fbpx skip to Main Content

Aides à l’isolation : quand le facteur s’y colle !

Aides à L’isolation : Quand Le Facteur S’y Colle !

: trouvez des

Demandez des devis aux de votre région pour .

Depuis trois ans maintenant, Brest Métropole voit le facteur d’un autre œil alors qu’elle a sollicité la Poste pour l’aider à mobiliser les particuliers à l’isolation, ainsi que les aides auxquelles ils pourraient être éligibles. Représentant la proximité même, le facteur est apprécié de tout le monde.

On lui propose un café pour la route, on profite de la pause pour discutailler de tout et de rien. Bref, le facteur est une personne à qui les gens font plus confiance qu’à d’autres. Voici un aperçu de cette sensibilisation sur la rénovation énergétique dans la commune de Guilers.

Aides à l’isolation : mise à contribution efficace du facteur à Guilers dans le Finistère

La loi de la transition énergétique pour la croissance verte veut que les logements soient rénovés, notamment au niveau de l’isolation. L’objectif est de faire réaliser des économies d’énergie aux ménages français. A ce titre, Brest Métropole a trouvé la bonne idée de mettre à profit la sympathie qu’ont les gens à l’égard des facteurs pour faire aboutir ce programme. C’est ainsi que le facteur est mis à contribution dans la sensibilisation des particuliers aux rénovations énergétiques.

Aides à l’isolation : le facteur  dans le rôle de l’intermédiaire

Dans ce programme d’information sur les aides à l’isolation, le facteur intervient en tant que premier contact. Il va se renseigner sur le domicile en question et propose au propriétaire un diagnostic gratuit. Il faut dire qu’avec les arnaques et les démarchages qui se multiplient, cette initiative de Brest Métropole est plutôt perçue comme solution salvatrice.

Elle est d’autant plus appréciée par les personnes qui n’ont aucune appétence pour internet. Par ailleurs, la Poste a pris la bonne mesure de toujours annoncer la visite du facteur en amont, par le biais d’un courrier spécial.


Transition énergétique : une contribution Brest Métropole dans cet enjeu de taille

Conformément à la loi du 17 Août 2015, portant sur la croissance verte et la transition énergétique, la cible est d’atteindre 500 000 logements rénovés dans l’année, parmi lesquels 380 000 logements privés. La moitié d’entre eux devant être des foyers aux ressources modestes. Dans cette unique métropole, ce sont 170 ménages qui ont pu jouir de ces soutiens financiers en 2019.

3000 foyers ciblés par l’information sur l’aides à l’isolation par le facteur

En plus de livrer les courriers, le facteur endosse ainsi une tout autre casquette : celui d’informateur. Effectivement, il joue le rôle de guide pour les particuliers désireux d’effectuer des travaux d’isolation tout en les éclairant sur les dispositifs d’aides possibles. Cela a pour but de les inciter à réaliser leur projet. Bien que cette opération de sensibilisation a été mise en place il y a maintenant trois ans, elle se poursuit allègrement et ne manque pas de porter ses fruits.

La dernière en date ne fut pas plus tard qu’au mois d’octobre dernier. Le facteur informe ainsi les propriétaires qu’ils peuvent enclencher tels ou tels travaux de rénovation énergétique et qu’ils ont la possibilité de les financer au moyen d’aides financières concrètes. Parmi celles-ci, le programme Habiter mieux attribué par l’agence nationale de l’habitation ou l’Anah, ainsi que MaPrimeRénov.

MaPrimeRénov : comment se présente cette aide à l’isolation ?

L’arrivée de MaPrimeRénov sonne bientôt le glas du CITE ou crédit d’impôt à la transition énergétique. C’est une nouvelle aide financière à la rénovation énergétique, parmi celles annoncées par le facteur, qui incluent également les aides à l’isolation. L’Etat la propose depuis le 2 janvier 2020 à destination des ménages les plus modestes dans un premier temps. Les ménages aux revenus intermédiaires y auront droit par la suite.

L’entrée en vigueur de cette aide, également versée par l’Anah, vise à simplifier les demandes d’aides. De même pour les financements des travaux. Effectivement, elle se révèle être une fusion du CITE et de la subvention Habiter mieux Agilité, signant ainsi la fin prochaine des avantages fiscaux de 30%, perceptibles auparavant avec un an de décalage. MaPrimeRénov, elle, est à percevoir dès que l’achèvement des travaux. Evidemment, parmi les conditions d’octroi, ces derniers sont à effectuer par des professionnels qualifiés RGE ou reconnus garants de l’environnement.

Une prime en complément des autres aides disponibles

MaPrimeRénov reste en 2020 seulement accessible aux foyers à revenus modestes ou très modestes. Ces propriétaires peuvent par exemple occuper leur maison, en étant 2 dans le foyer. Leur revenu annuel sera de moins de 36 792 euros s’ils se trouvent en Île-de-France. Ce revenu peut même descendre jusqu’à moins de 27 896 ailleurs. Elle sera élargie en 2021 et pourra se cumuler avec les CEE, les aides locales, l’éco-prêt à taux zéro. Ainsi cumulées, ces aides à l’isolation peuvent couvrir 75%, voire jusqu’à 90% des dépenses.

Devis

Jusqu'A  3 devis en 5 minutes.
Cliquez ici
Back To Top