fbpx skip to Main Content

La performance du béton cellulaire

La Performance Du Béton Cellulaire

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Le béton cellulaire est matériau polyvalent, convenant aussi bien en construction que pour l’isolation. Un des plus en vogue du moment, il est à la fois léger, écologique et facile à mettre en oeuvre. Bref il a tout pour plaire.

Le béton cellulaire c’est quoi au juste ?

Pour rappel, ce matériau aux capacités presque incroyables nous vient de la Suède. Il s’agit d’un enclavage formé par le mélange chaux, sable et eau, et d’émulsification (mélange de sable, ciment, chaux et eau), de poudre ou de pâte d’aluminium et d’air. Le tout est additionné d’un agent d’expansion et soumis à un traitement spécifique. Les différents stades que sont le moulage, le durcissement, le profilage, l’autoclavage, aboutit au produit fini, un bloc bien solide. Les microcellules formées lui confèrent une grande résistance contre l’humidité et en font un bon régulateur hygrométrique. Et son caractère gorgé d’air puisqu’il s’agit d’une structure alvéolaire constitué à 80 % d’air, en font un excellent isolant thermique. Béton  autoclavé, thermopierre, sont autant d’appellations pour désigner le béton cellulaire.

Des caractéristiques intéressantes

A titre indicatif, son point de fusion avoisine les 1200°C et lui permet de rester des heures sous le feu sans se consumer et sans dégager de gaz toxique. Le béton cellulaire est classé A1 en termes d’inflammabilité. C’est un matériau dit  » coupe-feu « . De ce fait, il est très prisé pour la construction de divers équipements comme le barbecue ou la cheminée. D’ailleurs, en France, le béton cellulaire s’utilise depuis près d’une dizaine d’années en bâtiment, surtout pour une maison individuelle, dans la construction des murs, des cloisons, des planchers, des étagères, etc.

Béton cellulaire : utile en isolation et multiusage

Sous forme de bloc, il est donc très exploité pour la construction de bâtiment que ce soit des logements, des immeubles, ou des garages. C’est un matériau non fibreux, incompressible et de par sa composition, totalement ininflammable. En vue d’éviter la propagation éventuelle d’un incendie, c’est de ce fait le matériau favori des constructeurs pour fonder des établissements recevant du public (ERP) comme les hôpitaux, des magasins ou des écoles. A part tout ça, on s’en sert également pour les poutres de ceinture, les linteaux, les dalles de planchers et les dalles de mur. Et notamment, l’isolation des murs intérieurs et extérieurs. Ce matériau sert même de base pour la construction de meubles design et pratiques.


Béton cellulaire en isolation : une pose aisée

C’est un matériau facile à poser étant donné sa légèreté (de densité comprise entre 0, 35 et 0,75) et son déplacement est aisé (bloc muni de poignée intégrée).

Le montage d’un mur en béton d’épaisseur compris entre 20 et 50 cm, se fait par simple scellage par joint de 2 mm fait en mortier-colle spécial. Autrement dit, opter pour un mur en béton cellulaire c’est effectuer un travail rapide, économique (très peu de mortier pour le joint) et ergonomique. Un mur, une cloison, etc., en béton cellulaire, peuvent recevoir toutes sortes de finition : peinture, carrelage, après une application préalable d’enduit.

D’autres caractéristiques

Le béton cellulaire est reconnu pour être un matériau parfaitement sain et écologique. En effet, il ne présente aucun composé organique volatil ni lors de sa fabrication ni au cours de sa durée de vie. Il est recyclable presque à 100 %. Sa fabrication ne requiert que très peu d’énergie (250 kWh pour fabriquer 1 m3). Toutes ces qualités présentées par le béton cellulaire satisfont aux exigences des labels de qualité de Maison passive, Effinergie, etc., définies dans les dernières Réglementations Thermiques.

Le béton cellulaire, en tant qu’isolant thermique et phonique

En termes d’isolation, le béton cellulaire est un allié parfait et économique. Avec une conductivité thermique de 0,10 W/m.K, le béton cellulaire se classe parmi les matériaux à très hautes performances isolatrices.

À un mur, une cloison en béton cellulaire, il est inutile d’ajouter d’autre isolant thermique ni par l’intérieur ni par l’extérieur. En épaisseur suffisante, il vous dispensera d’appliquer d’autres isolations thermiques supplémentaires. De plus, comme le béton cellulaire constitue intégralement les murs porteurs, la répartition de l’isolation sera plus uniforme. Elle reste pérenne au même titre que la structure. Les ponts thermiques seront totalement supprimés.

