fbpx skip to Main Content

Le panneau de roseau : partons à la découverte de cet isolant peu commun

Le Panneau De Roseau : Partons à La Découverte De Cet Isolant Peu Commun

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Le panneau de roseau n’est pas forcément ce qui nous vient en premier à l’esprit quand nous devons choisir un isolant thermique. L’intérêt d’y recourir est qu’il permet de réaliser en même temps l’isolation et la base de plâtre. Il peut servir à la fois pour l’isolation intérieure et par l’extérieur de l’habitation. Malgré l’aspect écologique de l’isolant en roseau, ce matériau a tout de même un défaut. Son long acheminement ne permet pas toujours de respecter les préoccupations environnementales. En effet, le roseau a un quota d’énergies grises fort élevé. Par ailleurs, en comparaison avec les autres matériaux d’isolation naturels, son prix peut être prohibitif : entre 35 et 45 € le mètre carré.

Comment est fait le panneau de roseau isolant ?

L’isolant en panneau de roseau est exempt de tout produit chimique. Pour sa fabrication, on empile les tiges de roseau naturelles. Ensuite, on les comprime entre deux supports de bois avant de les relier tous les 20 cm avec des fils de de fer zingués de 2 millimètres. Le piquage quant à lui, se fait tous les 5 cm.

Panneau de roseau : que penser de ses performances thermiques et phoniques ?

Tout comme ses qualités phoniques, l’efficacité thermique du panneau de roseau est moyenne. Son indice lambda de 0,056 W/m.K n’en fait pas l’isolant le plus performant. Notez toutefois que cette valeur peut fluctuer par rapport à la qualité de récolte annuelle. C’est pour cette raison qu’on va plutôt le préférer en tant que complément d’isolation.

Après tout, l’air emprisonné dans les creux des tiges se combinant aux couches d’air entre celles-ci joue favorablement sur sa capacité isolante. Notez que ni la production ni l’utilisation de ce matériau ne génère d’émissions de CO2.


Quelles sont les caractéristiques du roseau isolant ?

On lui attribue une résistance à la diffusion de l’ordre de 2. Pouvant être inflammable même difficilement, ce matériau est classé B2 en termes de protection incendie. Il a l’avantage de n’émettre aucune émanation toxique. Le panneau de roseau est doté d’une résistance à la compression de 750 N/cm².

Le panneau de roseau reste un matériau idoine pour l’isolation périphérique du fait de sa bonne tenue face aux agressions climatiques et à l’humidité. Absorbant l’humidité et capable de la restituer, le panneau de roseau résiste par essence aux variations climatiques. Il n’induit aucune production de déchets et peut très bien être composté.

Comment est conditionné le roseau isolant ?

 

Les panneaux en roseau ont un aspect de tiges non transformées. En dehors de la présentation en panneau, il est aussi proposé en treillis. Ils font d’excellents supports d’enduisage.

Le panneau de roseau isolant : quels sont ses atouts panneau de roseau

Son efficacité appréciable et sa longévité le distinguent en particulier. Nous avons évoqué sa résistance aux aléas climatiques et à l’humidité. Son milieu naturel fait du roseau un bon capteur et régulateur d’humidité. Il vous déleste ainsi de l’installation d’un pare-vapeur, contrairement à la plupart des isolants écologiques. De surcroît, le roseau isolant fait aussi un bon isolant extérieur.

Quelles sont les utilisations possibles ?

Utilisé surtout en tant que support d’enduit d’argile, à la chaux ou en terre pour l’isolation intérieure des murs anciens, le roseau peut aussi servir de coffrage perdu vouté pour remplir le plancher. L’usage du panneau de roseau s’étend jusqu’à la construction de cloisons sèches. Pour l’isolation thermique par l’extérieur, le panneau de roseau sera vissé ou clouté sur les parois verticales.

Pour les plafonds plafonnés, il fera office de support d’enduit pliable. Cet isolant a la particularité d’être souple. Ce qui l’autorise à épouser la forme et l’inclinaison de la paroi sur laquelle on l’installe. Répondant aux contraintes de conservation des particularités architecturales d’un bâti, le roseau est le matériau le mieux adapté pour la préservation des monuments.

Conditions de mise en œuvre et de stockage du panneau de roseau

Préalablement à l’application de l’enduit, on évitera d’humidifier le panneau de roseau. Cela lui conférerait une consistance trop épaisse. On découpe les panneaux au moyen d’une scie sauteuse, une disqueuse ou une scie circulaire. L’utilisation d’un pare-vapeur ou frein vapeur est à éviter pour la pose. Cela a tendance à enfermer l’humidité qui pénètre dans les murs par le phénomène de remontées capillaires.

S’ajoutent à cela les condensations occasionnées par les ponts thermiques et les infiltrations dans les parois extérieures non étanches. Concernant les conditions de stockage, il vaut mieux stocker les panneaux de roseau dans un lieu sec et bien aéré. Nous ne préconisons pas de les mettre sous plastique. Enfin, l’humidité est à éviter lors du transport comme durant le stockage.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top