fbpx skip to Main Content

Une rénovation énergétique, théâtre de malfaçons à Cappy

Une Rénovation énergétique, Théâtre De Malfaçons à Cappy

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Comme pour ce jeune couple à Cappy, à qui il fut donné l’opportunité de profiter d’un financement pour leurs travaux de rénovation énergétique, peu d’entre nous font montre d’hésitation à ces occasions. L’offre est d’autant plus alléchante en raison de son accessibilité simplifiée. Alors, effectivement, il serait dommage de ne pas en profiter.

Les aides à la rénovation énergétique, à l’instar des dispositifs Hauts-de-France Rénovation et Copropriété, visent à accompagner et à financer les particuliers sur le plan technique, et pour l’ensemble des travaux à engager. Toutefois, pour éviter les déconvenues, comme ce qui est arrivé à Cappy, il y a certaines précautions à prendre. Voici quelques pistes pour vous y aider.

Hauts-de-France Rénovation : qu’est-ce que c’est ?

C’est dans l’optique de massifier les travaux de rénovation énergétique, comme pour ce couple à Cappy, que le dispositif Hauts-de-France Pass Rénovation a été initié. Il s’agit d’un service qui révolutionne le domaine de la rénovation, en ce sens où il permet d’accompagner les propriétaires dans la mise en route d’un projet de rénovation. Le Pass Rénovation se destinant aux bailleurs comme aux occupants d’habitations individuelles, et le Pass Copropriété pour les copropriétaires.

Ces dispositifs n’exigent aucune condition de ressources, d’âge, ni de type de logement. Par ailleurs, les ménages bénéficiaires profitent d’un accompagnement technique au complet, assorti d’une solution de financement s’adaptant au projet. Rappelons que cette assistance par la Régie du SPEE ou Service Public régional de l’Efficacité énergétique fut à l’initiative de l’ex-Région Picardie, et voit le jour depuis fin 2013.


Un partenariat qui s’étend aux entreprises du BTP, dont 90% en région Hauts-de-France

Travaillant de concert avec la région, l’Anah et l’Ademe, il s’agit d’une démarche engagée du SPEE dans la lutte contre la précarité énergétique. Par ailleurs, soutenant activement la filière du bâtiment, Le SPEE a aussi noué des partenariats avec pas moins de 600 entreprises du bâtiment. En vue de relancer l’économie locale, la plupart d’entre elles sont naturellement basées dans la région Hauts-de-France. Pour répondre à la diversification des besoins, le dispositif offre 2 formules au choix.

A l’heure actuelle, la formule 1, qui consiste en un accompagnement technique et financier, coûte 1860 euros TTC. Un accompagnement technique seul, la formule 2, s’élève à 1200 euros. Le dispositif n’était qu’en phase expérimentale entre 2014 et fin 2019, et n’était donc accessible qu’uniquement sur quelques territoires de l’ex région Picardie. Il s’étend, depuis janvier 2020, à l’ensemble de la Région.

Une rénovation énergétique ayant mal tourné à Cappy : rappel des faits

Le souhait de Cécile Kmieciak et Morgan : se faire accompagner dans leur projet de rénovation complète de l’isolation thermique de leur habitat. Ils se sont ainsi rapprochés de ce qui était à l’époque Picardie Pass Rénovation. Avec son offre de service clé en main, le dispositif devait prendre en charge le bouclage du plan de financement, le choix de l’entreprise. Mais aussi la mise en œuvre des travaux, les suivis du chantier, jusqu’aux aides. C’est tout naturellement donc que les propriétaires s’en sont complètement remis à Pass Hauts-de-Seine Rénovation.

Ayant pris en charge les devis, Hauts-de-Seine Rénovation a donc recommandé une entreprise, qu’ils ont estimée apte à effectuer la rénovation énergétique voulue par le couple de Cappy. Tout se passait pour le mieux dans le meilleur des mondes, jusqu’au jour où le couple découvre que l’entreprise qui leur avait été recommandée était en redressement judiciaire. La crainte du couple Kmieciak et Denys était donc l’éventualité de travaux non terminés, malgré les acomptes versés pour les matériaux.

Des malfaçons et des travaux incomplets

Malheureusement pour le couple, leur plus grande crainte s’est réalisé avec le constat de travaux incomplets, quelques mois qui ont suivi le début du chantier. A cela s’ajoutent quelques malfaçons comme des fenêtres qui ne s’ouvrent pas ou une ventilation inaccessible. Difficile de ne pas évoquer la mauvaise communication entre Dominique Desachy et ses clients. Ces derniers voulaient en effet gainer les câbles électriques avant la pose de la placo. Une requête dont le professionnel et son équipe n’ont pas tenu compte.

Aujourd’hui, les propriétaires déçus redoutent à tout moment que leur maison prenne feu dans un incendie. Mais ce n’est pas le seul regret de ce couple. S’il est vrai que les acomptes ont bien servi à acheter les matériaux, aucune facture ni documents techniques ne peuvent attester de leur qualité. Par le recours à une procédure judiciaire, ils demandent donc à ce que les acomptes versés soient rendus. Mais aussi, que le professionnel en charge des travaux reprennent ses matériaux.

Rénovation énergétique à Cappy : la morale de l’histoire

Pour éviter ce type de déconvenues dont ce couple à Cappy a été victime dans le cadre de leur rénovation énergétique, le choix du professionnel est crucial. Il est ainsi important de se renseigner. Et ce, avant même les débuts du chantier, sur le sérieux et la solidité financière de ce dernier. Ensuite, il s’agit de savoir si la société dispose des compétences nécessaires pour mener à bien votre projet.

S’il est qualifié, il doit pouvoir justifier de ses qualifications. Ce sont la certification RGE pour vous faire bénéficier des aides, une attestation de maître d’œuvre, etc. L’assurance, comme le RCP (responsabilité civile professionnelle) ou la RCD (responsabilité civile décennale) garantit le sérieux et la sécurité financière de la société. Par ailleurs, les entreprises ayant des arguments à faire valoir n’hésiteront pas à faire visiter des chantiers qu’elles ont réalisés.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top