fbpx skip to Main Content

La vermiculite comme isolant pour sa maison : est-ce un bon choix ?

La Vermiculite Comme Isolant Pour Sa Maison : Est-ce Un Bon Choix ?

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

En dépit des controverses l’entourant, la vermiculite est bien un isolant écologique et naturel. Son côté abordable en fait un matériau très prisé. Parmi les matériaux proposés dans le commerce, choisir son isolant thermique n’est pas toujours une chose aisée. Les isolants naturels ont certainement la cote, mais les isolants minéraux ne sont pas en reste en étant plus abordables. Quelles performances attendre de la vermiculite et que penser des bruits circulant sur les risques sanitaires encourus liés à l’amiante ? On fait le point dans ce dossier.

La vermiculite, qu’est-ce que c’est ?

De la famille des micas, la vermiculite est un minéral fréquemment utilisé dans le bâtiment. L’isolation thermique et phonique constitue son usage principal. Mais il sert aussi à la conception de l’intérieur d’un poêle. Ainsi, lorsque ce dernier n’est pas en fonte, il est souvent fait en vermiculite.

Ceci à cause de sa forte résistance aux températures extrêmes. Il s’agit donc d’un minéral argileux basaltique de couleur gris-brun tendant vers le brun doré. Les lamelles qui la constituent contiennent de l’eau, provoquant une réaction semblable à celle de la perlite face à un traitement thermique.

Fabrication de l’isolant

Pour fabriquer un isolant en vermiculite, on commence par le triage du minerai. S’ensuivent le calibrage et le tamisage. On le chauffe à une forte température pouvant aller à 1000 C° afin d’exfolier les lamelles. L’air qui se fixe entre celles-ci va augmenter le volume des éclats rocheux.


Après son exfoliation, la vermiculite conserve la même masse. Ce qui lui confère sa légèreté légendaire et le fait qu’elle soit idéale pour isoler les planchers anciens, ou réaliser des bétons légers… La vermiculite utilisée pour la toiture-terrasse sera recouverte de bitume.

Les propriétés de la vermiculite

vermiculite

Comparée à la perlite, la densité de la vermiculite est moins importante, entre 100 à 110 kilos au mètre cube. Mais les propriétés hygrométriques μ des deux matériaux restent du même ordre, entre 2 à 4. Affichant un coefficient lambda fluctuant entre 0,060 à 0,080, on lui attribue des performances thermiques moyennes, mais correctes. En revanche, la vermiculite est un choix judicieux sur le plan phonique.

Côté prix, celui de la vermiculite ne s’éloigne pas non plus de celui de la perlite, d’après l’AGEDEN. Toujours est-il que sa propension à s’expanser sous les vapeurs ou les hautes températures contraint à lui faire subir un traitement hydrofuge. Ce qui s’en ressentira forcément sur son prix. Parallèlement, sur le plan sanitaire, les problèmes d’amiante relevés obligent à effectuer une veille sérieuse à propos de cet isolant.

Comment se présente la vermiculite ?

Conditionnée essentiellement en vrac, mais aussi disponible en panneaux, la vermiculite est présentée en granulométrie fine à large. Respectivement, cela va de 0 à 1 et 0 à 8.

La vermiculite renferme de l’amiante : que faut-il en penser ?

La vermiculite a, depuis les années 60, été utilisée dans les maisons américaines. Le danger lié à l’amiante concernait uniquement des minéraux extraits dans la région du Montana (USA), sur le site de Libby.

Il y a des gisements qui ont croisé le silicate hydraté, la fibre de trémolite, une forme cancérigène d’amiante amphibolique. Même si l’amiante ne compose pas systématiquement ce produit et que la fermeture de la mine incriminée date de 1992, la prudence veut qu’il convient de procéder à une analyse d’échantillon pour s’assurer de l’absence d’amiante dans le matériau.

La vermiculite : quels sont ses points forts ?

En termes d’isolation, la vermiculite rassemble un panel d’avantages. Mise en œuvre facile, y compris dans les endroits difficilement accessibles. Inattaquable par les rongeurs, elle séduit aussi par son côté inaltérable dans le temps. Incombustible, la vermiculite n’est pas allergène, n’est pas irritante en plus de présenter une bonne stabilité. Sa grande résistance thermique est son ultime atout.

Les champs d’application de cet isolant

La vermiculite est un matériau ayant une masse volumique de 65 à 160 kilos par mètre cube. Ce qui veut dire que son poids est inférieur à celui du sable. Pas étonnant que les professionnels du bâtiment s’en servent souvent pour limiter les surcharges induites par le béton ou pour isoler les planchers anciens.

Ce produit est aussi utilisé pour la fabrication des portes coupe-feu et pour isoler les combles perdus et les toitures. Dans l’existant ou dans le neuf, la vermiculite est un matériau intéressant pour réaliser l’isolation par l’intérieur du toit, pour isoler le sou plafond et entre solives. Rappelons que la méthode d’application adoptée est souvent le soufflage quand il s’agit d’isoler la toiture.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top