fbpx skip to Main Content

Le bloc de coffrage isolant pour isoler dès la construction

Le Bloc De Coffrage Isolant Pour Isoler Dès La Construction

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Avec le coffrage isolant, nous avons affaire avec un système breveté. Donnant lieu à une isolation optimale des constructions BBC, le BCI ou bloc coffrant isolant bénéficie par ailleurs d’un certain nombre de certifications et d’agréments. Si vous êtes sur le point de choisir votre isolant thermique, le coffrage isolant permet de réaliser des constructions passives et des maisons BEPOS à énergie positive en conformité avec les normes de la RT 2012.

Les coffrages isolants disposent de modules de grandes dimensions, laissant la possibilité de combiner les murs au besoin. Ceci confère une certaine latitude au niveau des conceptions architecturales. Le bloc de coffrage isolant n’est autre qu’une banche à béton ayant la particularité de pouvoir rester longtemps en place pour assurer l’isolation du mur. On vous en dit plus dans cet article.

Un bloc de coffrage isolant : qu’est-ce que c’est ?

Le bloc de coffrage isolant se compose de deux couches de polystyrène. Des entretoises de la même matière ou pouvant être en métal ou en plastique sont nécessaires pour les relier entre elles. C’est dans ces blocs de coffrage perdus de polystyrène qu’on va couler le béton. Au final, on a des murs de béton armé isolés par l’intérieur et par l’extérieur.

Alors que l’isolation intérieure fait 50 mm, celle de la partie extérieure peut atteindre les 250 mm. On peut avoir 5 cm de polystyrène dans la partie intérieure et 15 cm de béton. L’épaisseur extérieure de polystyrène est modulable. Elle varie entre 5, 10, 15 ou 20 cm suivant le niveau d’isolation à atteindre.


Quelles sont les performances d’isolation d’un coffrage isolant ?

coffrage isolant

On prête généralement au coffrage isolant les performances thermiques du polystyrène. Celles-ci équivalent à un coefficient thermique oscillant entre 0,030 et 0,038 W/m.K. Ce système est capable de supprimer tous les ponts thermiques. C’est ce qui lui permet d’atteindre une isolation compatible au standard des maisons passives.

Toutefois, sa partie intérieure assurant l’isolation de l’espace habitable, on ne peut pas compter sur l’inertie du béton pour équilibrer les températures ambiantes. En revanche, l’isolation extérieure créée traite efficacement les ponts thermiques. Mais il faudra trouver une autre manière de pallier ce manque d’inertie qui se présente comme l’inconvénient de l’isolation intérieure.

En ce qui concerne les performances phoniques, ce système constitue une excellente barrière aux nuisances sonores, car la densité du béton est importante. Cela en fait un mode de construction à privilégier pour des bâtiments comprenant plusieurs logements.

Pourquoi un coffrage isolant ?

Il faut dire que le coffrage isolant ne manque pas d’arguments pour convaincre. Le béton armé qui le constitue n’est ni déformable ni dégradable. Après la coulée, il fait totalement partie du mur et reste en place dès lors. Les bénéfices générés sont profitables toute la durée de vie du bâti. Les frais d’entretien s’en trouvent par ailleurs réduits.

Le coffrage isolant est un système 2 en 1 qui associe les qualités d’isolation du polystyrène expansé et la masse thermique du béton. Sa réalisation étant différente des méthodes conventionnelles, le coffrage isolant permet de limiter la durée de construction. Ainsi, un ouvrier peut journellement créer entre 20 à 25 m² de coffrage en moyenne. La pénibilité du chantier est aussi sensiblement réduite, car, en comparaison avec une brique, le polystyrène est beaucoup plus léger.

Autres atouts du coffrage isolant 

Le BCI permet de remédier efficacement à l’infiltration d’air. Le bâti bénéficiant de ce mode constructif est en effet étanche aux pertes thermiques et aux infiltrations d’air. Il faut toutefois un calfeutrement correct du contour des ouvertures. Ce n’est pas tout ! Le polystyrène expansé crée une enveloppe empêchant le transfert de l’humidité via le béton. Le choix de l’isolation est déterminant dans le dimensionnement du système de chauffage.

Le coffrage isolant qui offre une haute performance énergétique réduit à la fois le coût du chauffage en termes d’installation et de consommation. Cet avantage perdure aussi longtemps que la maison est debout. Avec une double isolation des murs, vous pourrez alors envisager un simple appoint de chauffage. Par ailleurs, cette option permet un gain de volume habitable, autorise tous les styles architecturaux et permet de créer une construction parasismique.

Les détails à connaître sur le montage d’un coffrage isolant

Le profil à mortaises et à tenons que révèlent les parois latérales vise à permettre l’enchâssement à sec puis le blocage des éléments superposés et assemblés. On procède au montage à joints serrés, progressivement, en veillant à avoir au moins 20 cm de recouvrement à chaque rangée.

On continue par le coulage du béton à l’intérieur afin d’avoir un voile de 10 ou de 19 cm. Après cette étape, le mur peut recevoir un crépi ou un enduit extérieur. L’accrochage devient simple grâce aux rainures. À l’intérieur, on peut installer les réseaux. Pour terminer, des panneaux de plâtre peuvent convenir pour la finition intérieure.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top