Possédant une excellente inertie thermique, un mur en béton cellulaire est économique en facture sur le chauffage et la climatisation. Gorgé d’air, ce matériau constitue en effet un excellent isolant. Vous ne risquez pas de voir ses capacités isolantes défaillir au fil du temps.

Une autre de ses qualités est son caractère hydrofuge. Cela en fait un matériau très plébiscité pour les pièces humides (salle de bains, cuisine…) Enfin, de par son montage, un mur en béton cellulaire est parfaitement étanche. Le petit bonus en plus est que malgré ses multiples intérêts, le béton cellulaire reste un matériau abordable.  Les autres matériaux traditionnels sont plus chers.

Faiblesses du béton cellulaire

Les défauts d’une construction en béton cellulaire résident dans le fait :

  • D’être sensible aux remontées des eaux par capillarité, à la base. Commencer les murs à 15 cm du sol et prendre les mesures. Cela vise à assurer l’étanchéité à la base et permet d’y remédier.
  • De présenter un risque du point de vue sécurité, car on peut le découper à l’aide d’une tronçonneuse par exemple.
  • L’isolation acoustique du béton cellulaire reste modéré. Pour plus de tranquillité, il faut tout de même penser à doubler un mur de ce genre. Une autre couche d’isolant phonique par- dessus sera parfaite.

Quels avantages le béton cellulaire procure-t-il ?

Le béton cellulaire présente plusieurs avantages par rapport aux autres matériaux de la même catégorie. L’une des qualités que l’on pourrait lui acclamer réside dans le fait qu’il procure une bonne isolation. En effet, un mur fait en béton cellulaire se voit beaucoup plus performant en termes d’isolation thermique et phonique. Aussi, il supporte les fortes chaleurs et permet d’obtenir des murs 100 % inflammables. De ce fait, vous serez à l’abri des éventuels incendies.

Isoler avec du béton cellulaire se montre, en outre, simple. Durant la pose, vous n’aurez pas besoin d’utiliser beaucoup de mortier. Ce qui permet à ce matériau de d’être plus abordable qu’un autre type de mur. De même, il figure parmi les matériaux les plus légers qu’on trouve dans le commerce. De plus, il s’agit d’un modèle écologique non polluant, donc, ne provoquant aucun impact sur l’environnement et la santé humaine. À noter que la production du béton cellulaire ne requiert pas beaucoup d’énergie que celle d’une brique faite de terre cuite.

Et enfin, le béton cellulaire se dévoile comme l’un des produits les plus simples à personnaliser. Pour l’aménagement de vos murs, vous pouvez tout simplement ajouter une fine couche d’enduit sur le matériau.

Comment construire un mur en béton cellulaire ?

Pour ériger un mur de blocs de béton cellulaire, il est en premier lieu important de préparer le sol où il va être construit. Les blocs doivent effectivement être posés sur un sol bien plat. Vous devez ainsi préparer une arase d’une épaisseur de 25 cm et couler du béton sur des débris de brique et de parpaing.

La seconde étape consiste à délimiter l’emplacement du futur mur. Vous devez réaliser cette étape en utilisant des piquets et du cordeau tendu. Munissez-vous aussi d’un niveau pour vérifier si la surface est plane.

L’étape suivante consiste à monter les blocs. Pour ce faire, vous devez d’abord préparer le mortier colle. Il sert à assembler les blocs de béton entre eux. Pour éviter d’en faire plus qu’il n’en faut, vous devez préparer votre colle au fur et à mesure de l’avancement des travaux. 

Pour monter le mur en béton cellulaire, vous devez commencer par les angles et mettre le cordeau d’alignement. Les blocs d’angles se posent croisés pour pouvoir accueillir les chaînages. Vous pouvez ensuite poser chaque bloc sur une couche de colle préalablement posée. N’hésitez pas à utiliser un maillet pour corriger et ajuster l’horizontalité des blocs.

En ce qui concerne la finition, passez de l’enduit de façade sur le mur déjà monté. Assurez-vous néanmoins que celui-ci soit adapté au béton cellulaire.

À la fin des travaux, pensez à évacuer les gravats pour avoir une meilleure finition. Vous devez pour cela louer une benne pour évacuer les gravats. Il existe à Paris des sociétés dans la location de bennes destinée à cet usage.

GRATUIT ET SANS
ENGAGEMENT

Notre service est 100% gratuit
et ne vous implique aucunement
à passer à l’achat

RAPIDE

Les entreprises vous rappel
très rapidement afin
d’effectuer un devis sur mesure

QUALITÉ ET CHOIX

Nos entreprises sont agréés
et sélectionné pour leur
rigueur et leur sérieux.

[sm action= »named_sr_form » form_name= »isolation_thermique »]

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top