fbpx skip to Main Content

Utilisez l’enduit chaux-chanvre pour une correction thermique

Utilisez L’enduit Chaux-chanvre Pour Une Correction Thermique

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

L’enduit chaux-chanvre est largement utilisé pour la correction thermique sur les bâtis anciens maçonnés en pierre ou en brique. Composition, fonctions, caractéristiques et mise en œuvre, découvrez en détail les bons à savoir sur cet enduit isolant à la fois performant et économique.

Qu’est-ce que l’enduit chaux-chanvre ?

L’enduit chaux-chanvre est une solution utilisée pour la correction thermique des bâtisses anciennes. Ce dispositif s’utiliser également sur une construction neuve pour compléter l’isolation principale. L’enduit chaux-chanvre se compose de chaux, de chanvre et de liant hydraulique. Le chanvre utilisé est le chènevotte ou paille de chanvre. Il s’agit de la tige de chanvre défibrée et broyée. 

Chaux-chanvre : un enduit de correction thermique, mais pas que

La correction thermique est probablement la fonction la plus connue de l’enduit chaux-chanvre. Appliquée sur une épaisseur d’au moins 5 cm, cet enduit permet d’améliorer les performances thermiques d’une ancienne construction, notamment des bâtisses en pierre réputées froid. Par ailleurs, le chaux-chanvre permet également d’atténuer les bruits. C’est un bon isolant phonique en plus d’absorber les vibrations. Cet enduit assure également la régulation hydrique des murs, empêchant ainsi l’apparition des moisissures et de toute autre problème d’humidité. Enfin, l’enduit chaux-chanvre permet de corriger les inégalités de la surface d’un mur

Toutes les caractéristiques et qualité de l’enduit chaux-chanvre 

De par sa composition, l’enduit chaux-chanvre possède de nombreuses qualités.


Un enduit écologique

Ce type d’enduit est composé d’ingrédients naturels, ce qui en fait un matériau écologique. Un choix tout à fait pertinent à l’heure où la sauvegarde de l’environnement se trouve au cœur des préoccupations mondiales. Par ailleurs, ce matériau naturel exempt de composants chimiques ne présente aucun risque pour la santé des occupants.

Un enduit apportant un supplément de confort

Appliqué en intérieur, cet enduit supprime les désagréables sensations de parois froides sur les murs. Cela se produit souvent en hiver sur les murs en pierre et d’une manière générale avec les constructions maçonnées. La température de la surface des murs descend en dessous de la température ambiante, causant une sensation d’inconfort. 

Un matériau résistant et sécurisé

Avec la bonne composition (taux élevé de chaux), l’enduit chaux-chanvre accroche très bien à son support. Bien appliqué, l’enduit aura la même durée de vie que celle du bâtiment. Par ailleurs, cet isolant résiste parfaitement au feu, ce qui en fait un matériau sécurisé. Bien que l’enduit soit composé de fibres végétales, celles-ci sont enrobées dans la chaux, les rendant incombustibles. Une couche de chaux aérienne en finition vient renforcer cette caractéristique.

Un ouvrage facile à mettre en œuvre

Il suffit d’appliquer l’enduit sur la surface à travailler. Contrairement aux autres ouvrages d’isolation extérieure, vous n’aurez besoin ni de pare-vapeur ni de découpe de bardage, etc. L’application est simple

Comment appliquer cet enduit isolant ?

L’application se déroule en plusieurs étapes à commencer par la composition de l’enduit chaux-chanvre. Les experts préconisent l’utilisation de la chaux aérienne pure (CL). Pour une meilleure tenue, vous pouvez ajouter jusqu’à 30 % de chaux hydraulique naturelle (NHL). Vous trouverez également dans les commerces spécialisés des mélanges prêt-à-utiliser qu’il vous suffit de mélanger avec la chènevotte selon les indications. La proportion varie selon le type de chaux utilisé mais cela varie en moyenne entre 40 et 70 kg de chaux pour 100 litres de chanvre. Pour cette quantité, comptez 50 à 60 litres d’eau. À titre indicatif, prévoyez au moins 1,5 m3 pour enduire 30 m² avec 5 cm d’épaisseur.

Préparation du support 

Avant l’application de l’enduit, il est impératif de préparer le support. Cela vous garantit une adhérence optimale de l’enduit. Commencez par enlever l’ancien revêtement du mur, nettoyez, puis humidifiez la surface. Le support est prêt.

Application du gobetis

Le gobetis désigne la première couche d’accroche. Celui-ci se compose de chaux hydraulique et de sable. Il vous faut 10 mesures de sables pour 5 à 7 mesures de chaux. Réalisez un mélange assez liquide que vous appliquez à la truelle. L’idée est de rendre la surface rugueuse pour assurer le maintien de l’enduit. Appliquez le gobetis sur 7 mm d’épaisseur au maximum (5 mm en moyenne).

Application de l’enduit chaux-chanvre

Selon sa composition, le gobetis sèche au bout de 48 heures en moyenne. Appliquez l’enduit avant ce délai, pendant que le gobetis est encore frais. Appliquez l’enduit à la taloche en plusieurs couches selon l’épaisseur souhaitée. Chaque couche doit faire entre 2,5 à 3 cm d’épaisseur. Pour une bonne isolation thermique, prévoyez au moins 6 cm d’épaisseur.

Faire appel à des professionnels

De la composition de l’enduit chaux-chanvre à son application, vous pouvez réaliser les travaux vous-même. Néanmoins, faire appel aux professionnels pour un ouvrage aussi technique est vivement conseillé. Cela vous garantit une surface esthétique et parfaitement isolante.

Un enduit isolant à l’aspect personnalisable

Comme tout enduit, l’aspect de la chaux-chanvre est personnalisable. En matière de texture, vous avez le choix entre une surface talochée, lissée à l’éponge ou serrée et parfaitement lisse. Côté finition, les possibilités sont aussi nombreuses : naturelle, colorée, badigeonnée, patinée, …

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top