fbpx skip to Main Content

L’isolation du mur en rénovation

L’isolation Du Mur En Rénovation

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

En construction comme en rénovation, l’isolation du mur est primordiale. Effectivement, ce sont près de 25 % de la chaleur du bâti qui se perd par les murs ou parois opaques.

Quand la maison est en rénovation, on doit la plupart du temps penser à renouveler l’isolation des murs dans l’optique d’en améliorer les performances énergétiques.

Murs anciens et rénovation : peut-on se passer de l’isolation ?

Alors que l’épaisseur des murs dans les maisons anciennes peut atteindre les 1 m, ils n’apportent généralement pas de confort thermique ni acoustique suffisant. C’est le cas des murs intégrant une isolation répartie (béton cellulaire, brique monomur, coffrage isolant…).

Pour pallier ce défaut, l’isolation rapportée (matériau de structure avec ajout d’isolant) peut faire toute la différence. De fait, même si vos murs sont de ce type, n’oubliez pas d’inclure une bonne isolation thermique dans votre projet de rénovation.


Pourquoi faut-il dans tous les cas penser à isoler les murs ?

Ainsi, une forte densité des murs ne va pas forcément bloquer les fluctuations de températures. Autrement dit, aussi épais soit-il et aussi importante soit son inertie, un mur seul ne peut réellement isoler du froid ni de la chaleur. Tout au plus, il peut ralentir ces variations de température.

En quoi consiste une isolation rapportée du mur en rénovation ?

isolation mur rénovation, isoler petit appartement

Durant des décennies entières, les constructions individuelles se conçoivent avec un gros œuvre en béton assorti d’une isolation rapportée. En béton, en parpaings, en acier ou en bois, cette dernière a pour but de renforcer les performances de l’enveloppe du bâti.

Ce type d’isolation a pour principe de combiner un système isolant qui peut s’installer soit par l’intérieur, soit par l’extérieur avec le matériau de la structure du mur porteur. Un doublage de finition est d’usage pour parachever l’isolation. Celle-ci autorise une épaisseur plus ou moins importante.

Rénovation : l’isolation par l’intérieur (ITI) du mur

Plébiscitée en rénovation, l’ITI est assurément l’isolation la plus simple à réaliser, s’agissant du mur.

Suivant les caractéristiques de l’isolant, elle est susceptible d’augmenter la performance thermique et acoustique du logement. Toutefois, on ne peut ignorer sa faculté à empiéter sur la surface habitable des pièces.

L’isolation du mur par l’extérieur en rénovation

Impactant l’aspect extérieur du bâti, l’ITE est une alternative tout aussi intéressante. Elle s’avère même la solution d’isolation la plus conseillée si vous devez ravaler le mur de la façade, lors d’une rénovation.

Laissant un large choix de technique (bardage, crépi, parement en brique…), c’est la meilleure option pour réaliser d’importantes économies d’énergies.

Isolation du mur en rénovation : le choix de l’isolant

Plusieurs matériaux isolants se prêtent à l’isolation du mur en rénovation. Les laines minérales comme la laine de verre et la laine de roche sont les plus courantes. On peut aussi utiliser de la laine végétale, comme la laine de lin, la laine de chanvre, la fibre de bois.

Les laines animales comme la laine de mouton et la plume de canard sont d’autres alternatives. Tout comme les isolants synthétiques conçus en mousse de polyuréthane ou de polystyrène.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top