skip to Main Content

A combien peut revenir l’installation du chauffage au bois ?

A Combien Peut Revenir L’installation Du Chauffage Au Bois ?

    Il est difficile, voire impossible d’établir le coût même approximatif de l’installation d’un chauffage au bois. Les données qui sont diffusées en ligne sont des fourchettes, certes actualisées et basées sur des informations exactes, qui ne permettent pas d’avancer des chiffres sur lesquels se baser. Il est tout de même possible de connaître le coût d’un projet déterminé, en consultant des professionnels. Ceux-ci vont estimer les travaux à faire et donner des devis en fonction de plusieurs facteurs, dont la taille et la configuration de l’intérieur, ainsi que les caractéristiques de l’appareillage envisagé. L’investissement va donc consister en l’achat de l’appareil, sa pose et son utilisation.

    Le coût de l’appareil de chauffage en bois et des accessoires

    La différence du montant d’un investissement dans un chauffage au bois se définit en premier lieu par le prix de vente de l’appareillage, autrement dit, le dispositif et les éléments d’installation.

    Le coût indicatif moyen de l’appareil se situe entre 900 euros pour l’entrée de gamme à près de 5 000 euros pour les foyers haut de gamme. Indistinctement, qu’il s’agisse d’inserts ou de foyers en applique ou encore de poêle, leur prix se détermine par leur technicité. De manière générale, l’automatisme du poêle à pellets le rend relativement plus cher que la poêle à bois, à raison d’un millier d’euros d’écart entre les deux modèles. De même, quelques centaines d’euros séparent le plus souvent, les modèles en applique qui sont moins chers et les modèles encastrables. La marque, la praticité, le design et leur puissance constituent des plus values qui impactent sur le coût des appareils.

    La mise en place de ces équipements nécessite des accessoires comme le dispositif d’évacuation de la fumée comprenant le tuyau, le conduit extérieur, le solin, le chapeau de pluie, etc., et la grille de réception d’air pour assurer la combustion, ainsi que les pièces pour la répartition de la chaleur, etc. Ces caractéristiques, par conséquent le prix de ces différents éléments, vont varier selon les caractéristiques de l’appareil, mais aussi de la configuration de l’intérieur du logement. Ainsi, dans la plupart des cas, il faut prévoir un budget de 1 000 à 3 000 euros de plus.

    Le coût de l’installation proprement dite

    À moins de réaliser la pose soi-même, ce qui est peu recommandable, engager un professionnel de la cheminée va coûter aux environs de 500 à 3 000 euros. À propos, le recours au service de professionnel permet d’accéder à des aides, dont le crédit d’impôt, ce qui va réduire le coût de l’investissement. Bien entendu, c’est l’envergure des travaux d’installation qui détermine le prix de la main-d’œuvre, dans la mesure où l’opération peut comporter différentes phases qui peuvent avoir lieu ou non.

    Il peut s’agir de la dépose d’un ancien appareil, de la démolition ou de la réfection de l’ancienne cheminée en vue d’accueillir l’insert à bois, de la création des évacuations de fumée, de la mise en place des appareils et des accessoires, etc. Il se peut également qu’en plus de la main-d’œuvre, l’installateur applique certains frais comme le déplacement, la mise en service du chauffage et même un contrat d’entretien, etc.

    Le coût d’utilisation d’un chauffage au bois

    Même si le bois de chauffe est le combustible le moins cher du marché, il faut aussi penser au coût de son déplacement. Ceci, dans le cas où il faut partir loin pour s’en procurer. Les pellets ou les granulés ne sont pas non plus encore très en vogue, ce qui fait que leur prix d’achat est plus coûteux. Or, de manière générale, il faut une bonne quantité de ces combustibles pour garantir la performance des appareils de chauffage au bois. Cependant, il faut au moins qu’il ne s’agisse de poêles de masse ou à forte inertie, très coûteux à l’achat.

    Fort heureusement, l’installation d’appareillages écologiques comme le chauffage au bois fait bénéficier de plusieurs aides de l’État, permettant d’amortir considérablement l’investissement (à ne citer que le crédit d’impôt pour la transition énergétique correspondant à 30 % du prix d’achat du dispositif, et le TVA réduit à 5,5 %), sans compter une réduction significative des dépenses liées au chauffage.

    GRATUIT ET SANS
    ENGAGEMENT

    Notre service est 100% gratuit
    et ne vous implique aucunement
    à passer à l’achat

    RAPIDE

    Les entreprises vous rappel
    très rapidement afin
    d’effectuer un devis sur mesure

    QUALITÉ ET CHOIX

    Nos entreprises sont agréés
    et sélectionné pour leur
    rigueur et leur sérieux.

    * champs obligatoires
    Back To Top