à galandage, requiert une pose en applique. Son isolation est à réaliser par l’intérieur. L’épaisseur du caisson dépend de combien la baie est dotée de rails. Cependant, elle doit nécessairement être de l’ordre de 160 mm. C’est le cas si le montage de la baie n’est réalisé que sur un rail. Le caisson des baies à deux rails sera d’au moins 200 mm d’épaisseur. 

L’isolation par l’intérieur est primordiale dans la mesure où les ouvrants de l’ouverture en galandage s’incrustent directement dans les cloisons murales. Vu du dehors, nous pouvons facilement le constater. Mais à y regarder de plus près, les vantaux sont en fait logés dans un caisson dissimulé à l’intérieur du doublage mural. Il est donc nécessaire d’isoler cette zone de refoulement, synonyme de ponts thermiques.

Le caisson : l’élément crucial pour l’isolation thermique d’une baie vitrée à galandage

Impactant directement l’isolation thermique de la baie vitrée à galandage, le caisson est le premier élément à isoler. Heureusement, les concepteurs de baies vitrées l’ont vite compris et trouvé des solutions permettant de limiter les pertes calorifiques engendrées par cet élément. Leur parade consiste à adjoindre à l’intérieur de cette zone de refoulement des panneaux d’isolation spécifiques conçus avec du polystyrène extrudé.

Certains fabricants veillent à les installer sur le dormant de la baie vitrée coulissante dès le processus de fabrication. Ces panneaux sont alors fixés de part et d’autre la zone de refoulement, aspirant à restreindre autant que possible les flux d’air pouvant se produire entre le mur externe et la cloison interne.


Pour peu que le budget le permette, il est plus intéressant d’acheter une baie vitrée coulissante à galandage à caisson isolé. En effet, l’ensemble de la menuiserie se dote de rupture de ponts thermiques, assurant l’isolation efficace de la baie vitrée à galandage.

Comment effectuer l’isolation thermique de sa baie vitrée à galandage ?

Une baie coulissante peut être proposée sur le marché accompagné ou non d’un caisson isolé. Si elle est vendue seule, vous allez devoir réaliser l’isolation du caisson de rangement par vos soins. Le principe à appliquer est le même que celui des fabricants. C’est-à-dire que vous aurez à insérer des panneaux faits de polystyrène extrudé à certains endroits du caisson.

Sachez que lorsqu’ils sont repliés dans ce dernier, les ouvrants de l’huisserie ne vont pas occuper tout l’espace à l’intérieur du caisson. Il reste jusqu’à 6 cm séparant le mur extérieur et les vantaux. Devant le caisson, il peut subsister environ 5 cm. Ce sont ces espaces qu’il va falloir mettre à profit.

Isoler la face arrière du caisson : comment procéder ?

isolation thermique baie vitrée à galandage

Accolez des panneaux en polystyrène extrudé contre le mur. Suivant l’espace restant entre le mur extérieur et les ouvrants de la baie, à vous de déterminer l’épaisseur des panneaux adaptée. Il vous sera plus facile de plaquer les panneaux au mur, en vous servant par exemple de silicone bâtiment. Par contre, en ce qui concerne les finitions, le cordon de silicone que vous appliquerez sur le joint des plaques sera votre meilleur allié. Afin de peaufiner l’isolation thermique de votre baie vitrée à galandage, acceptez l’utilisation d’une protection châssis le long du profil de la baie. Autrement, appliquez des bandes de laine de roche. L’objectif étant d’optimiser son isolation à l’air.

Comment faire pour isoler la face avant ?

Quand on a affaire au galandage, on a la plupart du temps une face avant mesurant 50 mm. Ce qui veut dire qu’on ne dispose que d’un espace limité. Le choix pour des montants qui mesurent moins est donc évident. Si vous optez pour des montants de 36 mm ou M36, vous obtiendrez 49 mm en tout en les associant avec la plaque de placo. Cependant, un vissage dos à dos sera essentiel pour doubler ce type de montant en raison de sa faible épaisseur.

La mise en place des montants demande la création de rails en haut et en bas correspondants. Placez le premier montant. Il doit être à une distance de 3 cm par rapport au cadre du châssis de votre baie vitrée à galandage. L’objectif est de pouvoir déconstruire le profil de finition du galandage dont le démontage est nécessaire pour pouvoir engonder l’ouvrant. Il est important de veiller à une distance optimale pour que la plaque de plâtre soit correctement placée.

Baie vitrée à galandage : l’isolation thermique de l’intérieur des ouvrants.

Il est préconisé d’opter pour un isolant rigide si on veut isoler efficacement l’intérieur des montants. Effectivement, l’isolant doit se tenir une fois posé. À cet effet, vous pouvez une fois de plus vous tourner vers le polystyrène extrudé. En choisissant une épaisseur de 40 mm, par exemple, l’isolant sera poussé dans les montants.

Cela laisse la possibilité d’y accoler une plaque de plâtre à l’aide de la silicone et fera office de finition. On obtient ainsi un bloc rigide et uniforme. Maintenant, il s’agit d’insérer dans les montants de la structure de 36 mm des plaques en polystyrène. Un ajustement peut s’avérer nécessaire afin d’avoir une meilleure rigidité du système. Terminez l’isolation de la face avant du galandage avec la pose des autres plaques.

L’importance du vitrage 

En ce qui concerne le vitrage, le double vitrage est indétrônable. Il reste la meilleure option pour optimiser les performances énergétiques de l’habitation. Limitant drastiquement les déperditions énergétiques, ce vitrage est doté d’une excellente capacité d’isolation tant sur le plan thermique que phonique. En raison de son poids élevé, le triple vitrage n’est pas vraiment adapté pour l’isolation thermique d’une baie vitrée à galandage.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top